Ellen Salvi

Ses Derniers articles

  • Laurent Gbagbo arrêté

    Par
    Laurent Gbagbo a été arrêté lundi à Abidjan, avant d'être emmené à l'hôtel du Golf, quartier général de son rival, Alassane Ouattara. Si le ministère français de la défense indique que le président sortant a été capturé par les forces pro-Ouattara, «soutenues par l'Onuci et la force Licorne», la responsabilité de cette arrestation reste encore floue.
  • Côte d'Ivoire : le chaos humanitaire

    Par
    Abidjan, 8 avril. Une femme attend des médicaments © reuters Abidjan, 8 avril. Une femme attend des médicaments © reuters

    Alors que la crise politique ivoirienne semblait au point mort ce vendredi 8 avril, la situation humanitaire s'aggrave de jour en jour à Abidjan, mais aussi dans l'ouest du pays où 115 cadavres ont été découverts au cours des dernières 24 heures.
  • Alassane Ouattara appelle à la réconciliation de tous les Ivoiriens

    Par
    Retranché dans un «bunker» de sa résidence à Abidjan, Laurent Gbagbo refuse toujours de reconnaître la victoire de son rival, Alassane Ouattara, qui s'est exprimé jeudi dans une allocution télévisée. Après l'échec de l'assaut lancé mardi par ses forces, le président reconnu par la communauté internationale a appelé à une réconciliation nationale et annoncé la mise en place d'un blocus autour de la résidence de M. Gbagbo.
  • Alain Juppé dénonce «l'entêtement absurde» de Laurent Gbagbo

    Par
    Alors que les combats se sont calmés ce mercredi à Abidjan, Laurent Gbagbo n'a pas encore reconnu la victoire de son rival Alassane Ouattara, mais serait en train de négocier les conditions d'une reddition. Pour Alain Juppé, ces conditions sont «la seule chose qui reste à négocier». Le chef de la diplomatie française a dénoncé «l'entêtement absurde» du président sortant.
  • Violents combats dans Abidjan, Paris appelle Gbagbo à «se retirer immédiatement»

    Par
    Des affrontements à l'arme lourde opposent depuis jeudi soir et dans Abidjan même les forces d'Alassane Ouattara à celles de Laurent Gbagbo. Ce dernier semble en grande difficulté et plusieurs responsables militaires ont fait défection. La France appelle le président sortant «à se retirer immédiatement».
  • Les forces pro-Kadhafi regagnent du terrain

    Par
    Les événements de ce mercredi. Alors que les forces loyales à Mouammar Kadhafi ont regagné du terrain mardi face aux insurgés dans l'est de la Libye, Paris et Washington évoquent une aide militaire aux rebelles. Le président syrien, Bachar al-Assad, s'est exprimé face au Parlement, dénonçant «la conspiration» dont son pays serait l'objet.
  • Les insurgés libyens bloqués sur la route de Syrte

    Par et
    L'Otan prend en charge le commandement de toutes les opérations militaires. La Turquie a proposé sa médiation entre le régime libyen et les insurgés. Les rebelles veulent poursuivre leur avancée mais peinent à reprendre Syrte, ville natale de Mouammar Kadhafi, tenue par ses forces.
  • Japon: des Français trop pressés de rentrer

    Par

    Des ressortissants français n'ont pas attendu les recommandations du ministère et les offres commerciales d'Air France pour quitter le Japon. Dans l'urgence, certains ont payé le prix fort pour rejoindre l'Europe, faisant aujourd'hui face de nouvelles difficultés.

  • Heure par heure, l'intervention en Libye

    Par
    Les événements de ce mercredi. Paris et Washington ont annoncé être parvenus à un accord sur le rôle de l'Otan, sans pour autant le présenter de la même façon. Tandis que la coalition maintenait ses bombardements sur la Libye dans la nuit de mardi à mercredi, Kadhafi affirme que son pays est «prêt pour la bataille, qu'elle soit longue ou courte».
  • Fillon exclut une intervention au sol

    Par
    Les événements de mardi. Débat sur le commandement des opérations et sa prise en charge par l'Otan. Le premier ministre justifie devant les députés l'intervention armée.