Aux Etats-Unis, une semaine désastreuse pour les républicains

Par
Ravi Bhalla, le nouveau maire démocrate de Hoboken (New Jersey). © REUTERS/Lucas Jackson Ravi Bhalla, le nouveau maire démocrate de Hoboken (New Jersey). © REUTERS/Lucas Jackson

L’affaire Moore, candidat républicain au siège de sénateur de l'Alabama et accusé d'agression sexuelle sur mineure, a succédé à deux défaites aux élections pour les postes de gouverneurs de Virginie et du New Jersey, assorties de victoires démocrates dans divers scrutins.

Netanyahou revient à la charge pour inscrire «Etat juif» dans la loi

Par
Benjamin Netanyahou lors de l'ouverture de la session hivernale de la Knesset, le 23 octobre 2017. © Reuters Benjamin Netanyahou lors de l'ouverture de la session hivernale de la Knesset, le 23 octobre 2017. © Reuters

Destiné à inscrire dans la loi fondamentale la reconnaissance d’Israël en tant qu’État juif, ce texte voulu par le Premier ministre et discuté au Parlement est considéré par ses détracteurs comme une atteinte à la démocratie et aux droits des minorités.

Réfugiés rohingyas: une catastrophe sanitaire, un désastre écologique

Par
Balukhali, 5 nov. 2017 : Amina Khatun (en noir, à droite) vient consulter au dispensaire de l'ONG Friendship © Guillaume Delacroix Balukhali, 5 nov. 2017 : Amina Khatun (en noir, à droite) vient consulter au dispensaire de l'ONG Friendship © Guillaume Delacroix

Depuis la fin du mois d’août, 620 000 membres de la communauté rohingya de Birmanie sont venus se réfugier à l’extrême sud du Bangladesh, pourchassés par l’armée birmane. Dans les camps bâtis en catastrophe au milieu des rizières, au cœur d'un drame humanitaire absolu, ils tentent de survivre à la faim et à la peur, sans oser penser à l’avenir. (1/3)

 

Violences sexuelles: aux Etats-Unis, un «torrent» de révélations

Par
« Nous ne sommes pas des choses ». Manifestation #MeToo à Hollywood, le 12 novembre © Reuters « Nous ne sommes pas des choses ». Manifestation #MeToo à Hollywood, le 12 novembre © Reuters
Plus d’un mois après la révélation des viols et agressions d’Harvey Weinstein, les scandales s’accumulent. Hollywood est forcé de contempler sa culture machiste. La notion de consentement sexuel s’invite au cœur des discussions.

Le carnaval cannibale de Donald Trump

Par

L’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche il y a tout juste un an est en fait l’aboutissement d’un long processus. Pour reprendre une expression de Baudrillard, voici pourquoi et comment ce « roi de carnaval » est advenu, chargé d’une mission historique : détruire l’illusion démocratique.

Entre la France et le Maroc, des «liaisons dangereuses»

Par

Le journaliste marocain Omar Brouksy signe La République de Sa Majesté, un livre à charge sur les réseaux d’influence entre la France et le Maroc. Il consacre un chapitre à l’affaire impliquant deux journalistes français soupçonnés d’avoir fait chanter le roi du Maroc et déboutés le 10 novembre.

Naomi Klein: agir contre Trump et son monde

Par
naomieklein

Un an après l’élection de Donald Trump, Naomi Klein livre une analyse implacable du président américain décrit en « prédateur en chef ». Pour contrer les effets des processus politiques qui l’ont porté au pouvoir, elle appelle à défendre des alternatives démocratiques, solidaires, écologiques et sociales. Voici la rencontre co-organisée par Mediapart, Attac, 350.org et Basta.

Liban: la démission forcée de Saad Hariri déchire la communauté sunnite

Par
Saad Hariri, le 24 octobre 2017 © Mohamed Azakir / Reuters Saad Hariri, le 24 octobre 2017 © Mohamed Azakir / Reuters

Pas la moindre apparition du premier ministre libanais démissionnaire. Impossible de le joindre et sa famille au Liban n’a fait aucune déclaration. Mais avec sa démission prend fin en effet l’accord de gouvernement, formé fin 2016, et la politique de distanciation du Liban à l’égard des conflits régionaux.

Comment Hariri s’est retrouvé piégé en Arabie saoudite

Par
Le prince héritier Mohammed ben Salmane, à Riyad, le 24 octobre 2017 © Reuters Le prince héritier Mohammed ben Salmane, à Riyad, le 24 octobre 2017 © Reuters

Avec la purge du 4 novembre, le prince héritier Mohammed ben Salmane espère remettre la main sur une centaine de milliards de dollars détournés par le clan Abdallah. De l’argent dont une partie aurait été blanchie par la société Saudi Oger, détenue par Saad Hariri. Ce dernier est toujours à Riyad.

Arabie saoudite: le «Game of Thrones» du prince héritier

Par
Le prince héritier saoudien  Mohammed ben Salman © Reuters Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman © Reuters

Avec larrestation dune cinquantaine de personnalités, la démission forcée du premier ministre libanais et les accusations contre lIran, le prince Mohammed ben Salmane assoit avec véhémence son pouvoir et son influence internationale.