Notre série : le procès Bygmalion

Tous nos articles sur le procès de l’affaire Bygmalion, soit l’explosion des dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy pour l’élection présidentielle de 2012 et le système de fausses factures mis en place pour cacher le dépassement du plafond autorisé. 

Procès Bygmalion : Lellouche accuse Copé de mentir, ses avocats répliquent

Par

L’ex-ministre Pierre Lellouche assure que Jean-François Copé ne l’a jamais appelé quand le scandale Bygmalion a explosé, contrairement au témoignage de l'ancien patron de l'UMP devant le tribunal. Mais Lellouche avait dit le contraire devant les enquêteurs en 2014.

Procès Bygmalion : Jean-François Copé se pose en martyr

Par
Jean-François Copé et son avocate au tribunal de Paris mercredi 9 juin. © Bertrand Guay/AFP Jean-François Copé et son avocate au tribunal de Paris mercredi 9 juin. © Bertrand Guay/AFP

Assurant tout ignorer des fausses factures de la campagne Sarkozy 2012, l’ancien patron de l'UMP a tiré quelques salves en direction de ses anciens rivaux au sein de son parti, qui l’auraient sali.

Procès Bygmalion : le directeur de campagne de Sarkozy dit avoir été trahi

Par

Le préfet Guillaume Lambert ménage Nicolas Sarkozy et accuse à mots couverts les anciens dirigeants de l’UMP et de Bygmalion d’avoir monté un système de fausses factures derrière son dos lors de la campagne de 2012.

Procès Bygmalion : Jérôme Lavrilleux mouille le clan Sarkozy et protège Copé

Par

Au tribunal, l’ancien bras droit de Jean-François Copé a insisté ce jeudi sur la responsabilité de l’Élysée dans l’explosion des dépenses de la campagne Sarkozy 2012.

Procès Bygmalion : les anciens cadres de l’UMP n’assument rien

Par

Anciens directeurs à l’UMP, Pierre Chassat et Fabienne Liadzé ne reconnaissent aucune responsabilité dans les folles dépenses prises en charge par le parti pour le candidat Sarkozy en 2012.

Procès Bygmalion: Bastien Millot, le patron qui ne savait rien

Par

Ex-président de Bygmalion et homme-lige de Jean-François Copé, Bastien Millot est accablé par les autres dirigeants de la société mais jure qu’il ignorait tout de la fraude mise en place pour la campagne Sarkozy de 2012.

Procès Bygmalion: sauve qui peut!

Par

Les anciens dirigeants de Bygmalion n'entendent pas tous porter le chapeau pour l'énorme dépassement des dépenses de campagne du candidat Sarkozy en 2012. L'un d'eux, Franck Attal, se rebiffe.

Premières escarmouches au procès Bygmalion

Par

Les avocats des prévenus de l’affaire Bygmalion ont dévoilé leurs batteries et engagé les hostilités ce vendredi, au tribunal de Paris. Nicolas Sarkozy, lui, n’est toujours pas présent.

Bygmalion : le deuxième procès du système Sarkozy

Par
Le meeting du Trocadéro, le 1er mai 2012. © Philippe Wojazer / POOL / AFP Le meeting du Trocadéro, le 1er mai 2012. © Philippe Wojazer / POOL / AFP

Le procès de l’affaire Bygmalion, qui porte sur l’explosion du compte de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 et son système de fausses factures, reprend ce jeudi 20 mai. Plusieurs avocats veulent impliquer Jean-François Copé, qui a bénéficié d’un non-lieu.

Bygmalion: le second procès de Sarkozy risque d’être renvoyé

Par

Le procès de l’affaire Bygmalion, qui porte sur l'explosion du compte de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 et le système de fausses factures ayant permis de la dissimuler, doit s’ouvrir mercredi 17 mars, mais risque d’être renvoyé. L’avocat de Jérôme Lavrilleux, son ex-directeur de campagne adjoint, est hospitalisé.

Bygmalion: le second procès de Sarkozy est renvoyé

Par

Le procès de l’affaire Bygmalion, qui porte sur l’explosion du compte de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 et le système de fausses factures ayant permis de la dissimuler, ouvert ce mercredi 17 mars, est renvoyé au 20 mai. L’avocat de Jérôme Lavrilleux, son ex-directeur de campagne adjoint, est hospitalisé.