L’extrême droite espagnole de Vox espère sortir de l’ombre en Andalousie

Par
Santiago Abascal, leader de Vox, à Valence, en Espagne, le 24 octobre 2018. © Reuters. Santiago Abascal, leader de Vox, à Valence, en Espagne, le 24 octobre 2018. © Reuters.

C’est l’un des enjeux des élections en Andalousie, dimanche 2 décembre : l’extrême droite de Vox va-t-elle obtenir un, voire plusieurs sièges ? Née en 2013, cette formation, longtemps ultraconfidentielle, a gagné en visibilité l’an dernier, grâce à la crise catalane et au retour des discours sur l’« unité de l’Espagne ».

Brexit: les partisans d’un second référendum gagnent du terrain

Par
Manifestation anti-Brexit à Londres le 20 octobre 2018 © Reuters / Simon Dawson. Manifestation anti-Brexit à Londres le 20 octobre 2018 © Reuters / Simon Dawson.

Les députés britanniques se prononceront le 11 décembre sur l’accord sur le retrait de l'UE. La ratification du texte par le Parlement semble très incertaine. Dans ce contexte, la voix des partisans d’un second référendum, longtemps étouffée, rencontre un écho grandissant.

Partie de poker autour du pétrole au G20

Par

Pour une fois, ce n’est pas lors de la réunion de l’OPEP mais lors du sommet du G20 à Buenos Aires que risquent de se discuter les arbitrages futurs sur le pétrole. Alors que le prix du brut est passé en dessous de 50 dollars, Donald Trump est décidé à profiter de son ascendant pris sur Riyad à la faveur de l’assassinat de Khashoggi pour imposer ses vues. 

Affaire Khashoggi: le mensonge de Le Drian

Le Drian et le prince héritier ben Salmane en avril 2018. © Reuters Le Drian et le prince héritier ben Salmane en avril 2018. © Reuters

Le 12 novembre 2018, le ministre des affaires étrangères français a affirmé ne pas avoir eu connaissance des preuves fournies par la Turquie concernant l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi par des tueurs saoudiens. Sept diplomates et agents du renseignement français contredisent le ministre.

Face aux policiers, le patron de l’AS Monaco oppose plus de 500 fois le droit au silence

Par
Dimitri Rybolovlev, l'homme providentiel du foot monégasque avec le prince Albert II. © Reuters Dimitri Rybolovlev, l'homme providentiel du foot monégasque avec le prince Albert II. © Reuters

Dans l’affaire pour corruption qui le vise, le patron de l’AS Monaco Dimitri Rybolovlev s’est muré dans le silence face aux enquêteurs, d’après les éléments recueillis par Mediapart. Les ministres et policiers également mis en cause ont de leur côté nié avoir servi les intérêts de l’oligarque dans une enquête judiciaire en cours.

Steve Bannon en Europe: beaucoup d’esbroufe et peu de résultats

Par

Avec la création de « The Movement » en janvier 2017, l’ancien conseiller de Donald Trump voulait fédérer les droites dures du continent à l’approche des élections européennes. Près de deux ans plus tard, l’initiative du riche Américain est un échec.

En Ukraine, la loi martiale met le pays en tension

Par Sébastien Gobert

Depuis le 28 novembre, après l’attaque de trois navires militaires par les gardes-frontières russes en mer Noire, dix régions d’Ukraine frontalières de la Russie sont sous le coup de la loi martiale. Au quotidien, cela ne change guère la vie des populations. Mais alors que le président Porochenko est affaibli, « tout peut basculer très vite », prévient une habitante. 

Une ex-ambassadrice de France devient au prix fort présidente de la Géorgie

Par
Salomé Zourabichvili. © (dr) Salomé Zourabichvili. © (dr)

Ancienne diplomate française, Salomé Zourabichvili a été élue mercredi présidente de la Géorgie. Sa victoire est surtout celle d’un oligarque multimilliardaire, un temps de nationalité française. Il a pris le contrôle depuis 2012 de ce petit État du Caucase en utilisant sa fortune pour rallier les électeurs. Le voici aujourd’hui accusé d’avoir acheté l’élection pour plus de 500 millions de dollars.

A la frontière entre le Niger et le Mali, l’alliance coupable de l’armée française

Par

Le 5 octobre, des miliciens du MSA ont attaqué un campement peul à la frontière du Niger et du Mali. Selon plusieurs témoins, ils étaient appuyés par les forces françaises de l’opération Barkhane. Une version démentie par l’armée, qui assume cependant s’appuyer sur des groupes touaregs, régulièrement accusés d’exactions, au nom de la lutte antiterroriste.

Des migrants iraniens prennent la mer par «désespoir» dans le nord de la France

Par Elisa Perrigueur
La traversée de la Manche. © Elisa Perrigueur La traversée de la Manche. © Elisa Perrigueur

Mardi, au petit matin, deux embarcations transportant 18 migrants ont été interceptées au large de Dunkerque et de Douvres. Cette année, 268 migrants ont tenté de ou sont parvenus à rejoindre la Grande-Bretagne par bateau. Ce type de départs périlleux s’accélère depuis octobre. Ces passagers sont iraniens, pour la plupart, comme Davod, aujourd’hui réfugié à Londres.