Sport et corruption: un document implique le bras droit de l’émir du Qatar

Par
Tamim al-Thani a succédé à son père Hamad en 2013 à la tête du richissime émirat gazier du Qatar. © Reuters Tamim al-Thani a succédé à son père Hamad en 2013 à la tête du richissime émirat gazier du Qatar. © Reuters

Le directeur de cabinet de l’émir Tamim al-Thani a négocié des versements suspects au cœur de l’enquête judiciaire française pour corruption sur l’attribution des mondiaux d’athlétisme. Le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, est également bien plus impliqué que ce qu’il a bien voulu dire au juge.

Pourquoi les Etats-Unis ont besoin d’un pétrole cher

Par
Une raffinerie de pétrole à Philadelphie (États-Unis). © Reuters Une raffinerie de pétrole à Philadelphie (États-Unis). © Reuters

En une décennie, les États-Unis sont passés du statut de premier importateur mondial de pétrole à celui de premier producteur. Toutes leurs perspectives géopolitiques et économiques s'en trouvent modifiées. Cette nouvelle donne pèse aussi sur leurs choix diplomatiques.

Donald le voyou menace le monde

Par

Iran, Arabie saoudite, Palestine, Europe… Du chaos de la présidence Trump, de ses vulgarités et chantages se dégagent des lignes de force. Entouré d’idéologues furieux et lui-même prêt à tout, Trump est en train de transformer les États-Unis en un État voyou.

John Bolton, l’homme qui pousse Trump à faire la guerre

Par
John Bolton, à la Maison Blanche, le 30 avril 2019. © Reuters John Bolton, à la Maison Blanche, le 30 avril 2019. © Reuters

Le conseiller à la sécurité nationale John Bolton fut un partisan enthousiaste de la guerre en Irak. Il réclame depuis longtemps des frappes contre l’arsenal nucléaire iranien. Le voilà qui cherche désormais à convaincre Trump de l’opportunité d’une guerre avec le régime de Téhéran.

Grande Guerre: de l’émancipation des footballeuses au retour à l’ordre patriarcal

Par Mickaël Correia
L’Olympique Pantin en 1925. © DR L’Olympique Pantin en 1925. © DR

Avec l’embauche de millions de femmes dans les usines, notamment d’armement, durant la Première Guerre mondiale, une série d’équipes féminines de football sont lancées, en Angleterre mais aussi en France. Mais une fois les combats terminés, et les hommes rentrés, les fédérations vont torpiller ces initiatives.

En Argentine, des alliances surprenantes en vue de la présidentielle

Par Anna SLIZEWICZ
Alberto Fernández et Cristina Kirchner, à Buenos Aires, le 25 mai 2019. © Reuters Alberto Fernández et Cristina Kirchner, à Buenos Aires, le 25 mai 2019. © Reuters

En pleine crise économique, l’Argentine se prépare à des élections générales au résultat encore incertain. Le président de droite Mauricio Macri a débauché l’un des représentants de l’opposition comme colistier pour la présidentielle d’octobre 2019. Face à lui, l’ex-présidente Cristina Kirchner joue la discrétion en se présentant en deuxième position sur un ticket dirigé par le péroniste Alberto Fernández.

Au Parlement européen, les écologistes travaillent à un accord incertain avec la droite

Par
Yannick Jadot, le 23 mai 2019 © Reuters Yannick Jadot, le 23 mai 2019 © Reuters

Conservateurs, sociaux-démocrates, libéraux et écologistes négocient depuis plus d’une semaine, entre les murs du Parlement européen, le contenu d’une feuille de route pour les cinq années à venir. La démarche est inédite. Elle est aussi sensible, en particulier pour le groupe des Verts.

Benjamin Roll: «La société tchèque est sortie de sa passivité»

Par

Benjamin Roll fait partie des trois étudiants à l’origine de la manifestation monstre qui s’est déroulée ce dimanche à Prague. Dans une interview exclusive à Mediapart, il explique les objectifs de son mouvement, qui réclame la démission du premier ministre Andrej Babiš.

La libra de Facebook, una moneda al servicio de grupos privados

Monedas de Facebook. © Reuters Monedas de Facebook. © Reuters

Mark Zuckerberg y otros 27 socios lanzarán en 2020 una criptomoneda, la libra, un sistema que promueve la estabilidad y el uso comercial. Si su peso en la economía es objeto de fantasías exageradas, la aparición de Facebook en el mercado de pagos plantea la cuestión del control sobre los datos personales.

A Istanbul, Erdogan connaît son plus grand échec en dix-sept ans de pouvoir

Par
Dans la soirée du 23 juin, à Istanbul. © NC Dans la soirée du 23 juin, à Istanbul. © NC

Le président turc Recep Tayyip Erdogan n’avait pas admis l’élection, fin mars, d’un maire d’opposition à la tête de la plus grande municipalité de Turquie et avait obtenu l’annulation du scrutin. Trois mois plus tard, son candidat essuie une cuisante défaite, lourde de conséquences pour le reis. Le résultat du scrutin a donné lieu à des scènes de liesses comme on n’en avait pas vu dans les bastions stambouliotes de l’opposition depuis le mouvement antigouvernemental de Gezi en mai-juin 2013.