Un rapport secret condamne le tout-sécuritaire

Pour le Premier ministre, comprendre le terrorisme c'est déjà l'«excuser». Et pourtant. © Reuters Pour le Premier ministre, comprendre le terrorisme c'est déjà l'«excuser». Et pourtant. © Reuters

« Nous sommes aujourd’hui face à un phénomène de fond auquel les dispositifs en place ne répondent qu’imparfaitement car ils ne prennent en compte qu’une partie de la réponse, uniquement sous l’angle de la répression. » Mediapart publie en intégralité un rapport du Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), rédigé en octobre 2013. Et toujours d'actualité.

Primaire à gauche: l’envie de «débloquer» le système ne peut suffire

Une quarantaine d’intellectuels de gauche au sens large appellent à la tenue d’une primaire pour désigner un candidat commun à la prochaine présidentielle. L’initiative est louable, mais elle ne pourra fonctionner sans base politique claire.

Le PS et la pensée: rupture consommée

Un appel pour une « grande primaire des gauches et des écologistes » signée par d’anciens soutiens intellectuels des socialistes. Une phrase du premier ministre confondant sciences sociales et « excuses sociologiques ». Alors que l’Élysée avait voulu remettre en scène, depuis un an, le retour des intellectuels dans son giron, le fossé se creuse.

Aux assises de Bobigny: Amine Bentounsi, tué par un policier d'une balle dans le dos

Le 21 avril 2012, un policier tue Amine Bentounsi, un délinquant en fuite, d'une balle dans le dos. Dès les premiers jours, sur fond de possible bavure, l'affaire mobilise syndicats et politiques, jusqu'au président d'alors, Nicolas Sarkozy. Près de quatre ans plus tard, le procès s'ouvre ce lundi devant la cour d'assises de Bobigny, dans un climat de forte tension.

L’Afrique de Hollande donne le premier rôle aux militaires

Jean-Yves Le Drian, François Hollande et Laurent Fabius avec les soldats français à Bangui, le 28 février 2014 © Reuters Jean-Yves Le Drian, François Hollande et Laurent Fabius avec les soldats français à Bangui, le 28 février 2014 © Reuters

Il y a trois ans, François Hollande déclenchait la guerre au Mali. Un véritable tournant dans la politique africaine du quinquennat. Peu à peu, ce sont les militaires qui ont pris la main sur les diplomates. Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian est même devenu le « ministre de l’Afrique ». Premier volet de notre série sur la politique africaine de François Hollande.

Merkel tente de surmonter la crise provoquée par les agressions de Cologne

La nuit du Nouvel An, des groupes d'individus s'en sont pris aux femmes qu'ils croisaient. Au total, 379 plaintes, dont 40 % d'agressions sexuelles, ont été déposées. 32 suspects ont été identifiés: parmi eux, 22 réfugiés. Samedi, une manifestation de l'extrême droite a dégénéré. Angela Merkel annonce que les réfugiés condamnés seront expulsés.

Juger les réfugiés sur leurs actes, pas sur leur appartenance

Des réfugiés impliqués dans les agressions de femmes de Cologne ; des indices selon lesquels l'homme tué devant le commissariat de Paris vivait dans un foyer de demandeurs d'asile en Allemagne : la politique d'ouverture de Berlin est mise en cause. Les réfugiés dans leur ensemble aussi. Quelle position tenir ? Refuser les accusations généralisantes.

Desserte maritime de la Corse: 2016, année de la normalisation?

Déjà cinq jours de grève, blocage du port de Marseille : l'ex-SNCM a tout de suite retrouvé ses marques. La démission de l'État hollando-vallsien confirmée, la normalisation tant attendue de la desserte maritime de la Corse dépend désormais du nouveau pouvoir politique dans l'île et des autorités européennes.

Calais jour après jour: Londres s’engage à accueillir des mineurs isolés

La « jungle » de Calais est une honte. Mediapart chronique ce qui s’y passe. Mardi 11 octobre : Londres et Paris qui s’accusent d’avoir tardé à prendre en charge les mineurs isolés.

France Télé: Ernotte s’insurge «contre ce que tente de faire croire Mediapart»

Dans un « mémoire en défense » devant le Conseil d'État, qui examine le recours de deux syndicats, la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, assure que sa nomination n'a donné lieu à aucune irrégularité. Pour le prouver, elle cherche à établir que les faits révélés par l'une de nos enquêtes sont fantaisistes.

Les indépendantistes catalans évitent in extremis de nouvelles élections

Le président sortant Artur Mas a fini par jeter l'éponge. Peu connu du grand public, Carles Puigdemont a été investi dimanche à la tête d’un exécutif qui veut réaliser d'ici dix-huit mois l’indépendance de la Catalogne. Ce dénouement surprise change la donne des négociations pour un gouvernement national à Madrid.

Didier Porte: «J'aime la police!»

capture-d-ecran-2016-01-11-a-12-55-46

Cette semaine, Didier Porte dit tout son amour pour la police.

La Commission condamne le surréalisme fiscal belge

Depuis 2005, les filiales de multinationales installées en Belgique avaient le droit de réduire leurs impôts au motif qu’elles auraient réalisé moins de profit si elles n’appartenaient pas à des groupes mondiaux. La commission européenne vient de mettre un terme à cette pratique « illégale ».

La Corse cherche une réponse aux manifestations racistes d'Ajaccio

Abdel-Mounim el-Khalfioui, le responsable de la salle de prières vandalisée. © ES Abdel-Mounim el-Khalfioui, le responsable de la salle de prières vandalisée. © ES

Les « ratonnades » survenues fin décembre à Ajaccio ont laissé des traces. Dans le quartier des Jardins de l'Empereur, beaucoup songent à quitter l'île après un tel déferlement de haine. À peine élus à la présidence de l'Assemblée territoriale, les nationalistes doivent donner des gages et se distinguer de groupes ultras. Retour sur trois jours de folie collective et ce qu'il en reste : des peurs et beaucoup de questions.

Poursuites en cascade à la Caisse des jackpots et consignations

Deux anciens dirigeants de la Caisse des dépôts devraient être renvoyés devant la Cour de discipline budgétaire pour une affaire sulfureuse de distribution d'actions gratuites. Il s'agit de l'ancien directeur général, Augustin de Romanet, qui préside actuellement Aéroports de Paris, et de l'ex-président de CDC Entreprises, le sarkoziste Jérôme Gallot.

Tracfin remonte la piste de fonds secrets chez les sénateurs UMP

D'après nos informations, la justice a reçu un rapport de Tracfin qui passe au crible les opérations bancaires du groupe UMP du Sénat. Une première. Plusieurs élus, Jean-Claude Gaudin en tête, ont bénéficié de versements intrigants entre 2012 et 2015.

Edouard Louis s'évade encore

Edouard Louis, clair-obscur © Dwam Ipomée Edouard Louis, clair-obscur © Dwam Ipomée

Déplacement des perspectives habituelles, voix singulière, et même plusieurs, dans le remarquable second roman d’Édouard Louis, Histoire de la violence. Elles saisissent immédiatement, sans effet, sur le fil du rasoir. Extrait en fin.

La République à l'école: le forcing de Vallaud-Belkacem

Un an après les attentats de janvier 2015, la ministre de l'éducation Najat Vallaud-Belkacem multiplie les initiatives pour promouvoir les valeurs républicaines à l'école, alors que les enseignants sont désormais désignés comme cibles par l'État islamique. Cet activisme ministériel, parfois en décalage avec les autres préoccupations des enseignants, laisse perplexes plusieurs responsables syndicalistes.

Armes à feu: les Etats-Unis sont dans l’impasse

300 millions d'armes circulent dans le pays. Pourquoi les États-Unis ont-ils autant de difficultés à avancer sur ce sujet des armes à feu, malgré les tueries à répétition ?

Notre-Dame-des-Landes: «M. Hollande, nous vous attendons»

Manifestants contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le 9 janvier 2016 (JL). Manifestants contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le 9 janvier 2016 (JL).

Des milliers de personnes ont défilé à Nantes samedi 9 janvier contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Plusieurs centaines de personnes et près de 100 tracteurs ont bloqué le périphérique de la ville pendant plusieurs heures. L’opposition au projet d’aérogare est plus forte que jamais. Un nouveau rassemblement doit se tenir le 13 janvier.

Un colistier de Marion Maréchal-Le Pen a aidé un skinhead en cavale

Par Thierry Vincent

Loin de la « dédiabolisation » du FN, Guillaume Pradoura, colistier de Marion Maréchal-Le Pen et assistant parlementaire du numéro 3 du parti, a entretenu, jusqu’en 2010 au moins, des relations très amicales avec un skinhead raciste violent, proche du Ku Klux Klan. Il l'a même aidé à trouver des points de chute à l’étranger, alors qu’il était recherché par la police.

Mitterrand ou la gauche face à son grand deuil

Il y a vingt ans, le 8 janvier 1996, décédait à Paris François Mitterrand qui fut le premier président de la Cinquième République élu à gauche, sous la bannière du Parti socialiste. Revisiter cette époque, d’où sont issus ceux qui sont aujourd’hui au pouvoir, c’est prendre la mesure de l’égarement d’une gauche de gouvernement, devenue droite de remplacement.

Comment l'état d'urgence va entrer dans la procédure pénale

Malgré quelques avancées, le projet de loi fourre-tout visant à lutter contre la criminalité organisée et à simplifier la procédure pénale contient des atteintes graves aux libertés, et contourne le juge au profit du préfet et du procureur. Mediapart publie le texte en intégralité.

Les confidences de l'émir déchu des frères Kouachi

Farid Benyettou a été le premier mentor des frères Kouachi. Ce prédicateur qui prônait autrefois le djihad en Irak condamne aujourd’hui les attentats en France et vient de sortir un livre Mon djihad, itinéraire d'un repenti. « Il y en a qui vont dire que je suis une balance, mais j’assume », dit-il. Mediapart l'a longuement rencontré.

La nouvelle affaire Alliot-Marie

A l'Assemblée, le 30 mars 2011. © Reuters A l'Assemblée, le 30 mars 2011. © Reuters

Alors qu’elle était ministre de l’intérieur, où elle a pris toute une série de mesures en faveur des casinotiers, Michèle Alliot-Marie et ses proches boursicotaient sur des titres directement liés au secteur des casinos. Cinq ans après le scandale de la Tunisie qui avait poussé MAM (aujourd’hui eurodéputée) à la démission du gouvernement, Mediapart révèle les dessous d’une nouvelle affaire mêlant associations familiales, combines financières et décisions politiques.

L’acier aux avant-postes de la crise chinoise

Surinvestissement, surproduction, surcapacités, surendettement : les sidérurgistes chinois paient aujourd’hui l’expansion menée à un train d’enfer du pays. Pour survivre à cette crise structurelle, ils inondent le marché mondial de leurs productions à prix cassé. Ses concurrents sont incapables de résister. Faillites, licenciements, fermetures d’usine se multiplient dans tout le secteur.

Uramin: le trouble jeu d'Areva en Namibie

Areva a gaspillé 835 millions d'euros dans un gisement d'uranium en Namibie. Le groupe nucléaire a aussi entretenu des relations ambiguës avec son principal lobbyiste sur place. Cet intermédiaire a notamment embauché le mari de la patronne Anne Lauvergeon.

Contre l'Iran, l'Arabie saoudite lutte pour sa suprématie

Riyad, qui redoute autant la menace djihadiste que le retour de Téhéran sur la scène diplomatique internationale, a-t-il délibérément déclenché une crise qui aggrave le chaos régional, attise la rivalité sunnite-chiite et met en péril la conférence internationale sur la Syrie ? Du côté iranien, les dirigeants multiplient au contraire les signes rassurants.

Déchéance de la nationalité: Hollande fait exploser son camp

Si les ministres sont rentrés dans le rang, les députés et la direction du PS constatent l’hostilité majoritaire à la déchéance de nationalité pour les binationaux. Passant outre leur consternation, ils cherchent comment « sauver le soldat Hollande ».

Les apatrides, une monstruosité juridique

L'hypothèse de faire de Français des apatrides suscite une bataille juridique. Prêts à passer outre la Déclaration des droits de l'homme et plusieurs conventions internationales, des partisans de François Hollande la défendent au nom de l'égalité entre tous les Français.

Série

Algérie française : les retours du refoulé

Alors que Nicolas Sarkozy et la droite attaquent le choix par François Hollande de commémorer le 19 mars la fin de la guerre d'Algérie, Mediapart propose de relire sa série d'enquêtes sur les traces de cette mémoire.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées