Mediapart révèle les chiffres de Bercy: l'Etat a reversé 288 millions à 756 foyers Bouclier fiscal: tout pour les riches

En exclusivité, Mediapart révèle les chiffres de Bercy sur la mise en œuvre du bouclier fiscal. En 2008, l'Etat a reversé 288 millions d'euros aux 756 foyers fiscaux les plus riches! Au total, ce bouclier fiscal adopté dans le cadre de la loi Tepa se révèle injuste, inefficace et coûteux. Sa charge a doublé pour l'Etat: il a dû reverser au total 458 millions d'euros aux bénéficiaires. Les 756 foyers fiscaux les plus riches se partagent 63% des sommes reversées. A l'inverse, 59% des bénéficiaires du dispositif se sont partagé moins de 4,8 millions d'euros, soit 1% du total. Malgré les multiples pressions pour modifier ce dispositif, Nicolas Sarkozy refuse de changer «cette mesure de justice».

Cinq très mauvaises raisons de réintégrer l’Otan

Nicolas Sarkozy a décidé seul que la France rejoindra le commandement intégré de l'Otan. Quitte à faire voler en éclats un consensus national en matière de défense. Prendre toute sa place, relancer la défense européenne, influer sur l'allié américain: aucun de ces arguments présidentiels ne tient. Reste une démarche purement idéologique ignorante des mouvements du monde et guère éloignée de ce que fut l'administration Bush, animée du seul souci de rejoindre « la famille occidentale ». Analyse.

Vidé de ses cadres, déchiré par les querelles de succession, le FN est à l'agonie

Terrassé par la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, le parti de Le Pen vogue de crise en crise. Concurrencé par le souverainisme de Philippe de Villiers, menacé sur son extrême droite par le parti de Carl Lang, il apparaît à court d’idées neuves et fragilisé par l'hémorragie de ses cadres. Les règlements de comptes au sein du mouvement, la place grandissante de Marine Le Pen, occupent la vie du mouvement. En pleine crise idéologique et querelles de succession, le Front national est-il en fin de cycle? Enquête. (Photo © Fabien Dany).

Au Salvador, le candidat de la guérilla sacré par le web 2.0

Mauricio Funes, un ancien journaliste de télévision, a remporté, dimanche 15 mars, l'élection présidentielle au Salvador avec plus de 51 % des suffrages. Sa victoire, qui met fin à vingt ans de règne de la droite dans ce pays d'Amérique centrale, sonne aussi le glas des campagnes politiques classiques. Car c'est sans le soutien des grands médias traditionnels que celui-ci a remporté la présidentielle.

Mediapart, un an de liberté

Mediapart a un an, ce lundi 16 mars 2009. Quand nous nous sommes lancés, ceux que nous dérangions disaient notre pari d'une presse exigeante et indépendante, payante et participative, voué à l'échec. Une année plus tard, ils sont forcés de convenir que Mediapart avait anticipé la crise financière et l'un de ses corollaires: l'éclatement de la bulle de la gratuité et la fin de l'illusion du tout-publicitaire. Bilan et perspectives d'une aventure qui ne fait que commencer. Sans oublier de vous donner rendez-vous, samedi 21 mars, de 10 h à 18 h, à Mediapart pour notre journée portes ouvertes.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées