Aux origines de l’usine à «fake news» du Kremlin

Par Yann Philippin et The Signals Network
L'oligarque russe Evgeny Prigogine (à gauche) servant Vladimir Poutine. © Reuters L'oligarque russe Evgeny Prigogine (à gauche) servant Vladimir Poutine. © Reuters

Une enquête de Mediapart et du réseau The Signals Network retrace l’histoire d’un logiciel espagnol permettant de mener des opérations d’influence sur les réseaux sociaux. Son créateur affirme que le programme est tombé entre les mains de l’IRA, la « ferme à trolls » du pouvoir russe, accusée d’avoir mené une « guerre de l’information » pour favoriser Trump en 2016.

Génocidaires rwandais en France: les raisons des errements de l’administration

Par Théo Englebert
Les locaux de l'Ofpra. © Gouvernement.fr Les locaux de l'Ofpra. © Gouvernement.fr

Après le génocide de 800 000 Tutsis au Rwanda, les juridictions administratives françaises ont parfois manqué de discernement dans l’octroi du droit d’asile.

En Tunisie, les ouvrières agricoles meurent sur les routes

Par
Rebah devant le salon de coiffure de fortune de sa sœur. © LB Rebah devant le salon de coiffure de fortune de sa sœur. © LB

En avril, plusieurs accidents de la route mortels ont jeté une lumière crue sur le sort des ouvrières agricoles en Tunisie. Main-d’œuvre à bas coût, exploitée et précaire, ces femmes attendent un changement de leurs conditions de vie et de travail.

Comment fonctionne le combat contre «la haine en ligne» en Allemagne

Par

Entre le dépôt d’un projet de loi pour lutter contre « les messages haineux » sur Internet et le lancement de « l’appel de Christchurch » face au terrorisme en ligne, mercredi 15 mai, Emmanuel Macron veut réconcilier « technologie et bien commun ». Il s’inspire pour cela d’une loi allemande entrée en vigueur en octobre 2017. Dont voici le bilan.

Enquête sur nos (très) chers «eurocrates»

Par Quentin Ariès
Jean-Claude Juncker et Donald Tusk, actuels président de la Commission européenne et du Conseil européen. © Reuters Jean-Claude Juncker et Donald Tusk, actuels président de la Commission européenne et du Conseil européen. © Reuters

Alors que le chef de file du PCF aux européennes veut « baisser le salaire de monsieur Juncker », Mediapart s’est penché sur les très confortables rémunérations et autres avantages de l’administration et la fonction publique européenne. Si les 60 000 « agents » qui travaillent pour l’UE sont loin d’être à plaindre, certains jugent leurs émoluments tout à fait justifiés.

Européennes: une majorité de listes opposées aux traités de libre-échange

Par
Des opposants au CETA en février 2017 à Strasbourg. © Reuters Des opposants au CETA en février 2017 à Strasbourg. © Reuters

Les nombreuses listes de gauche disent quasiment la même chose et s’opposent aux textes commerciaux négociés à Bruxelles. Seuls LREM, LR et l’UDI ne rejettent pas explicitement ces traités.

En Inde, les femmes politiques bataillent pour leurs droits et leur représentation

Par
Des portraits de Mamata Banerjee, ministre en chef de l'État du Bengale-Occidental. © Reuters Des portraits de Mamata Banerjee, ministre en chef de l'État du Bengale-Occidental. © Reuters

Lors des élections générales qui ont lieu jusqu’à fin mai, 430 millions de femmes sont appelées à voter mais les partis ont confié moins de 9 % de leurs tickets à des candidates. Issues de partis, religions, castes et classes différentes, toutes les femmes politiques s’accordent sur un point : après deux décennies d’atermoiement, le projet de loi qui prévoit de réserver aux femmes un tiers des sièges parlementaires doit entrer en vigueur.

Pour les réfugiés arrivés en Grèce en 2015, l’étape de l’intégration est encore loin

Par

Depuis la fin de l’hiver, plusieurs décisions des autorités grecques mettent en péril les conditions d’hébergement déjà précaires des réfugiés et demandeurs d’asile dans la capitale. Maintenus dans une urgence de survie matérielle, ces exilés arrivés en 2015 rêvent de stabilité dans un pays où l’accès au travail reste pour eux quasi impossible.

Au Soudan, un leader sanguinaire et ambitieux menace la révolution

Par Olivia Macadré
Les RSF lors d'une opération de saisie à l'aéroport de Khartoum, le 9 mai 2019 © Reuters Les RSF lors d'une opération de saisie à l'aéroport de Khartoum, le 9 mai 2019 © Reuters

Mohamed Hamdan Daglo, plus connu sous le nom de « Hemedti », est l’un des hommes les plus redoutés au Soudan. Désormais aussi le plus puissant, il est accusé de crimes de guerre et de génocide pour le compte du régime d’Omar el-Béchir avant sa chute.

Le mouvement de boycott d’Israël échoue à perturber l’Eurovision à Tel-Aviv

Par

Les appels au boycott visant le télé-crochet mondial qui se tient en Israël n’ont reçu que peu d’écho. Aucune délégation ne s’est retirée et l’inertie des autorités palestiniennes n’a pas permis d'installer de relais sur place.