Carine Fouteau

Co-directrice éditoriale de la rédaction de Mediapart aux côtés de Stéphane Alliès depuis le 5 mars 2018, à la suite de François Bonnet.

J’ai rejoint Mediapart en 2008 après avoir travaillé dix ans aux Echos. Co-auteure d'Immigrés sous contrôle (Le Cavalier bleu, 2008), avec Danièle Lochak, je suis proche de la revue Vacarme. J’ai publié en février 2014 Roms & riverains, Une politique municipale de la race (La Fabrique), avec Éric Fassin, Serge Guichard et Aurélie Windels.

Contacts

Twitter
@CarineFouteau

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

  • De Calais à Stalingrad, des réfugiés reviennent vers Paris à cause du démantèlement

    Calais, au centre de la crise migratoire — Reportage

    La perspective de la destruction du bidonville de Calais a fait fuir certains de ses occupants. Alors que la « jungle » partait en fumée mercredi 26 octobre, plusieurs centaines d’exilés avaient disparu des radars. Quelques-uns sont allés dans des squats aux alentours, d’autres sont revenus à Paris.

  • «Jungle» de Calais: l’Etat trie les mineurs à la va-vite

    Calais, au centre de la crise migratoire

    Alors que les départs en bus des exilés de la « jungle » de Calais se sont poursuivis mardi 25 octobre, les ONG dénoncent l’accueil réservé aux mineurs isolés et la sélection arbitraire qui est effectuée par l’administration. Les avocats, interdits d’accès à la zone, ont manifesté leur exaspération.

  • «Jungle» de Calais: premiers départs, destination inconnue

    Calais, au centre de la crise migratoire — Reportage

    Alors que le gouvernement cherche à vider le campement, beaucoup de migrants restent indécis sur la proposition qui leur est faite de rejoindre des centres temporaires d’hébergement. La destruction des cabanons devrait débuter dès le 25 octobre.

  • Dans la «jungle» de Calais: nervosité et tensions avant la destruction

    Calais, au centre de la crise migratoire — Reportage

    Mediapart a passé deux jours avec un groupe de Soudanais dans la « jungle » de Calais. La mort dans l’âme, ils s’apprêtent à renoncer à leur rêve anglais. Ils s’inquiètent d’être séparés lorsque les bus viendront les chercher pour les conduire dans les centres d’hébergement dispersés en France.

  • Les préparatifs de l’évacuation de la «jungle» de Calais se compliquent

    Calais, au centre de la crise migratoire

    Le démantèlement de la « jungle » de Calais tourne au casse-tête pour les services de l’État. Des milliers de fonctionnaires sont mobilisés pour une opération à haut risque en raison de la présence de plus d’un millier de mineurs isolés et de la défection des associations.

  • «Les passages vers l’Angleterre s’accélèrent avant l’évacuation de la “jungle”»

    Calais, au centre de la crise migratoire — Entretien

    Le gouvernement pensait pouvoir se prévaloir du soutien des associations pour démanteler le bidonville de Calais. Ce n'est plus le cas. Le président de L'Auberge des migrants estime que déplacer 9 000 personnes en un temps record n'est pas adapté à la situation.

  • «Liberty», l’histoire américaine au prisme de l’immigration

    Culture et idées

    Le journaliste Sylvain Cypel revisite cette histoire de l’immigration aux États-Unis dans un livre à paraître le 6 octobre, Liberty, nourri d’analyses et d’anecdotes passionnantes. Mediapart publie le chapitre consacré à l’intégration, en Californie, des Chinois passés en quelques années du statut de « parias » à celui d’« immigrés modèles ».

  • Migrants: le deal de l’UE avec l’Afghanistan

    International

    À la veille d'une conférence à Bruxelles consacrée au soutien économique et politique à l'Afghanistan, l'Union européenne a annoncé qu'elle avait signé un accord permettant le renvoi massif d'exilés déboutés du droit d'asile en Europe. Jusqu'à présent, la France évitait les expulsions vers ce pays où l'instabilité politique est chronique. Plus de 80 000 Afghans pourraient être concernés.

  • A Paris, les opérations policières contre les réfugiés se multiplient

    France

    La politique d’accueil des migrants dans la capitale est illisible : d’un côté Anne Hidalgo s’efforce de faire de Paris une « ville refuge », de l’autre le préfet de police effectue des interpellations massives dans les rues pour disperser les campements de fortune. Les habitants leur venant en aide sont eux aussi visés par des mesures d’« intimidation ». 

  • Plus de la moitié des ados vivant en bidonvilles sont déscolarisés

    France

    Les 1 800 à 2 000 jeunes de 12 à 18 ans, roms pour la plupart, vivant en habitat précaire sont déscolarisés dans 53 % des cas, selon une étude réalisée par le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation. Les expulsions à répétition sont le principal frein à l’accès à ce droit pourtant fondamental en France, jusqu’à 16 ans tout du moins.

  • Monsieur le président, des enfants réfugiés meurent à Calais!

    Dossier: l'Europe face à la tragédie des réfugiés — Parti pris

    Alors que François Hollande se rend pour la première fois à Calais lundi 26 septembre pour évoquer la situation des migrants, ne tolérons plus que la France délaisse des enfants dans la « jungle ».

  • Un frère et une sœur syriens bloqués en France malgré leur droit

    Dossier: l'Europe face à la tragédie des réfugiés

    Ils ne sont âgés que de 11 et 15 ans, sont venus par leurs propres moyens d'un pays en guerre et répondent aux critères pour rejoindre légalement leur grand frère en Grande-Bretagne.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Carine Fouteau
Journaliste à Mediapart

16 Billets

6 Éditions

  • Enquêter dans les centres de rétention: ça se précise

    Billet de blog

    Un projet de décret que Mediapart a pu consulter détaille les modalités d’accès des journalistes dans les lieux où sont enfermés les étrangers en situation irrégulière. Centres de rétention et zones d'attente: ils pourront y faire des reportages, y compris par leurs propres moyens (sans accompagner de parlementaire).

  • La police m’a encore refusé l’accès en CRA: plus pour longtemps

    Billet de blog

    Après les violences ayant eu lieu à Pajol, Mediapart a voulu entrer au centre de rétention de Vincennes pour recueillir le témoignage des Érythréens et des Soudanais qui y ont été enfermés. Refus. Énième refus. Une loi autorisant l’accès aux journalistes à ces lieux de privation de liberté devrait pourtant être adoptée d’ici quelques semaines au Parlement.

  • Des migrants expulsés de La Chapelle: «Nous sommes des personnes pacifiques»

    Billet de blog

    À la suite de l'expulsion, mardi 2 juin aux aurores, du campement de La Chapelle, qualifiée d'«évacuation humanitaire» par les pouvoirs publics et l'association France terre d'asile, plusieurs dizaines de migrants se sont retrouvés à la rue.

  • Flaubert, les Roms et la «haine des bourgeois»

    Billet de blog

    Glanée sur Twitter, une saisissante description par Gustave Flaubert d'un campement de Roms, ou plutôt de Bohémiens installés à Rouen en 1867, produit tout son sens au moment où les maires de France et de Navarre, à l'approche des élections municipales, n'ont d'oreilles que pour les «riverains exaspérés».

  • Le pape à Lampedusa: retour sur la «mondialisation de l’indifférence»

    Billet de blog

    En visite à Lampedusa, le pape a dénoncé la «mondialisation de l'indifférence» à l'égard des migrants. Cela fait écho aux propos de l'un d'entre eux, filmé aux abords de Melilla, fustigeant le silence de l'Europe et des médias, alors qu'il porte sur son dos un ami en train de mourir.