En Algérie, «tout a changé en quatre mois»

Par
A Alger, le 28 juin 2019. © Reuters A Alger, le 28 juin 2019. © Reuters

S’il n’a pas encore obtenu le départ de tous ceux qui incarnent l’ère Bouteflika, le peuple algérien a établi un rapport de force considérable dans la rue. Le 20e vendredi de manifestation s’annonce de grande ampleur car il coïncide avec l’anniversaire de l’indépendance. Entretien avec le politiste Thomas Serres.

A Niamey, les chefs d’Etat africains inaugurent l’ère du libre-échange

Par

Le douzième sommet de l’Union africaine, qui s’ouvre jeudi 4 juillet à Niamey, va officiellement lancer une immense zone de libre-échange englobant les 54 États du continent, avec la création d’un marché unique pour les marchandises et les services. Des voix, minoritaires, dénoncent une « folie suicidaire ».

En Tunisie, un «jeudi noir» révèle la crise institutionnelle

Par
Béji Caïd Essebsi le 1er juillet, entouré du personnel de l’hôpital. © Reuters Béji Caïd Essebsi le 1er juillet, entouré du personnel de l’hôpital. © Reuters

Après deux attentats simultanés, jeudi 27 juin, dans la capitale, et l’hospitalisation du président de la République, la résilience des Tunisiens a mis à jour la faiblesse des institutions huit ans après la révolution, mais aussi le décalage avec les élites politiques.

Rahul Gandhi démissionne de la présidence du parti du Congrès indien

Par
Rahul Gandhi au siège du Congrès indien, le 13 février 2019. © Reuters Rahul Gandhi au siège du Congrès indien, le 13 février 2019. © Reuters

Rahul Gandhi a annoncé mercredi sa démission de la présidence du Congrès, signe de l’impuissance du parti fondateur de la démocratie indienne face à la droite radicale hindouiste. Artisan du tournant néolibéral, peuplé de barons locaux mais dépourvu d’une organisation efficace, le parti ne parvient plus à crédibiliser une vision inclusive du pays. 

Christine Lagarde à la BCE: une femme sous allégeance

Par

Christine Lagarde a été jugée comme la candidate idéale pour succéder à Mario Draghi. Un choix dangereux, au moment où les politiques monétaires menées depuis dix ans sont à bout de souffle et où il va falloir autorité intellectuelle et audace pour trouver d’autres chemins.

Carola Rackete, symbole du harcèlement des sauveteurs humanitaires

Par

Arrêtée le 29 juin, la capitaine allemande du navire humanitaire Sea-Watch 3 a été finalement libérée par la justice italienne mardi 2 juillet. D’autres capitaines et ONG attendent encore de connaître leur sort judiciaire.

Des réfugiés sans havre de paix: la mort de la Convention de Genève

Par
Un migrant à bord du « Sea-Watch 3 », le 27 juin. © Reuters Un migrant à bord du « Sea-Watch 3 », le 27 juin. © Reuters

Plus de quarante migrants ont péri en Libye à la suite du bombardement du centre de détention dans lequel ils étaient enfermés. C’est vers ce pays, et dans des camps similaires, qu’auraient été renvoyés les naufragés du Sea-Watch 3, si la capitaine de ce navire humanitaire n’avait pas fait acte de désobéissance civile.

Commission européenne: von der Leyen, la bonne élève qu’on croyait plombée

Par
Ursula von der Leyen à Berlin, le 3 juillet. © Reuters Ursula von der Leyen à Berlin, le 3 juillet. © Reuters

Longtemps considérée comme l’héritière d’Angela Merkel, Ursula von der Leyen, qui pourrait prendre la tête de la Commission européenne, accéderait à un poste auquel on ne l’attendait pas ou plus, tant elle semblait fragilisée par des affaires au ministère de la défense.

Mercato des dirigeants de l'UE: les capitales piétinent le parlement européen

Par
Ursula von der Leyen (Commission européenne), Charles Michel (Conseil européen), David-Maria Sassoli (Parlement européen), Josep Borrell (Haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité) et Christine Lagarde (Banque centrale européenne). © Reuters Ursula von der Leyen (Commission européenne), Charles Michel (Conseil européen), David-Maria Sassoli (Parlement européen), Josep Borrell (Haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité) et Christine Lagarde (Banque centrale européenne). © Reuters

Alors que le Parlement a élu mercredi le social-démocrate italien David-Maria Sassoli à sa tête, les dirigeants européens ont fini par s’entendre sur des noms pour diriger l’UE dans les années à venir. Principale surprise d'un casting sans grande cohérence : la ministre de la défense allemande, proposée à la tête de la Commission.

Samsung poursuivi pour tromperie sur l’éthique

Par
Des enfants assemblent des téléphones portables Samsung. © CLW Des enfants assemblent des téléphones portables Samsung. © CLW

Le juge Renaud Van Ruymbeke a, selon nos informations, mis en examen Samsung Electronics France pour « pratiques commerciales trompeuses » à la suite de la plainte des ONG Sherpa et ActionAid visant le non-respect par la multinationale de ses engagements éthiques. Des violations des droits fondamentaux ont été constatées sur sa chaîne de production, notamment en Chine où plusieurs prestataires ont illégalement fait travailler des enfants. C'est une première.