Irak: une économie ravagée par près de quatre décennies de conflits

Par
Scène d'insurrection en Irak. © DR Scène d'insurrection en Irak. © DR

La révolte des Irakiens est aussi le produit d’une économie détruite par les crises politiques et qui, sans soutien réel de la communauté internationale, se contente d’une redistribution court-termiste de la rente pétrolière.

Derrière la révolte irakienne, il y a aussi une colère contre les ingérences de l’Iran

Par
Des manifestants à Bagdad (Irak), le 7 novembre 2019. © REUTERS/Wissm al-Okili Des manifestants à Bagdad (Irak), le 7 novembre 2019. © REUTERS/Wissm al-Okili

L’Irak est la pièce maîtresse de Téhéran sur l’échiquier stratégique de la région. Mais, en quelques semaines, toute la domination iranienne sur son voisin a chancelé, en raison de la révolte actuelle, qui a déjà fait près de 300 tués et environ 8 000 blessés.

Au fil des ans, six adolescentes ont accusé Roman Polanski de violences sexuelles

Par et Iris Brey
Roman Polanski, le 2 octobre 2017, au festival du film de Zurich. © Reuters Roman Polanski, le 2 octobre 2017, au festival du film de Zurich. © Reuters

Le Parisien a révélé un sixième témoignage d’une femme accusant le cinéaste de viol lorsqu’elle était adolescente, en 1975. Le réalisateur « conteste fermement » les faits. Mediapart retrace les nombreuses accusations qui l’ont visé, depuis la première affaire en 1977.

Le sexe socialiste, et si c’était mieux?

Par
Kristen Ghodsee. © Alina Yakubova Kristen Ghodsee. © Alina Yakubova

La chercheuse américaine Kristen Ghodsee revisite la société est-allemande, rappelant que les relations hommes-femmes y étaient plus égalitaires. Ce n'est en rien, dit-elle, une tentative de réhabilitation politique de la dictature ou des régimes socialistes en général. Mais peut-être une incitation à remettre du « socialisme » dans notre vie amoureuse et sexuelle.

L’Espagne face aux imperfections de sa «Transition démocratique»

Par
La sortie de restes de Franco sur le parvis du Valle de los Caidos, le 24 octobre 2019. © Reuters / Emilio Naranjo La sortie de restes de Franco sur le parvis du Valle de los Caidos, le 24 octobre 2019. © Reuters / Emilio Naranjo

Les Espagnols sont appelés aux urnes dimanche 10 novembre, pour les quatrièmes législatives en quatre ans. De la Catalogne à l’exhumation des restes de Franco, le legs de la « Transition démocratique », entamée en 1975, est au cœur d’une crise politique que ce nouveau scrutin aura bien du mal à résoudre.

Brésil: l’ex-président Lula est libre, une partie du Brésil exulte

Par
L'ex-président du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva, dit Lula, au soir de sa libération de prison, le 8 novembre 2019. © Reuters L'ex-président du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva, dit Lula, au soir de sa libération de prison, le 8 novembre 2019. © Reuters

Lula est ressorti libre, vendredi 8 novembre, après une décision de la Cour suprême du Brésil. Condamné en appel à 12 ans de prison pour corruption, l’ex-président avait été incarcéré juste avant l’élection qui a porté au pouvoir Jair Bolsonaro. Sa libération, qui ne vaut pas reconnaissance d’innocence, représente un vrai séisme politique au Brésil.

La BO du mur de Berlin: douze chansons qui racontent une capitale écartelée

Par Simon Rico
Delkom – « Viva la Droga » © © Moshe Brant Delkom – « Viva la Droga » © © Moshe Brant

Scindé en quatre en 1945, coupé en deux de 1961 à 1989, Berlin fut une pépinière artistique. « Îlot du monde libre au sein d’un océan communiste », la partie ouest attirait la bohème rebelle de toute la RFA, et au-delà. Côté est, la révolte couvait. Du jazz à la techno en passant par le punk, le rap et la « neue deutsche welle », portrait en musiques des deux côtés du Mur.

Au Brésil, l’ex-président Lula peut espérer une prochaine libération

Par

Emprisonné depuis plus d'un an, l’ex-président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, pourrait recouvrer sa liberté. Ses avocats comptent déposer une demande, vendredi 8 novembre, profitant d’une décision de la Cour suprême du Brésil de jeudi, qui met fin à une jurisprudence selon laquelle une personne peut être emprisonnée avant l’épuisement de ses recours.

En Espagne, Iñigo Errejón prend le risque de diviser un peu plus le «bloc progressiste»

Par
Íñigo Errejón le jour de la présentation de son nouveau parti, le 25 septembre 2019 à Madrid © Reuters / Sergio Perez. Íñigo Errejón le jour de la présentation de son nouveau parti, le 25 septembre 2019 à Madrid © Reuters / Sergio Perez.

L’ancien numéro deux de Podemos et théoricien du populisme a mis sur pied, dans la précipitation, un nouveau parti qui promet, à l’issue des législatives dimanche 10 novembre, de « débloquer » la situation. Alors que la question catalane écrase les débats, lui vante un « Green New Deal ».

En ex-RDA, une région minière table sur le pactole de la reconversion énergétique

Par
La centrale thermique de Jänschwalde dans le bassin minier de Lausace en janvier 2019. © REUTERS/Hannibal Hanschke La centrale thermique de Jänschwalde dans le bassin minier de Lausace en janvier 2019. © REUTERS/Hannibal Hanschke

Vieux bastion minier, déserté par les jeunes et la main-d’œuvre qualifiée, la région de Lusace (ex-RDA) mise sur les milliards d’euros prévus par Berlin pour la transition énergétique du pays. Ici, trente ans après la chute du Mur, l’extrême droite marque des points en déployant son discours climato-sceptique.