Dossier L’hôpital à bout de souffle

La maternité des Bluets à deux doigts de la fermeture

Santé

Les Bluets, la maternité des « métallos » CGT à Paris, pourrait bien disparaître de la carte. Ce haut lieu de l’accouchement sans douleur et de défense du droit des femmes vient de perdre sa certification auprès des autorités de santé. Fragilisée par le système actuel de financement de la santé, la maternité vit surtout une grave crise de gouvernance, engluée dans un mélange des genres dont la CGT a le secret.

Budget de la Sécu: hôpitaux et formation au régime sec

Santé

L’Assemblée nationale débat du dernier projet de loi de financement de la Sécurité sociale du quinquennat. Au niveau comptable, la Sécu est « sauvée », mais les hôpitaux ploient sous les mesures d’économies et le budget de la formation a été siphonné. La médecine libérale, qui déserte les territoires, est au contraire choyée.

Productivité, stress, suicide: le prix à payer pour combler le trou de la Sécu

Santé

La Sécurité sociale est « sauvée », assure la ministre de la santé. Pourtant, les hôpitaux vacillent sous les plans d’économies successifs et la quête perpétuelle de productivité. Exemple au Havre, où une infirmière s’est donné la mort.

L’hôpital redoute un big bang sur le temps de travail

Social

Comment résoudre cet insoluble casse-tête, faire tourner les hôpitaux publics avec 22 000 personnes en moins d’ici à 2017 ? La question hante les directeurs hospitaliers et affole le personnel soignant. Illustration à Tours, où le passage aux 12 heures oppose équipes de jour et équipes de nuit.

Hôpitaux: la psychiatrie est-elle soluble dans la technocratie?

Santé

Le 1er juillet, les 1 100 hôpitaux publics doivent être rassemblés en 150 groupements hospitaliers de territoire. La ministre de la santé présente cela comme une « révolution ». Les praticiens hospitaliers sont attentistes, à l’exception des psychiatres, qui dénoncent une réforme technocratique et autoritaire.

A l’hôpital public, harcèlements en série contre les médecins

Santé

Le suicide du professeur Mégnien à l’hôpital Georges-Pompidou en décembre a provoqué une onde de choc dans les hôpitaux publics. Les témoignages de médecins s’estimant victimes de harcèlement affluent. Ils mettent au jour le déséquilibre des pouvoirs hospitaliers au profit des directions et l’absence de recours des médecins. 

Suicide à l'hôpital Pompidou: un rapport biaisé exonère la directrice

Médecine

Dans un rapport d'étape remis à Marisol Touraine, une commission nommée par Martin Hirsch, le directeur de l'Assistance publique, après le suicide de Jean-Louis Mégnien à l'hôpital Georges-Pompidou, estime qu'il n'y a « pas d’argument qui justifierait le remplacement de la directrice de l’HEGP ».

L'hôpital Pompidou mis en cause après le suicide d'un médecin

Médecine

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour harcèlement moral, à la suite du suicide du professeur Jean-Louis Mégnien, cardiologue, qui s’est jeté par la fenêtre de son bureau le 17 décembre. En 2014, un de ses collègues avait alerté les responsables de l'établissement d'un « risque suicidaire » dû à un harcèlement. Il n'a pas été entendu. L'analyse des mails confidentiels des collègues de Mégnien et de la hiérarchie de l'hôpital révèle de lourdes responsabilités administratives et met en cause la directrice de l'hôpital.

Hôpitaux de Paris : un accord pour travailler plus, et plus dur

Santé

Pour la forme, le directeur général Martin Hirsch vient d’obtenir l’accord minoritaire de la CFDT sur une réforme de l’organisation du travail des 70 000 agents de l’AP-HP. Tous les autres syndicats appellent à la grève le 17 novembre. Décryptage d’une réforme qui use de toutes les recettes managériales à l’œuvre à l’hôpital public.

Le gouvernement amplifie l'austérité dans les hôpitaux

Santé

Avec un objectif de dépenses « historiquement bas » pour 2016 et 2017, comme le relève le directeur de la Sécu en personne, l'hôpital est au régime sec, au point de provoquer la colère croissante des personnels, des médecins, mais aussi celle des directeurs. Une grève a lieu ce jeudi, à l’appel de la CGT, de FO et de SUD. 

Le conflit à l’AP-HP révèle l’impasse budgétaire de l’hôpital

Santé

Les revirements de Martin Hirsch à l'AP-HP et l'abandon de son projet de réaménagement du temps de travail n’ont pas apaisé la colère du personnel hospitalier, ni brisé le front syndical. Ces quatre semaines de conflit ont un seul mérite : dévoiler l’impasse budgétaire dans laquelle le gouvernement conduit l’hôpital.

Hôpitaux: Hirsch enlise l’AP-HP dans un conflit longue durée

Santé

L’AP-HP est de nouveau dans la rue, jeudi 11 juin. En trois semaines de conflit, rien n’a bougé. Le directeur général Martin Hirsch campe sur ses propositions et les syndicats refusent de négocier. Dans les 38 hôpitaux, le ton monte face à des directions locales qui ont reçu des consignes de fermeté.

L’AP-HP se mobilise contre Martin Hirsch et ses « 35 heures autrement »

Santé

8000 manifestants ont dénoncé jeudi le projet de réorganisation du temps de travail dans les hôpitaux de Paris, voulu par le directeur général Martin Hirsch. Les syndicats revendiquent 50 % de grévistes et sont en position de force pour faire reculer la direction. 

Aux Hôpitaux de Paris, Martin Hirsch provoque un conflit sur le temps de travail

Santé

Les syndicats appellent à la grève le 21 mai. Le directeur Martin Hirsch veut passer en force, en imposant une diminution des jours de repos, sans contreparties. Un premier conflit social d’ampleur se dessine à l’hôpital, pris entre d’inconciliables injonctions d’économies et de productivité.

Le temps immobile des services « Alzheimer »

Les portfolios des photographes de LA FRANCE VUE D'ICI (4/16)

Hervé Baudat photographie depuis des années le quotidien de services d’hôpitaux qui accueillent des patients présentant une « maladie d’Alzheimer ou apparentée ». Malgré trois plans nationaux mis en place depuis 2001 pour les soigner, peu de choses changent.