Afrique du Sud: Jacob Zuma démissionné par l’ANC

Par
Jacob Zuma (à gauche) et Cyril Ramaphosa tout sourires lors d'une réunion de cabinet fin janvier 2018. © GCIS Jacob Zuma (à gauche) et Cyril Ramaphosa tout sourires lors d'une réunion de cabinet fin janvier 2018. © GCIS

Les tractations de couloirs pour organiser le départ du président impopulaire et corrompu Jacob Zuma ont duré des semaines, afin de laisser place au nouveau leader de l’ANC Cyril Ramaphosa. Zuma a annoncé sa démission «à effet immédiat» le 14 février.

Turquie: la gauche pro-kurde prouve qu’elle est toujours «debout»

Par
Lors du congrès du HDP, dimanche 11 février 2017 à Ankara. © DR Lors du congrès du HDP, dimanche 11 février 2017 à Ankara. © DR
En rassemblant plus de 30 000 de ses militants le 11 février à Ankara, le HDP a démontré que, malgré les arrestations qui ont décimé sa direction, il reste une force d’opposition qui compte à l’orée d’échéances électorales cruciales.

Procès de Laurent Gbagbo: la procureure sous pression

Par

Le procès de l’ancien président ivoirien et de son ex-ministre Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale entre dans une phase décisive : les juges ont demandé à la procureure, dont tous les témoins ont été entendus, de mettre à jour son mémoire, semblant presque lui suggérer de requalifier les charges, voire de les abandonner. 

La justice britannique reste implacable avec Julian Assange

Par

Un tribunal a rejeté un nouveau recours du fondateur de WikiLeaks demandant l’annulation du mandat d’arrêt à son encontre, malgré l’abandon de la demande d’extradition formulée par la Suède dans le cadre d’une affaire de viols. La Grande-Bretagne reproche toujours à Assange de s’être réfugié dans l’ambassade équatorienne de Londres pour échapper à la police.

Israël: la police recommande l’inculpation de Netanyahou

Par
Benjamin Netanyahou s'est adressé en direct aux Israéliens. © DR Benjamin Netanyahou s'est adressé en direct aux Israéliens. © DR

Au terme de plus d’un an d’enquête, la police a recommandé mardi soir l’inculpation de Benjamin Netanyahou pour corruption et abus de confiance. Clamant toujours son innocence, le premier ministre israélien exclut de démissionner.

Trump décrète la guerre aux pauvres

Par

Le budget 2019 présenté par la Maison Blanche a peu de chances d’être voté en l’état. Il mérite pourtant examen, tant sa violence sociale illustre l’extrémisme idéologique du parti républicain et l’hypocrisie d’une présidence qui prétend défendre les classes moyennes et populaires.

La Tunisie sous pression européenne

Par

Après l’avoir inscrite puis retirée de la liste des paradis fiscaux, l’Union européenne a élevé la Tunisie au rang de pays à risque en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme, aux côtés de onze États, dont quatre en guerre : l’Afghanistan, le Yémen, l’Irak et la Syrie. Un coup de pression pour lui tordre la main dans le dossier de l’accord de libre-échange Aleca ?

Kosovo: une Cour spéciale va enfin juger les crimes de la guérilla albanaise

Par , et Simon Rico
Manifestation de vétérans de l'UCK en 2015 à Pristina. © Laurent Geslin Manifestation de vétérans de l'UCK en 2015 à Pristina. © Laurent Geslin

Le Kosovo va fêter les dix ans de son indépendance, proclamée le 17 février 2008. Une redoutable épée de Damoclès pèse sur ses responsables politiques, issus de l’ancienne guérilla albanaise de l’UÇK. Une nouvelle Cour spéciale doit émettre ses premières inculpations et juger les crimes commis entre 1998 et 2000.

Violences faites aux femmes: la Tunisie prend une loi d’avance

Par
Un cours d'éducation sexuelle et au genre dans un collège de la banlieue sud de Tunis. © L. B. Un cours d'éducation sexuelle et au genre dans un collège de la banlieue sud de Tunis. © L. B.

Votée en juillet 2017, la loi a été officiellement promulguée le 11 février. Pour les associations de défense des victimes et les institutions, tout l’enjeu réside dans la prise en charge des femmes victimes de violences. Commissariats, médecins, juges... sont concernés. 

La Syrie est en feu

Par
Après un bombardement à Hamoria, dans la plaine de la Ghouta, vendredi 9 février 2017. © REUTERS/Bassam Khabieh Après un bombardement à Hamoria, dans la plaine de la Ghouta, vendredi 9 février 2017. © REUTERS/Bassam Khabieh

La défaite de l’État islamique a encore aggravé la situation en Syrie, où les pays impliqués dans le conflit se retrouvent désormais face à face. Avec une attaque aérienne d’envergure contre des cibles syriennes et iraniennes, Israël entre à son tour dans la bataille.