Le parquet abandonne les poursuites Dray rappelé à la loi, le PS dans l'embarras

Le parquet de Paris s'est prononcé pour un simple «rappel à la loi» pour Julien Dray et abandonne toute poursuite au terme d'un an d'enquête préliminaire. Cette décision laisse entrevoir un retour en tête de liste pour le député de l'Essonne aux régionales. Mais certains s'interrogent sur la pertinence d'une candidature, alors que l'abus de confiance demeure «caractérisé» mais «atténué». Et d'autres dénoncent «un calendrier judiciaire» qui se greffe «systématiquement sur le calendrier du parti, comme si tout était fait pour que le PS soit le plus emmerdé possible à chaque fois».

Reprise: l'indécent cocorico de Nicolas Sarkozy

Publiée jeudi 17 décembre dans la nuit, la “note de conjoncture” de l'Insee dessine pour la France le scénario d'une reprise «laborieuse» au premier semestre 2010, et une envolée du chômage (graphique). Ce sombre diagnostic vient contredire le chef de l'Etat qui s'était décerné un auto-satisfecit et invite à lui retourner la formule qu'il avait alors utilisée: «On doitquand même honnêtement se dire que la politique économique conduite y est pourquelque chose.» Parti pris.

Copenhague : trop peu de réduction des gaz à effet de serre pour rester sous 2 °C

Les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet deserre des pays industrialisés et des grands émergents sont bien en dessous dece qu'ils devraient être pour garantir que la hausse des températures nedépassera pas 2 degrés Celsius. C'est ce qu'affirme une note interne confidentielle dusecrétariat de l'Onu, que Mediapart s'est procurée.

Et notre live-blog «En direct de Copenhague»: cliquez ici.

Surchauffe et hallucinations

Claude-Marie Vadrot, qui a quitté son camping-car de Copenhague pour explorer le Bella Center, a eu des visions. Un choc: voir Jean-Marc Ayraultcroiser Alain Juppé croisant lui-même John Kerry qui venait de quitter Schwarzeneggerqui n'avait pas vu Evo Morales qui n'a pas manqué Hugo Chavez ne remarquantmême pas Yann-Arthus Bertrand un peu snobé par José Bové. Il ne manquait qu'Hortefeux? Même pas : le ministre était là!

Cinq idées reçues sur l'effort «vert» chinois

Une usine éolienne de Daqing © Mediapart Une usine éolienne de Daqing © Mediapart
La Chine est l'un des acteurs clés de la négociation àCopenhague. S'étant lancée avec vigueur dans le solaire comme dans l'éolien, opère-t-elle son «Grand bond en avant écologique» ou est-elle toujours cet «Empire pollueur» dénoncé par beaucoup? Tordons le cou à quelques idées reçuessur l'effort écologique chinois.

Identité nationale: l'arrêt du débat fait débat

Le débat officiel sur l'identité nationale s'est d'abord centré sur l'immigration pour se fixer désormais sur l'islam. Les propos de Nadine Morano, secrétaire d'Etat à la famille, après ceux de Nicolas Sarkozy, ont mis le feu à la plaine.

Besson et Hortefeux veulent sanctionner les femmes étrangères portant le niqab

Trois ministres du gouvernement ont été auditionnés, mercredi, par la mission parlementaire sur la pratique du port du voile intégral, dont les conclusions sont attendues en janvier. À la différence de Xavier Darcos, Brice Hortefeux et Éric Besson ont plaidé en faveur de mesures d'interdiction.

Renault condamné pour «faute inexcusable» après le suicide d'un de ses salariés

Le tribunal des affaires de sécurité sociale de Nanterre a reconnu la «faute inexcusable» de Renault, trois ans après le suicide d'un ingénieur au Technocentre de Guyancourt. Cette décision marque une évolution majeure de la jurisprudence.

Flashball et rafale d'images

Une vidéo par jour. A partir du 10 décembre 2009 et jusqu'au 20 janvier 2010, sur Mediapart, une quarantaine d'artistes (réalisateurs, graphistes, plasticiens...) présenteront un court film inspiré par les actes de violences policières et les ravages du flashball. Un travail exceptionnel, initié par Nicole Brenez et Nathalie Hubert, peu après la répression d'une manifestation à Montreuil, en juillet 2009, au cours de laquelle un homme de 34 ans a perdu un œil.

Guerre de la banane: la fin d'un vrai-faux conflit Nord-Sud

Le 15 décembre, l'Union européenne et les pays producteurs d'Amérique latine ont conclu à Genève un armistice mettant en principe un terme à la «guerre de la banane». La fin de ce conflit vieux de vingt ans autour de l'accès au marché européen, le premier au monde, lève aussi une des hypothèques pesant encore sur le cycle de négociations de Doha. Elle signale l'effacement progressif de relations économiques post-coloniales. Pas trop tôt. Analyse.

L'Appel de Mediapart: «Nous ne débattrons pas»

«Nous ne débattrons pas.» Vous êtes désormais plus de 46.000à avoir signé l'appel lancé par Mediapart pour refuser le «grand débat sur l'identité nationale».

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées