France

Crack à Paris : la mécanique infernale de la stratégie Darmanin

Santé — Reportage

En regroupant les usagers de drogues, le ministre de l’intérieur a dopé le trafic et la consommation. Les solutions qui ont prouvé leur efficacité ailleurs sont dans une impasse politique ici : les usagers ont besoin de lieux de repos et de consommation à moindre risque, selon des spécialistes de terrain.

Vendetta anti-magistrats : Élisabeth Borne inflige un ultime désaveu à Éric Dupond-Moretti

Justice

En entérinant l’avis du Conseil supérieur de la magistrature, qui avait blanchi deux magistrats financiers, la première ministre met un terme à une vendetta lancée par le garde des Sceaux. Renvoyé devant la justice pour « prise illégale d’intérêts » dans cette affaire, Éric Dupond-Moretti s’accroche pourtant toujours à son poste, avec la bénédiction d’Emmanuel Macron.

« La corruption, c’est une pourriture », rappelle le procureur au procès d’un cadre du département des Bouches-du-Rhône

Justice — Chronique

Le parquet de Marseille a demandé sept ans de prison contre un cadre départemental, Renaud Chervet, pris la main dans le sac en train de se faire corrompre. Cinq ans de prison ont été requis contre son bras droit. Le procureur a réclamé « une décision ferme pour dire qu’à Marseille plus qu’ailleurs, la corruption n’a pas sa place ».

Affaire Bayou : écologistes et féministes questionnent l’exemplarité des dirigeants politiques

France — Enquête

Fin septembre, le député a démissionné du secrétariat national d’EELV après la médiatisation d’une enquête au sein de son parti, portant sur son comportement envers les femmes. L’affaire pose aujourd’hui de nombreuses questions, notamment celles de l’exemplarité des élus et de la contradiction entre des valeurs revendiquées et le comportement privé. Et jusqu’où aller ? Écologistes et féministes répondent.

Mort de Steve à Nantes : la justice annule la mise en examen du préfet

Justice

La cour d’appel de Rennes a annulé, le 28 octobre, la mise en examen pour homicide involontaire de Claude d’Harcourt, l’ancien préfet de Loire-Atlantique en fonctions lors de la mort de Steve Maia Caniço, à la suite d’une intervention de police, à Nantes, en juin 2019. 

Sous la pression, le gouvernement renonce à supprimer des places d’hébergement d’urgence

Habitat

Depuis la rentrée, près de 2 000 enfants dorment dans la rue. Le gouvernement devait supprimer 14 000 places d’hébergement d’urgence et a finalement renoncé vendredi devant le tollé suscité par cette décision au moment où l’inflation et l’explosion des factures d’énergie risquent d’augmenter les impayés de loyer.

Harcèlement : radiés de l’université, deux enseignants toulousains relaxés en appel 

Violences sexistes et sexuelles

Malgré dix-sept témoignages d’étudiants, deux enseignants de l’université de Toulouse, radiés en 2019 pour harcèlement moral et sexuel, ont été relaxés par l’instance disciplinaire du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Cyberharcèlement : les streameuses lancent un cri d’alerte

Violences sexistes et numérique : ça ne streame pas rond

Le témoignage de la joueuse en ligne Maghla a suscité de très nombreuses réactions en évoquant un sexisme ordinaire et un harcèlement ciblé en ligne parfois très violent. Un phénomène ancien et jamais suffisamment pris au sérieux.

Policière qualifiée d’« Arabe de service » : la condamnation de Taha Bouhafs confirmée

Justice

La cour d’appel de Paris a confirmé la condamnation du journaliste pour « injure publique à raison de l’origine », jeudi 27 octobre, et allégé son amende. Linda Kebbab, déléguée nationale du syndicat de police Unité SGP-FO, avait porté plainte contre l’un de ses tweets après avoir été qualifiée d’« Arabe de service ».

Corruption, détournement de fonds publics, favoritisme : les atteintes à la probité ont augmenté de 28 % entre 2016 et 2021

Corruption

D’après les données collectées par un service de statistiques du ministère de l’intérieur et par l’Agence française anticorruption, le profil des mis en cause est celui, très majoritairement, d’hommes (78 %), dont 95 % sont de nationalité française. 

Banquets fastueux de Wauquiez : l’addition d’argent public grimpe encore

Transparence et probité — Enquête

La note des dîners de Laurent Wauquiez, dont le dernier a coûté 100 000 euros, continue d’exploser. Pour les organiser, le président de Région a aussi fait appel, pour 48 000 euros, aux services d’un consultant de luxe, connu pour avoir participé au financement de la campagne d’Emmanuel Macron en 2017.

Centres éducatifs fermés : le gouvernement s’entête malgré les alertes

Protection de l’enfance : une mission sacrifiée

Vitrine du gouvernement en matière de lutte contre la délinquance des mineurs, ces établissements alternatifs à la détention sont très bien servis dans le budget de la justice, examiné mardi par les députés. Vingt ans après leur création, leur bilan est pourtant critiqué de toutes parts.

Au procès de l’attentat de Nice, les proches du tueur à la barre : « C’est un fou »

Justice — Chronique

La famille tunisienne de Mohamed Lahouaiej Bouhlel a été entendue, mercredi, par la cour d’assises. Sa sœur Rabeb et son père Mohamed Mondher ont décrit un homme violent, qui tournait le dos à la religion.

Huit ans plus tard, l’ex-ministre Kader Arif est (légèrement) condamné par la Cour de justice

Justice — Reportage

L’ex-secrétaire d’État aux anciens combattants de François Hollande a été condamné ce mercredi à un an de prison avec sursis pour « prise illégale d’intérêts », « favoritisme » et « détournement de fonds publics » par la CJR.

Covid : Buzyn charge Macron, mais s’enfonce aussi

Santé

Mise en examen pour sa gestion de la crise pandémique, l’ancienne ministre de la santé a raconté son récit des événements dans un journal rétrospectif. Elle y produit plusieurs messages démontrant les manquements de l’Élysée. Mais révèle en creux sa propre inconséquence.

L’impossible accès à l’asile des Nigérianes victimes des réseaux de prostitution

Migrations — Enquête

Elles ont vécu l’enfer migratoire, puis le cauchemar de la traite prostitutionnelle. Elles ont été vendues et forcées de se prostituer pour rembourser des dettes fictives à des proxénètes nigérians. Quand enfin elles trouvent la force de sortir de ces réseaux, et demandent l’asile en France, elles ne l’obtiennent pas.