En Algérie: «On va gagner cette CAN, et ensuite notre liberté!»

Par
Manifestations de joie, dimanche soir à Alger, après la victoire en demi-finale de la CAN. © Reuters Manifestations de joie, dimanche soir à Alger, après la victoire en demi-finale de la CAN. © Reuters

Football et politique sont étroitement liés en Algérie. À l’heure où le pays renoue avec son passé révolutionnaire, la qualification de l’équipe nationale en finale de la coupe d’Afrique des nations, après la victoire face au Nigeria, redonne du souffle collectif et ramène à l'élan d'émancipation des années 1950.

UE: les sociaux-démocrates européens divisés sur le cas von der Leyen

Par et
Ursula von Der Leyen le 10 juillet 2019 à Bruxelles, aux côtés du président du Parlement européen, l'Italien David Sassoli © Reuters / François Lenoir Ursula von Der Leyen le 10 juillet 2019 à Bruxelles, aux côtés du président du Parlement européen, l'Italien David Sassoli © Reuters / François Lenoir

Les eurodéputés se prononcent mardi 16 juillet sur la candidature de la conservatrice allemande Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne. Malgré le soutien officiel de la droite du PPE et des libéraux, le vote s’annonce serré. Les tractations vont durer jusqu’à la dernière minute.

Sans-papiers: «Trump veut nous faire peur»

Par
«Abolish ICE » © Mathieu Magnaudeix «Abolish ICE » © Mathieu Magnaudeix

L’administration Trump a lancé dimanche une série de raids contre les sans-papiers. L’opération, très politique, est destinée à effrayer les migrants dans les quartiers populaires des grandes villes. Reportage à Jackson Heights, New York, un des quartiers les plus divers du monde.

Les commissions suspectes de Nasser al-Khelaïfi

Par

Dans un courrier confidentiel consulté par Mediapart et The Guardian, le président du PSG demande, sur instruction de l’actuel émir du Qatar, que soit versée une commission irrégulière de 2 millions d’euros à l’agent du joueur Javier Pastore. La société des frères al-Khelaïfi a aussi réclamé des « frais » difficilement justifiables sur le transfert.

Le Qatar sous la menace de l’affaire du Mondial 2022

Par

Pour Doha, la Coupe du monde de football est un événement de portée stratégique. Mais le plus grand succès de la stratégie d’influence du Qatar par le sport est terni par la multiplication des affaires de corruption dans l’attribution des compétitions.

«Place de Jérusalem»: la faute d’Anne Hidalgo

Par

En inaugurant une « place de Jérusalem » sous le signe exclusif des liens entre la capitale française, sa communauté juive et Israël, la maire de Paris a oublié que la « Ville sainte » l’est également pour les chrétiens et les musulmans. Et qu’elle est aussi habitée par les Palestiniens, qui rêvent, malgré l’occupation et la colonisation, d’en faire la capitale de leur État.

Pompéi sur les bombes

Par Enrico Fierro et Ferruccio Sansa (Il Fatto Quotidiano)
Le site de Pompéi en 2015. © Reuters Le site de Pompéi en 2015. © Reuters

Presque 2 000 ans après l’éruption fatale du Vésuve, la cité romaine est loin d’avoir retrouvé totalement la lumière. En cause notamment, le risque de voir exploser les bombes de la Seconde Guerre mondiale enfouies dans la zone archéologique. Une enquête de notre partenaire italien Il Fatto Quotidiano.

Europe: comment Carola Rackete bouscule le prétendu clivage entre «libéraux» et «nationalistes»

Par
Carola Rackete sur le « Sea-Watch 3 » le 29 juin, à Lampedusa. © Reuters Carola Rackete sur le « Sea-Watch 3 » le 29 juin, à Lampedusa. © Reuters

L’entrée dans le port de Lampedusa du Sea-Watch 3 de Carola Rackete est une victoire symbolique contre les politiques migratoires européennes soutenues par les nationalistes et les libéraux. La capitaine allemande a, par son geste, plus fait pour la bataille des idées en Europe que tous les spin doctors de Bruxelles qui veulent nous vendre un grand récit pour le continent.

Brésil: l’honneur perdu de Sérgio Moro, figure de la lutte anticorruption

Par

Depuis un mois, plusieurs médias brésiliens dévoilent les nombreuses irrégularités commises par le ministre de la justice Sérgio Moro lorsqu’il était juge anticorruption. Malgré les révélations accablantes, le ministre est toujours en poste et ses décisions judiciaires ne sont pas remises en cause.

L’ex-lieutenant d’Erdogan Ali Babacan s’apprête à créer son propre parti

Par

L’ancien maître à penser de la politique économique turque a présenté lundi sa démission du parti présidentiel AKP et s’apprête à créer sa propre formation. Soutenu par des figures historiques de l’AKP, il se fixe pour objectif prioritaire l’abrogation du régime autoritaire mis en place par le Reis.

«La sociologue et l’ourson»

Par Tënk & Mediapart

«Ady Gasy»

Par Tënk & Mediapart

Amiens-Nord, le fossé

Par Les Collectifs La Friche Et ŒIL