Le Mili prend la tête de cortège pour mieux en découdre avec la police

Par

Ils sont une cinquantaine, lycéens, étudiants, jeunes travailleurs ou précaires. Depuis quelques années, on les voit dans les manifestations en découdre avec les CRS. Qualifiés d'anarchistes, d'autonomes ou de casseurs, ils s'expliquent dans un entretien à Mediapart.

A Thionville, les coulisses de la fraude électorale aux «petits vieux grabataires»

Par
Anne Grommerch, députée maire Les Républicains (ex-UMP) de Thionville. © DR Anne Grommerch, députée maire Les Républicains (ex-UMP) de Thionville. © DR

Une enquête judiciaire a décortiqué le système de procurations frauduleuses obtenues auprès de personnes âgées vulnérables, orchestré lors des municipales de 2014 par un flic ripou et deux collaboratrices de la députée maire LR de Thionville, Anne Grommerch. Mediapart a obtenu de nouveaux éléments qui contredisent la défense de l'édile, qui avait affirmé ne rien savoir.

Chez Renault, vanter «Merci patron!» peut conduire au licenciement

Par

Ingénieur prestataire au technocentre Renault de Guyancourt, Henri a voulu faire la promotion de Merci patron ! auprès des syndicats. Il leur a envoyé un mail transmis à la direction par un corbeau, qui a demandé sa tête à son employeur. 

Panama Papers : l'insupportable tolérance face à la Société générale

Par
 © Reuters © Reuters

La Société générale se retrouve une nouvelle fois sur le devant de la scène médiatique. Les documents Panama Papers révèlent que sa filiale luxembourgeoise a immatriculé 979 sociétés par le biais du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca. Le gouvernement feint l’indignation.

Mediafact : les intox sur l'assurance chômage

capture-d-e-cran-2016-04-07-a-17-09-23

Les négociations sur l'assurance chômage, entamées fin février, se poursuivent. Après l'examen houleux des annexes dédiées aux intermittents et techniciens, les partenaires sociaux s'attaquent au régime général, dans une ambiance plus que tendue. Dans la vidéo ci-dessous, Mediapart décrypte les comptes de l’organisme paritaire et démonte les mythes sur la fameuse « générosité » de l’assurance chômage.

Le patronat héberge discrètement Emmanuel Macron

Par
Emmanuel Macron à l'université d'été 2015 du Medef. © Reuters Emmanuel Macron à l'université d'été 2015 du Medef. © Reuters

En annonçant la création de son mouvement « En marche », le ministre de l'économie a omis de préciser que l'adresse légale de son association était le domicile privé du directeur de l'un des principaux clubs patronaux. Emmanuel Macron conteste notre récit et nie le moindre lien avec l'Institut Montaigne.

Essai de Rennes (2/2): un mort pour une «molécule poubelle»

Par

L'essai clinique de Rennes, qui a entraîné la mort d'un volontaire sain et de lourdes séquelles chez quatre autres, était inutile et dangereux : il a été effectué sur une molécule sans intérêt thérapeutique démontré, avec un protocole n'offrant pas assez de sécurité aux volontaires.

La gauche identitaire contre la gauche qui vient

Par
Dans le cortège lycéen et étudiant, le 5 avril 2016 © Christophe Gueugneau Dans le cortège lycéen et étudiant, le 5 avril 2016 © Christophe Gueugneau

Manuel Valls juge « essentielle » la bataille « culturelle et identitaire », davantage que « l’économie et le chômage ». Une façon d’incarner une vision « républicaine » se concentrant sur une islamophobie assumée sous couvert de laïcisme, un sentiment majoritaire dans la classe politique de gauche actuelle. Mais la jeunesse qui se mobilise est à mille lieues de cette obsession néfaste.

Manuel Valls met un voile sur le chômage

Par

Il y a décidément un mystère Manuel Valls. S’il voulait s’autodétruire en abolissant son camp, il n’agirait pas autrement. Plus il croit « trianguler », plus il parvient à s’asphyxier. Après s’être passé la corde au cou devant le Medef, sans succès politique, voilà qu’il se lance dans le sillage de Nicolas Sarkozy sur la question identitaire.

Une nouvelle plainte vise le CDR

Par

Le Consortium de réalisation (CDR), la structure de défaisance des actifs pourris du Crédit lyonnais, est visé par une plainte pour « détournement de fonds » et « présentation de comptes infidèles », déposée le 8 mars à Paris. Son président, François Lemasson, se dit serein.