Pouvoir d'achat: vers une baisse sans précédent depuis 1996

Par et
Publiée mercredi 25 marsdans la soirée, la nouvelle note deconjoncture de l'Insee confirme la faiblesse de la reprise et l'envolée du chômage. Mais elle révèle que le pouvoir d'achat des ménages pourrait baisser au cours du premier semestre de 2010. S'il se confirme, ce recul sera le premier depuis 1996 et le sixième en un demi-siècle.

+ 9,7% au 1er avril et des prix du gaz dans les seules mains de GDF-Suez

Par
Officiellement, les prix des tarifs régulés du gaz augmenteront de 9,7% au 1er avril. Mais comme l'électricité en août dernier, les hausses vont être différenciées selon les consommateurs: les plus petits payeront plus que les plus gros. Pièce à pièce, le service public est ainsi démantelé. Tout est désormais dans les mains de GDF Suez. Parti pris.

Le procès de l'enrichissement de Zacharias: un bouc émissaire bien commode

Par
Pendant deux jours, Antoine Zacharias, ancien PDG du groupe Vinci, comparaît devant le tribunal de Nanterre pour «abus de bien social». C'est la première fois qu'un grand patron doit répondre de ses rémunérations devant la justice. Les administrateurs du groupe de BTP, qui ont cautionné tous les dévoiements, ne sont pas inquiétés. Le système pourra continuer à plaider l'irresponsabilité.

Crédit consommation: le gouvernement relaie le lobby bancaire

Par
La réforme du crédit à la consommation est à l'Assemblée nationale. Beaucoup d'associations et la Cour des comptes ont dénoncé les manques de ce texte: toutes les dispositions contraignantes ont été écartées sous la pression du lobby bancaire alors que plus de 200.000 ménages sont devant les commissions de surendettement.

Affaire Pérol: ouverture d'une information judiciaire

Par
Une information judiciaire a été ouverte sur les conditions de la nomination de François Pérol à la présidence des Caisses d'épargne et des Banques populaires. La CGT et Sud avaient déposé une plainte avec constitution departie civile pour prise illégale d'intérêt. L'enquête est confiée au juged'instruction du pôle financier de Paris, Roger Le Loire.

Daniel Cohen: «La crise n'a pas surpris les économistes»

Par et
Les vidéos sont visibles dans le corps de l'article. Les vidéos sont visibles dans le corps de l'article.
Les «16 nouvelles questions d'économie contemporaine» défrichent les nouveaux terrains de l'économie. L'ouvrage collectif, co-dirigé par Daniel Cohen et Philippe Askenazy, aborde des thèmes plus politiques, plus sociétaux: de la crise financière à la société de défiance en passant par la préservation de l'Etat providence ou le travail.

Taxe carbone: la fausse excuse européenne

Par
C'est la fin de la taxe carbone mais... chut! il ne faut pas le dire. Officiellement, la France veut désormais «coordonner» les décisions avec les autres pays européens avant de se lancer dans la fiscalité écologique. Problème: lier le sort de la taxe carbone à un dispositif européen revient à l'envoyer aux oubliettes.

A Beauvais, entre chômage, temps partiel subi et fin d'allocs, la grève ne peut guère mobiliser

Par
 © MM © MM
Petit troisième tour social, ce mardi. Les syndicats parlent d'une bonne surprise. Mais ce fut sans commune mesure avec les mobilisations d'il y a un an. A Beauvais(Oise), ils étaient 2000. Beaucoup, comme Diana, 22 ans (photo), ignoraient que cemardi était un jour de grèves. Reportage.

Le gouvernement enterre la taxe carbone. Notre dossier

Par
François Fillon a annoncé, mardi matin devant les parlementaires UMP, l'abandon de la taxe carbone, cette réforme voulue et encore défendue ces derniers jours par Nicolas Sarkozy. Face à l'opposition grandissante de sa majorité, et du président du groupe UMP à l'Assemblée, Jean-François Copé, le premier ministre jette l'éponge. Depuis la censure du conseil constitutionnel de la loi votée l'hiver dernier, le pouvoir ne savait plus que faire de ce dossier.

La potion FMI serait-elle encore plus dure à avaler pour les Grecs?

Par
Berlin ne veut toujours rien entendre: pas question de «donner de l'argent à la Grèce». Si la solution européenne pour sauver Athènes s'enlise, le FMI pourrait bien intervenir. Avec une question: les exigences d'austérité imposées par le Fonds seraient-elles encore plus sévères que celles fixées par la Commission européenne?