Privatisation des aéroports de Paris Un projet sans précédent qui alimente tous les soupçons

Tout est étrange dans le projet de loi portant sur la privatisation du groupe ADP. Le texte est volontairement flou, les règles choisies sont hors norme, la durée de 70 ans de concession sans comparaison. Le gouvernement prévoit même de payer les actionnaires minoritaires pour privatiser et de payer pour reprendre le bien public à la fin de la concession. De quoi soulever nombre de doutes et de soupçons.

Réforme du lycée: le casse-tête des spécialités

Les lycéens de classe de seconde sont en train de décider des enseignements de spécialité qu’ils suivront à partir de la rentrée. À mesure que la réforme se concrétise, les enseignants prennent conscience des implications de celle-ci et doivent composer avec certaines interrogations.

Après la Ligue du LOL, la gestion des «Inrocks» mise en cause

Les révélations sur la Ligue du LOL secouent le magazine culturel Les Inrockuptibles, où deux cadres ont été mis à pied. Plusieurs salariés dénoncent des méthodes qui ont également eu cours au sein de la rédaction, sans que la direction n’y mette fin.

Chez Engie, le burn out menace jusqu’au sommet de l’entreprise

Un rapport de la médecine du travail révélé par Mediapart indique qu’en 2017, un quart des « top executives » du groupe français étaient entrés « dans la spirale du burn out ». Ce chiffre alarmant a déclenché plusieurs réponses de la direction, qui assure que la situation est en voie de rétablissement. Mais des hauts cadres critiquent une « gestion des ressources humaines complètement défaillante ».

Au Sénégal, «la gestion des ressources n’a jamais été aussi opaque»

Le Sénégal, qui organise le 24 février une élection présidentielle, est un pays pétrolier en devenir, depuis que des gisements de pétrole et de gaz y ont été découverts. Mais les conditions d’attribution de certains permis d’exploration et d’exploitation sont problématiques, témoigne un ancien ministre de l’énergie, Thierno Alassane Sall, qui a contesté la signature d’un contrat avec Total.

A Toulouse, sur fond de gilets jaunes, resurgit le spectre d’une affaire Tarnac

Début février, une mise en examen pour association de malfaiteurs et deux perquisitions mobilisant plusieurs dizaines de policiers ont visé des militants de la sphère autonome. Un coup de pression, malgré un dossier vide, sur des éléments classés « anarchistes » et supposés actifs au sein des « gilets jaunes ».

Allô place Beauvau? Au 14 mai, 788 signalements

 © Mediapart © Mediapart

Depuis le début des « gilets jaunes », le documentariste David Dufresne recense les violences policières, dont plusieurs manquements déontologiques graves. Pour Mediapart, il cartographie ses signalements auprès du ministère de l’intérieur, qui reste sourd à toutes critiques.

En Guyane, les conditions carcérales atteignent un niveau d’«inhumanité» sans pareil en France

Les rapports et actions en justice se multiplient pour condamner l’atteinte aux « droits fondamentaux » des 800 à 1 000 détenus du centre pénitentiaire de Guyane, entassés dans des locaux mal aérés, sales, et la mise sous tension des 177 surveillants.

Aruna Roy: «Les rues sont notre Parlement»

Aruna Roy en 2019. © CC/Flickr/Augustus Binu Aruna Roy en 2019. © CC/Flickr/Augustus Binu

Aruna Roy est une activiste indienne qui a cofondé en 1987 une des plus importantes organisations de défense des droits civiques en Inde. Alors que le gouvernement Modi va affronter des élections législatives, elle revient sur la crise agraire et la contestation sociale qui secouent le pays. Entretien.

L’Europe prise dans la tenaille Chine-USA

Thomas Gomart, historien et directeur de l’Institut français des relations internationales, publie L’Affolement du monde. C’est un essai inquiet sur les nouveaux enjeux géopolitiques et sur un système international qui ne tourne plus rond. Face à la Chine et aux États-Unis, que peut l’Europe pour ne pas être marginalisée ? Entretien.

Aux sources de la crise de Podemos

Des élections anticipées auront lieu le 28 avril en Espagne. Podemos affrontera ce scrutin en pleine crise interne. Pour comprendre les ressorts de la rupture entre Pablo Iglesias (son dirigeant) et Íñigo Errejón (l’ex-numéro deux), Mediapart a interrogé quatre spécialistes.

«Gilets jaunes» d’Ile-de-France: «Les quartiers populaires sont là»

Entrés plus tard dans le mouvement, les « gilets jaunes » d’Île-de-France sont ces dernières semaines en pleine ébullition et, en faisant converger des luttes jusque-là très isolées et localisées. Du blocage de Rungis à l’intrusion sur le site d’Amazon, les actions coups de poing se sont multipliées, mais leur coordination reste complexe.

Acte XIV: le face-à-face continue avec l'exécutif

Pour la quatorzième semaine consécutive, des « gilets jaunes » ont défilé dans des dizaines de villes en France. La journée a été marquée par moins de heurts. Pourtant, après trois mois de contestation, aucune porte de sortie ne s’entrouvre.

Redoine Faïd: chronique d’une évasion annoncée

Par Brendan Kemmet

L’évasion de Redoine Faïd était pressentie et presque inéluctable : c’est ce que montrent de nouveaux documents internes à l’administration pénitentiaire recueillis par Mediapart. Les très nombreuses alertes n’ont pas été prises en compte.

Le sexisme sans borne du cyberharcèlement

capture-d-e-cran-2019-02-17-a-12-08-23

Le fondateur de la Ligue du LOL, Vincent Glad, est personnellement mis en cause par deux femmes. Il coadministrait un compte impliqué dans plusieurs campagnes de cyberharcèlement. Il affirme n’avoir « harcelé personne avec ses propres tweets ».

Les juges reconstituent le puzzle des financements libyens de Sarkozy

Abdallah Senoussi (à gauche), le 14 avril 2014, lors de son procès à Tripoli, en Libye. © Reuters Abdallah Senoussi (à gauche), le 14 avril 2014, lors de son procès à Tripoli, en Libye. © Reuters

Les juges chargés de l’affaire libyenne se sont rendus pour la première fois à Tripoli du 4 au 6 février derniers. Selon un procès-verbal consulté par Mediapart, l’ancien chef des services secrets militaires Abdallah Senoussi a confirmé un apport de 7 millions d’euros à la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy et l’intervention en sa faveur de Me Thierry Herzog, l’avocat et ami personnel de l’ancien président, dans le dossier de l’attentat du DC-10 d’UTA.

«Le Brexit est une diversion»

Lors de reportages à Liverpool et à Londres, Mediapart a rencontré des activistes anglais, de la lutte climatique aux résistances face à l’austérité. Beaucoup dénoncent un « piège politique », qui masque les urgences du moment.

Avec leurs brassards verts, les jeunes se mobilisent pour le climat à Paris

À l’instar de ce qui se passe en Belgique et dans plusieurs pays européens depuis des semaines, une manifestation lycéenne et étudiante pour le climat s’est tenue à Paris, le 15 février, devant le ministère de la transition écologique. Une mise en jambe avant la grève scolaire mondiale, prévue le 15 mars.

Portfolio

Sénégal: quand la chimie détruit l’agriculture et les villages

Première région minière du Sénégal, Thiès abrite l’une des plus anciennes industries du pays, les Industries chimiques du Sénégal (ICS). À une vingtaine de kilomètres alentour, les populations sont sévèrement touchées. Délocalisation, déversement de soufre sur la voie publique, rejet d’acide en mer et fuites de gaz sont le lot des habitants de la zone.

Le «trading à haute fréquence», c’est aussi romanesque

Par Ulysse Baratin (En Attendant Nadeau)

Après avoir fait, dans ses deux précédents ouvrages, le récit coloré des mutations technologiques du capitalisme, Alexandre Laumonier tient dans 4 la chronique de l’accélération des marchés financiers. En partant des Moëres, là où s’implantent ces pylônes qui permettront de gagner la microseconde fatale, Laumonier nous conte la dernière folie de l’économie financière. Avec minutie et ironie.

Espagne: les accusés indépendantistes à l’offensive

Par Fabien Palem

Le procès des indépendantistes catalans sera la toile de fond de la campagne des élections législatives anticipées en Espagne, qui se tiendront le 28 avril. Retour sur les trois premières journées d’audience, dominées par le témoignage très attendu d’Oriol Junqueras, ex-vice président de la Catalogne.

En Espagne, l’allié gênant de LREM

Ciudadanos, parti cousin de La République en marche en Espagne, a défilé dimanche 10 février aux côtés du parti d’extrême droite Vox pour demander des élections et s’est allié au très conservateur Parti populaire en Andalousie. Le parti macroniste n’entend pourtant pas rompre les liens avec ces alliés.

Aux Etats-Unis, le «New Deal» redevient une idée d’avenir

Les États-Unis comptent 40 millions de pauvres, 12 % de la population. Beaucoup d’entre eux travaillent. © Reuters Les États-Unis comptent 40 millions de pauvres, 12 % de la population. Beaucoup d’entre eux travaillent. © Reuters

Avec Bernie Sanders et Alexandria Ocasio-Cortez, les États-Unis redécouvrent à toute vitesse les vertus de l’intervention publique massive dans l’économie, en particulier pour lutter contre l’urgence climatique. Une théorie économique hétérodoxe y est même de plus en plus en vogue : la MMT, pour « modern monetary theory », fait fi de la dette.

Edgardo Lander: «Le risque de guerre civile est important» au Venezuela

Dans un pays qui est le théâtre d’une lutte entre deux présidents, Juan Guaidó d’un côté et Nicolás Maduro de l’autre, la « plateforme » citoyenne de défense de la Constitution propose une troisième voie afin d’éviter une recrudescence de la violence. Un de ses membres, Edgardo Lander, figure de la gauche vénézuélienne, renvoie les deux adversaires dos à dos et défend l’organisation d’un référendum.

Explosion à Dieppe: plusieurs règles de sécurité n’ont pas été respectées

Il y a un an, deux ouvriers de la sous-traitance sont morts dans l'explosion de l’usine Saipol à Dieppe, en Normandie. Un an plus tard, de nouvelles informations plaident pour de graves manquements à la sécurité. Selon la CGT, l’urgence était alors de reprendre au plus vite la production.

Au Maroc, le bâillon de la prison

Au Maroc, les stades et les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés comme tribune de contestation sociale. Pour s’être indigné sur Facebook de la mort d’une étudiante mitraillée par la marine nationale alors qu’elle fuyait sur une embarcation vers l’Espagne, un jeune Marocain croupit en prison. 

En Guadeloupe, la radio RCI licencie une journaliste, victime de harcèlement

En novembre, le groupe Radio Caraïbes International était condamné pour ne pas avoir protégé une de ses journalistes, Ingrid Sénat, d’un harcèlement moral et sexuel. Deux mois après cette condamnation, cette journaliste a été licenciée pour faute grave pour… harcèlement moral et insubordination.

Violences en ligne: la France s’en remet aux «plateformes»

Le secrétaire d’État au numérique a présenté jeudi le plan du gouvernement pour lutter contre le cyber-harcèlement et les « contenus haineux ». S’il n’est plus question d’empêcher l’anonymat en ligne, une censure préventive confiée aux algorithmes est attendue.

Un syndicat de police demande le dépaysement de l’affaire Benalla

Le syndicat de police Vigi, partie civile dans le dossier Benalla, dénonce de multiples anomalies dans la conduite de l’enquête judiciaire et la trop grande proximité entre le procureur de Paris et le pouvoir politique. Il réclame le dépaysement du dossier.

Benalla et les contrats russes: deux oligarques au cœur de l’enquête

Par , , et Anastasia Kirilenko

Alors que les auditions s’enchaînent dans l’enquête sur l’affaire des contrats russes d’Alexandre Benalla, Mediapart dresse le portrait des deux oligarques au cœur du dossier, Iskander Makhmudov et Farkhad Akhmedov. Des milliardaires soutiens du régime de Poutine, à l’ombre duquel ils ont fait fortune dans des secteurs stratégiques.

Trente ans après, les enjeux actuels de l’affaire Rushdie

Salman Rushdie, lors d'un entretien au Danemark, le 2 juin 2018. © Reuters Salman Rushdie, lors d'un entretien au Danemark, le 2 juin 2018. © Reuters

Le 14 février 1989, l’ayatollah Khomeiny condamna à mort Salman Rushdie dont le seul crime à ses yeux était d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli. Trente ans après, et une fois le tumulte retombé, il est temps de (re)lire Les Versets sataniques, un texte qui nous parle de notre monde globalisé et des conflits culturels qu’il génère.

  • Le Club
  • Notre sélection

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées