Condamnés pour aider des sans-papiers «Welcome» revisite le «délit de solidarité»

Un maître nageur de Calais mis en examen après avoir hébergé un exilé kurde: Welcome, le film de Philippe Lioret, se fait l'écho de ces personnes prêtes à enfreindre la loi pour aider des étrangers en situation irrégulière. Militants et citoyens «ordinaires» sont de plus en plus souvent poursuivis et condamnés. Comme eux, Monique Pouille, bénévole de l'association Terre d'errance, vient de passer près de dix heures en garde à vue à Coquelles «pour aide au séjour irrégulier en bande organisée».

Affaire Pérol: la Commission de déontologie tentée par la dissidence

Pour le gouvernement, la Commission de déontologie, qui se réunit mercredi 11 mars, n'a pas à se prononcer sur le cas Pérol: elle n'a pas été saisie pour examiner le transfert du secrétaire général adjoint de l'Elysée à la présidence des Caisses d'épargne et des Banques populaires. Plusieurs membres de la Commission, choqués par cette violation de la loi sur le pantouflage, ont bien l'intention de se prononcer sur le dossier et envisagent de rendre un avis public. Jeudi 12 mars, Olivier Fouquet, président de ladite Commission, doit s'expliquer devant la Commission des lois de l'Assemblée nationale.

Libertés publiques: le PS sonne l'alarme

Le parti socialiste, présente, mercredi 11 mars, le livre noir des libertés publiques sous Sarkozy, intitulé «La France en libertés surveillées. La République en danger». En 166 pages, les socialistes dressent un inventaire de l'action présidentielle depuis deux ans. Ce réquisitoire implacable tend à démontrer que le PS a réinvesti le cœur des contestations sociétales, s'appuyant sur les associations ayant émergé dans la société civile de gauche. Ce document est resté secret jusqu'au dernier moment.

L'Elysée contre la démocratie

Ce qui distingue Nicolas Sarkozy des présidents qui l'ont précédé, par-delà une commune personnalisation du pouvoir, c'est de n'avoir aucun sens des limites imposées, en démocratie, au pouvoir exécutif. A lui, le mouvement et l'action, quels qu'ils soient ; aux autres le conservatisme et l'immobilisme. Ce faisant, cette présidence nous habitue à une pensée antidémocratique, et c'est son coup d'Etat essentiel, le plus inquiétant, le plus dangereux pour l'avenir.

Mexique: couacs diplomatiques autour du transfert de Florence Cassez

Le cas de Florence Cassez, condamnée au Mexique à 60 ans de prison pour complicité d'enlèvement, suscite en France beaucoup d'émotion publique. Mais au Mexique, les arrangements entre le président français et son homologue Felipe Calderón provoquent une certaine indignation: un éditorialiste du journal de gauche La Jornada se demandant même si Nicolas Sarkozy ne venait pas chercher «un deuxième volet [au] feuilleton» de la libération d'Ingrid Betancourt.

Antoine Bello ou l’organisation de la fiction

Depuis New York où il vit, l'écrivain de langue française mais de nationalité américaine, Antoine Bello, poursuit une série romanesque ambitieuse sur la fictionalisation de la réalité. Après Les Falsificateurs, il livre avec Les Eclaireurs un nouveau roman d'espionnage philosophique, dont le héros, Sliv, est l'agent d'un mystérieux Consortium de Falsification du Réel. Un roman qui vient d'obtenir le prix France-Culture-Télérama. Entretien vidéo.
  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées