Dans la tempête du Brexit, la monarchie britannique prend l’eau

Par
Le premier ministre Boris Johnson et la reine Elizabeth II le 24 juillet 2019 à Buckingham Palace à Londres. © Reuters Le premier ministre Boris Johnson et la reine Elizabeth II le 24 juillet 2019 à Buckingham Palace à Londres. © Reuters

En déclarant que la suspension du Parlement par Boris Johnson était « nulle et non avenue », la Cour suprême n’a pas seulement affaibli le premier ministre britannique. Elle a aussi malmené le statut de cheffe d’État de la reine Elizabeth II à un moment délicat de son règne.

Les zones d’ombre du futur chef de la diplomatie européenne

Par

Josep Borrell, le candidat espagnol à la diplomatie européenne, va devoir, lors de son audition au Parlement européen ce lundi, s’expliquer sur plusieurs points délicats qui entachent son prestigieux CV. À des soupçons de conflits d’intérêts et une condamnation pour délit d’initié, s’ajoutent depuis cet été des soupçons d’espionnage.

Comme Moubarak, al-Sissi est invité à «dégager» par la colère de la rue égyptienne

Par
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi à Minsk, le 18 juin 2019. © REUTERS Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi à Minsk, le 18 juin 2019. © REUTERS

Depuis deux semaines, la police égyptienne réprime avec brutalité les manifestations qui dénoncent la corruption du régime et réclament le départ du maréchal-président. En continuant à le soutenir et à l’armer, avertit Amr Darrag, ancien ministre du gouvernement renversé en 2013, la France piétine ses valeurs morales et compromet ses intérêts dans la région.

Ziad Takieddine, l’intermédiaire par qui le scandale arrive

Par et

Après des années de démentis, l’homme clé de l’affaire Karachi, l’intermédiaire Ziad Takieddine, a fini par confirmer sa participation aux détournements de fonds sur les ventes d’armes pour la campagne Balladur. Par ses aveux successifs, jusque dans l’affaire des financements libyens, Ziad Takieddine est devenu plus que jamais l’homme à abattre du camp Sarkozy.

Irak: le cri d’une jeunesse abandonnée

Par
Un manifestant blessé est évacué vers l'hôpital après avoir été blessé, le 5 octobre, à Bagdad, lors d'un défilé anti-gouvernemental. © Reuters Un manifestant blessé est évacué vers l'hôpital après avoir été blessé, le 5 octobre, à Bagdad, lors d'un défilé anti-gouvernemental. © Reuters

Les manifestations continuent dans les villes irakiennes, en dépit d’une répression de plus en violente qui a fait plus de 100 morts et 4 000 blessés. Depuis vendredi, des snipers sont entrés en scène. Pour la première fois, le conflit, qui oppose les jeunes chiites à un gouvernement chiite lui-aussi, n’est plus interconfessionnel.

Pollution, cancers, maladies: voyage dans l’enfer industriel d’une vallée turque

Par Zeynep Şentek et Craig Shaw (The Black Sea)
Les professeurs de Dilovası racontent que leurs élèves sont malades et souffrent de problèmes respiratoires. © Petruț Călinescu/The Black Sea Les professeurs de Dilovası racontent que leurs élèves sont malades et souffrent de problèmes respiratoires. © Petruț Călinescu/The Black Sea

À la fin des années 1980, la région de Dilovasi est devenue l’une des zones les plus polluées de Turquie, avec des taux alarmants de cancers et de maladies respiratoires. En cause : ses treize zones industrielles, qui comptent de grandes entreprises françaises comme Saint-Gobain.

La bataille de Tunis, microcosme des élections législatives

Par
Rached Ghannouchi, le leader historique d’Ennahda et candidat pour la première fois aux législatives (3e en partant de la droite). © Lilia Blaise Rached Ghannouchi, le leader historique d’Ennahda et candidat pour la première fois aux législatives (3e en partant de la droite). © Lilia Blaise

Pratiquement effacé par les polémiques autour du second tour de la présidentielle, le scrutin législatif de ce dimanche 6 octobre s’annonce tendu en Tunisie. À Tunis 1, l’une des circonscriptions de la capitale, la bataille est très symbolique.

Au Kosovo, le pouvoir affronte le «vent du changement»

Par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin Et Simon Rico
Des passants devant une affiche de Ramush Haradinaj à Pristina (Albanie), le 4 octobre 2019. © REUTERS/Florion Goga Des passants devant une affiche de Ramush Haradinaj à Pristina (Albanie), le 4 octobre 2019. © REUTERS/Florion Goga

À l’occasion des élections législatives anticipées du 6 octobre au Kosovo, les électeurs pourraient sanctionner deux décennies de violence, de corruption et de népotisme, et balayer le Parti démocratique du Kosovo d’Hashim Thaçi, au pouvoir depuis 1999.

Les socialistes portugais espèrent conforter leur assise en se recentrant

Par
António Costa en meeting à Lisbonne le 24 septembre 2019. © Reuters / Rafael Marchante António Costa en meeting à Lisbonne le 24 septembre 2019. © Reuters / Rafael Marchante

Lors des législatives qui se tiennent dimanche 6 octobre au Portugal, le premier ministre sortant, le socialiste António Costa, veut améliorer son score de 2015 et gouverner avec une majorité absolue. Un test pour les gauches en Europe.

Goulard sommée de s’expliquer sur les liens entre Macron et un raider américain

Par
Sylvie Goulard. © Reuters Sylvie Goulard. © Reuters

Après une audition mouvementée devant le Parlement européen, la candidate au poste de commissaire européen au marché intérieur va devoir répondre à des questions écrites complémentaires.