Au Venezuela, l’inattendu Juan Guaidó fait trembler Nicolás Maduro

Par
Le chef du Parlement vénézuélien Juan Guaidó, 35 ans, s’est autoproclamé le 23 janvier 2019 « président par intérim » du Venezuela. © Reuters Le chef du Parlement vénézuélien Juan Guaidó, 35 ans, s’est autoproclamé le 23 janvier 2019 « président par intérim » du Venezuela. © Reuters

Inconnu il y a quelques semaines, Juan Guaidó dispute aujourd'hui la présidence à Nicolás Maduro et, devenu populaire, parvient à soutenir le bras de fer. S'il profite de son profil atypique, ses idées et sa stratégie politique demeurent, elles, dans la logique de son parti et de son mentor : Leopoldo López.

Conjoncture: l’hiver économique européen

Par

L’embellie n’aura pas duré dix-huit mois. À peine sortie de la crise, l’économie européenne est à nouveau menacée de retomber dans le marasme. Le président de la BCE se dit prêt à reprendre sa politique monétaire accommodante pour soutenir l’activité. Mais à quoi bon engager des centaines de milliards s’ils ne permettent pas de construire une économie solide pour le bénéfice de tous ?

Avec le Venezuela, «Trump joue un jeu très dangereux»

Par

Donald Trump a été le premier dirigeant à « reconnaître » Juan Guaidó, l’adversaire de Nicolás Maduro, comme « président par intérim » du Venezuela. Que cherchent les États-Unis ? Faut-il craindre une intervention américaine ? Entretien croisé avec Federico Finchelstein et Alejandro Velasco, historiens à la New School de New York et à la New York University.

Jon Lansman (Momentum): «S’il veut arriver au pouvoir, le Labour ne doit pas oublier les électeurs du Brexit»

Par
Jeremy Corbyn le 17 janvier 2019 à Hastings, Royaume-Uni. © Reuters/Peter Nicholls Jeremy Corbyn le 17 janvier 2019 à Hastings, Royaume-Uni. © Reuters/Peter Nicholls

Dans un entretien à Mediapart, Jon Lansman, proche de Jeremy Corbyn et cofondateur du mouvement Momentum, revient sur les tiraillements du parti travailliste britannique face à l’impasse du Brexit. 

Nancy Pelosi a cloué le bec du coq Donald Trump

Par

Comment la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a mis Donald Trump au pied… du mur. Et comment le locataire de la Maison Blanche s'est retrouvé démuni face à une figure féminine soudain si puissante.

Maintien de l’ordre: l’Europe à l’heure de la répression

Par , et Laura Guien
Pendant une manifestation à Barcelone, le 21 décembre 2018. © Reuters Pendant une manifestation à Barcelone, le 21 décembre 2018. © Reuters


Si la répression qui s’est abattue en France sur les gilets jaunes est sans précédent, certains pays européens connaissent depuis des années de fréquentes violences policières, qui sont souvent restées impunies. Tour d’horizon.

Au Brésil, les soupçons de corruption visant son fils fragilisent Bolsonaro

Par
Jair Bolsonaro et son fils Flávio, à Rio de Janeiro, le 7 octobre 2018. © Reuters Jair Bolsonaro et son fils Flávio, à Rio de Janeiro, le 7 octobre 2018. © Reuters

Le fils aîné de Jair Bolsonaro, Flávio, qui doit prendre ses fonctions de sénateur au 1er février, se retrouve au centre d’un scandale financier impliquant son ancien attaché parlementaire. Les révélations se succèdent mais, pour l’instant, le président brésilien préfère garder le silence.

Football Leaks: «Rui Pinto est “John”», affirme son avocat français

Par Rafael Buschmann, Christoph Winterbach Et Michael Wulzinger (Der Spiegel)
capture-d-ecran-2019-02-05-a-22-51-57

Dans un entretien avec le consortium European Investigative Collaborations (EIC, dont Mediapart est membre), l’avocat français de Rui Pinto, arrêté mi-janvier en Hongrie, affirme que son client est bien “John”. C’est-à-dire la principale source des Football Leaks qui font trembler le monde du ballon rond.

La Cour pénale internationale est au bord de l’implosion

Par
Fatou Bensouda, procureure générale de la CPI depuis 2012. © ICC Fatou Bensouda, procureure générale de la CPI depuis 2012. © ICC

L’acquittement de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo est sans doute le fiasco de trop pour la Cour pénale internationale. Ayant accumulé les scandales et présentant un bilan judiciaire quasi nul, l’institution est décrédibilisée comme jamais. La nomination d’un nouveau procureur général l’an prochain pourrait être l’occasion d’une refondation de ce pilier de la justice internationale.

Au Venezuela, l’opposition tente un coup d’Etat contre un gouvernement sans légitimité

Par
Des opposants à Nicolás Maduro, à Caracas, le 23 janvier 2019. © Reuters Des opposants à Nicolás Maduro, à Caracas, le 23 janvier 2019. © Reuters

Juan Guaidó, à la tête de l’Assemblée nationale, s’est autoproclamé président par intérim. L’opposition, forte du soutien des États-Unis et de nombreux pays d’Amérique du Sud, tente le tout pour le tout à l’issue d’une importante mobilisation en sa faveur afin de provoquer la fin de Nicolás Maduro. L’Union européenne a réclamé des élections « libres et crédibles ». Ce 24 janvier, les Vénézuéliens se réveilleront dans l’incertitude.