Portfolios

Le livre d’histoires d’un photoreporter

16 photos

Des Philippines en 1983 aux printemps arabes en 2011, Thomas Haley a sillonné le monde, produisant des photos pour les plus importants journaux (il publie aujourd’hui régulièrement sur Mediapart). Il a rassemblé dans un livre, Journey Man (l’homme qui voyage, mais aussi celui que l’on paye à la journée), ces 40 années durant lesquelles il a « cru que [ses] photos pouvaient corriger les torts et les injustices, qu’il suffisait d’exposer la vérité pour rectifier le mal ». Mêlant la grande histoire à sa vie quotidienne, ce livre, au graphisme très riche, raconte un monde révolu : celui des télex, des carnets consignant rendez-vous, contacts, informations, des pellicules et des journaux papier. Sans nostalgie aucune.

par Thomas Haley
Le livre d’histoires d’un photoreporter

Ordonnances sur le travail: la mobilisation se poursuit mais faiblit à Paris

9 photos

Se mobiliser, juste avant l’échéance. Ce jeudi 21 septembre, des dizaines de milliers de manifestants ont arpenté les rues pour la deuxième fois en dix jours, la veille de la présentation en conseil des ministres des ordonnances réformant le droit du travail. Les cortèges étaient plus clairsemés que la dernière fois, le 12 septembre, notamment à Paris. Pas de quoi ébranler Emmanuel Macron, qui a fait savoir qu’il signerait les ordonnances dans la foulée du conseil des ministres. Mais l’occasion de prendre date contre le bouleversement des règles protégeant les salariés en France, et de relever la présence grandissante des cortèges CFDT, FO, CFE-CGC et Unsa.

par Christophe Gueugneau, Dan Israel et Mathilde Goanec
Ordonnances sur le travail: la mobilisation se poursuit mais faiblit à Paris

A Tarragone, des indépendantistes catalans impatients de voter

8 photos

Impossible de savoir si le référendum sur l’indépendance de la Catalogne va se tenir le 1er octobre. Malgré l’offensive judiciaire de Madrid, les indépendantistes continuent d’y croire. Joan Calvet Casajuana, photographe, a grandi à Tarragone, dans le sud de la Catalogne. Des quatre provinces catalanes, celle de Tarragone, avec son terreau industriel en crise, affiche le taux de chômage le plus élevé, à près de 20 %. Calvet Casajuana est retourné arpenter cette ville d’environ 130 000 habitants, à la rencontre d’indépendantistes, de gauche comme de droite.

par Joan Calvet Casajuana
A Tarragone, des indépendantistes catalans impatients de voter

Pour sortir de l’ombre

11 photos

Ces deux séries photographiques, Gueules d'amour et Têtes d'affiches, résultent des ateliers avec des détenus, organisés par la photographe rennaise de 30 ans Coralie Salaün. La loi interdit que l’on puisse reconnaître les visages des personnes incarcérées. Des mises en scène sont alors travaillées pour questionner, détourner, cette interdiction. Quand notre image ne nous appartient plus, comment la photographie peut se faire miroir, que peut-elle dire de l'identité sans la trahir ? Jet de farine, mouvements, masques, déguisement, travestissement, superpositions… Tous les artifices de la mise en scène servent ici à la fois à masquer et à révéler, à mettre en beauté, à sublimer. À retrouver aussi l'humanité de chacun.

par Coralie Salaun
Pour sortir de l’ombre

Berlin-Ouest, au temps du Mur

12 photos

Dans les années 1980, Christian Schulz a photographié Berlin pour le Tageszeitung (Taz) et Zitty. Plus précisément, Berlin-Ouest, l’île de toutes les contestations au cœur de l’Allemagne de l’Est. Des concerts de groupes punks aux visites de stars dans la ville rebelle, des manifestants parfois enragés aux riverains parfois en colère, c’est toute une société en transition qu’il a saisie, juste avant l’avènement de la réunification de l’Allemagne et la fin d’un monde divisé en deux blocs. Cette sélection de photos est issue d’une exposition qui a eu lieu à la Collection Regard à Berlin, jusqu’en mai dernier, accompagnant la sortie en septembre 2016 du livre de Christian Schulz Die wilden Achtziger – Fotografien aus West-Berlin. Une sélection a aussi été présentée à Arles.

par Christian Schulz
Berlin-Ouest, au temps du Mur

Et soudain, le Black Bloc tient un quartier à Hambourg

14 photos

Vendredi soir, jour de l’ouverture officielle du sommet du G20, le quartier de Schanzenviertel a connu de longues heures d’affrontements entre la police et quelques centaines d’autonomes, sous le regard, et parfois les encouragements, d’autres activistes présents.

par Yann Lévy
Et soudain, le Black Bloc tient un quartier à Hambourg

Regards sur l'Iran, depuis la révolution

20 photos

Les Rencontres d'Arles (3 juillet-24 septembre) offriront cette année une large place à la photographie iranienne contemporaine. Soixante-six photographes, qui travaillent aussi bien le reportage que les images documentaires ou artistiques, y seront exposés, forgeant l'image d'un pays empêtré dans la révolution islamique de 1979 et la guerre Iran-Irak (1980-1988), mais qui connaît aussi de brusques et spectaculaires mutations. Le portfolio ci-dessous est extrait du catalogue de cette magistrale exposition, Iran, année 38, publié aux éditions Textuel et Arte.

par Un collectif de photographes dirigé par Anahita Ghabaian
Regards sur l'Iran, depuis la révolution

Aube: les derniers jours de l’usine Allia

15 photos

Les usines Allia (situées à Digoin, en Saône-et-Loire, et à La Villeneuve-au-Chêne, dans l’Aube) vont fermer. Les syndicats ont voté mardi à plus de 92 % le plan de sauvegarde de l’emploi. Il y a un an, en mai 2016, le groupe suisse Geberit, spécialiste des sanitaires, décidait de délocaliser la production au Portugal et en Pologne, et de restructurer les activités de sa filiale française Allia. En tout, 257 emplois étaient menacés, dont 80 à La Villeneuve-au-Chêne. Les ouvriers et les élus sont parvenus en janvier à faire suspendre le plan de sauvegarde de l’emploi (lire ici l’article de Mediapart), mais en vain. Dans l’Aube, les ouvriers cesseront de travailler fin juillet. Raphaël Helle les a suivis ces dernières semaines, alors que l’usine tournait au ralenti.

par Raphaël Helle / Signatures
Aube: les derniers jours de l’usine Allia

«Demi-mort.e.s», parce qu’homosexuel.le.s

15 photos

Avoir des relations sexuelles entre adultes de même sexe est considéré comme un délit, voire un crime, dans 72 États du monde. En Afrique, où 33 pays sur 54 disposent de lois répressives, l’homosexualité est instrumentalisée ou stigmatisée par des gouvernements. Ainsi, le président ougandais Yoweri Museveni a qualifié en mars 2014 les homosexuels d’« ekifire » : de « demi-morts ». Pour vivre en paix, certains vont alors vivre masqués. Mais il existe aussi des activistes, déterminés à lutter pour leurs droits. Rassemblant leur courage, ils poussent les membres de la communauté LGBTI à se montrer. Depuis des années, Frédéric Noy documente la vie de ces communautés dans trois pays d’Afrique de l’Est : le Burundi, le Rwanda et l’Ouganda.

par Frédéric Noy / Cosmos
«Demi-mort.e.s», parce qu’homosexuel.le.s