Le capitalisme de surveillance, maître des marionnettes

Pour l’économiste Shoshana Zuboff, auteur de L’Âge du capitalisme de surveillance paru aux États-Unis, le danger que font courir les géants du Web est bien plus grand qu’on ne l’imagine. En siphonnant les données personnelles pour modifier à leur insu les comportements de leurs utilisateurs, ils menacent la démocratie elle-même.

Mobilisation en baisse pour l’acte XVI des «gilets jaunes»

La seizième journée de mobilisation nationale des « gilets jaunes » a connu une légère baisse par rapport à la semaine précédente. Mais si l’appel à manifester a rassemblé moins de monde que les samedis précédents, le mouvement continue d'être présent sur tout le territoire.

A Rennes, élus ou gilets jaunes, les déçus du macronisme cherchent un port d’attache

Comme partout en France, le mouvement des « gilets jaunes » se poursuit en Ille-et-Vilaine, terre de centre-gauche, où Emmanuel Macron et sa majorité l’avaient largement emporté en 2017. Deux ans plus tard, la déception est lourde dans le département. Pourtant, aucune opposition ne semble en mesure d’en profiter.

Un gilet jaune d'Avignon, ancien du NPA, aujourd'hui en prison

Membre des gilets jaunes d’Avignon Nord, Abdel Zahiri, militant pro-palestinien, a été condamné le 17 janvier à 4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour une menace envers un policier. Pour les gilets jaunes du Vaucluse, il est devenu un « prisonnier politique ». Récit d’un parcours du NPA vers les gilets jaunes.

«L’Algérie ne sera pas la Syrie»

Par NOUR EL HOUDA

Alger a vibré vendredi au son de la colère contre la candidature du président Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat. Une marée humaine a déferlé au cœur même de la capitale, en scandant : « Non au cinquième mandat » ou « L’Algérie est une république et non un royaume ». Malgré son caractère pacifique, la marche a été émaillée par des heurts entre la police et les manifestants qui voulaient rejoindre le siège de la présidence.

Le pouvoir algérien acculé

La contestation continue de s’amplifier en Algérie contre un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika qui fête ce samedi 2 mars ses 82 ans. Des centaines de milliers de manifestants ont déferlé à travers le pays et battu les records de mobilisation, acculant ainsi le pouvoir algérien dans une impasse à moins de trois jours de la date limite du dépôt des candidatures à la présidentielle.

Albanie, Monténégro, Serbie… La vague de contestations rend possible un printemps des Balkans

Manifestation à Podgorica, le 23 février 2019. © Rafael Yaghobzadeh Manifestation à Podgorica, le 23 février 2019. © Rafael Yaghobzadeh

Une vague de contestations inédite s’étend à tous les pays des Balkans. Partout, les citoyens dénoncent des régimes autoritaires, clientélistes et corrompus, mais se défient également des partis d’opposition. Un « printemps des Balkans » est-il en train de germer en cette fin d’hiver ?

Rapatriement des djihadistes: la volte-face de Macron

Emmanuel Macron, le 27 février 2019. © Reuters/Gonzalo Fuentes Emmanuel Macron, le 27 février 2019. © Reuters/Gonzalo Fuentes

« Il n’y a pas un programme de retour des djihadistes qui est aujourd’hui conçu », a assuré Emmanuel Macron lors d’un débat mardi avec des élus de la région Grand Est à l’Élysée. Pourtant, les services des ministères des affaires étrangères, de la défense, de l’intérieur et de la justice travaillaient bien depuis l’automne 2018 au retour des djihadistes détenus par les Kurdes de Syrie.

La figure rêvée de l’écrivain

Par Sébastien Omont (En Attendant Nadeau)

Avec son nouveau roman, La Part rêvée, l’écrivain argentin Rodrigo Fresàn poursuit la réflexion sur la création littéraire entamée dans La Part inventée. Rêves, souvenirs d’enfance, arrière-plan historique et lectures capitales se nourrissent les uns les autres pour dessiner un portrait libre et sombre de la figure de l'écrivain.

Morts au travail: combien de victimes invisibles?

Ce vendredi, le tribunal correctionnel de Reims a lourdement condamné Cristal Union et un sous-traitant pour la mort de deux « cordistes », ensevelis en mars 2012 sous des tonnes de sucre dans un silo de 53 mètres de haut. Un coup de projecteur sur les accidents graves du travail qui risque de rester éphémère. Qui se souvient que 1 200 personnes meurent chaque année du travail ?

Au Brésil, Bolsonaro voudrait faire de la chute de Maduro son premier succès diplomatique

Le déplacement du Vénézuélien Juan Guaidó à Brasilia, jeudi 28 février, a mis en scène le rapprochement entre l’opposant à Nicolás Maduro et Jair Bolsonaro. Mais la diplomatie brésilienne est affaiblie, travaillée par une opposition entre les militaires et les civils au sein du gouvernement.

Luigi de Magistris: «Nous sommes l’alternative politique à Salvini»

Par Cécile Debarge

Alors que le parti démocrate italien organise le 3 mars des primaires très attendues, le maire de Naples Luigi de Magistris est l'une des figures du renouveau de la gauche italienne. Contre « l’Europe de l’austérité » incarnée à ses yeux par Emmanuel Macron, mais aussi contre « l’Europe des nationalismes » façon Viktor Orbán, il plaide pour « une Europe des villes et des biens communs ».

Les dirigeants du Losc ont servi de prête-noms à Manchester City

Par Yann Fossurier (France 3 Hauts-de-France) et Yann Philippin
capture-d-ecran-2019-03-06-a-14-18-57

Les documents Football Leaks montrent que les actuels dirigeants du club de Lille, Gérard Lopez et Marc Ingla, ont servi de couverture à un fonds secret de Manchester City financé via les îles Caïmans, afin de permettre au club anglais d’investir secrètement dans des joueurs sud-américains en contournant la réglementation.

Européennes: Nicolas Dupont-Aignan s'allie aux droites dures

Coincé entre Les Républicains et le Rassemblement national, le président de Debout la France a annoncé jeudi 28 février qu’il rejoignait le groupe des Conservateurs et Réformistes européens, la troisième force du Parlement de Strasbourg. À l’approche des élections européennes, le paysage commence à se clarifier, pour la droite de la droite.

Poursuivi pour avoir aidé sa famille syrienne, Stéphan Pélissier est enfin acquitté

Jugé en appel pour avoir aidé sa belle-famille syrienne à passer, en 2015, de Grèce en Italie, Stéphan Pélissier a été relaxé ce vendredi 1er mars par le tribunal de Patras. Dans un livre qui vient de paraître, il raconte son histoire. Je voulais juste sauver ma famille est un récit revigorant sur les victoires auxquelles peut aboutir un combat juste et obstiné.

Sommet raté de Hanoï: ce que dit l’incompétence de Donald Trump

Vanté comme une merveille de réussite à venir, le sommet de Hanoï, au Vietnam, entre Donald Trump et Kim Jong-un, s’est soldé jeudi 28 février par un échec. Logique mais non anticipé par l’hôte de la Maison Blanche, ce fiasco en dit long sur l’état du monde.

Politique industrielle: l’impuissance de l’Etat théorisée depuis trente ans

Le site d'Ascoval à Saint-Saulve (Nord) © Reuters Le site d'Ascoval à Saint-Saulve (Nord) © Reuters

Ascoval, Blanquefort, Renault, Air France-KLM… Le gouvernement a beau gesticuler, il essuie revers sur revers dans les dossiers industriels. Car en matière de politique industrielle, il a opté pour l’impuissance, comme ses prédécesseurs. Résultat de ce laisser-faire : la part de l’industrie dans l’économie est tombée de 25 % à 11 % du PIB entre 1980 et 2017.

L’UE incapable de tirer les leçons de la crise du glyphosate

Par Quentin Ariès

Après le scandale du glyphosate, la Commission a voulu reprendre la main, en rendant un peu plus transparents les « comités d’experts » qui décident de l’autorisation des OGM et autres pesticides. Mais les États, dont la France, traînent des pieds, tout comme le Parlement européen.

Total suspend ses forages offshore en Guyane

Par Marion Briswalter

Le groupe Total annonce qu’il suspend ses activités offshore en Guyane. Le président de la collectivité territoriale s’est dit déçu de cette décision, motivée par les échecs successifs rencontrés depuis 2012 par Shell et Total sur la zone.

Y a-t-il un risque d’escalade entre l’Inde et le Pakistan?

Après une série d’accrochages au-dessus du territoire disputé du Cachemire, les deux puissances nucléaires régionales se regardent en chiens de faïence, dans un contexte compliqué : élections à venir en Inde, jeu trouble des militaires pakistanais.

Au Niger, l’UE mise sur la police locale pour traquer les migrants

Par Giacomo Zandonini

Au Niger, l’Union européenne finance le contrôle biométrique des frontières. Avec pour objectif la lutte contre l’immigration, et dans une opacité parfois très grande sur les méthodes utilisées.

Pourquoi l’Allemagne continue de verser des retraites à d’anciens nazis

Comment est-il possible que l’Allemagne continue de verser des pensions d’invalidité à des dizaines de milliers de personnes ayant servi comme soldat ou membre d’organisations de sécurité sous le régime nazi ? Entretien avec l’historien Stefan Klemp, auteur d’un rapport sur ce sujet.

La nouvelle en France: beaucoup d’auteurs, peu de lecteurs

De haut en bas et de gauche à droite : Anna Gavalda, Olivier Adam, Gilles Marchand, Annie Saumont, Éric Faye et Marie-Hélène Lafon. DR De haut en bas et de gauche à droite : Anna Gavalda, Olivier Adam, Gilles Marchand, Annie Saumont, Éric Faye et Marie-Hélène Lafon. DR

La nouvelle est, en France, un genre littéraire dédaigné ; chaque acteur se renvoie mutuellement la faute, en un cercle vicieux dont la grande perdante est la créativité littéraire. À l’occasion de la parution en février du dernier recueil d’Éric Faye, un des principaux représentants actuels du genre, état des lieux et tentative de démêler quelques-unes des causes de ce dédain.

Le conseiller spécial de Macron tiraillé entre ses deux casquettes

Peut-on exercer d’importantes fonctions à l’Élysée tout en assurant la présidence d’une agence de Paris « en lien étroit » avec de grandes entreprises ? C’est la question à laquelle doit répondre la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) qui vérifie si la situation de Philippe Grangeon, conseiller spécial d’Emmanuel Macron, peut présenter un risque de conflit d’intérêts.

Menaces sur la Cour des comptes

Voulant que la gestion publique se rapproche de la gestion privée et que l’État soit piloté à la manière d’une entreprise, le gouvernement prépare une réforme qui va modifier le rôle des comptables publics. Sans que quiconque le remarque, le dispositif va dynamiter les fonctions de la Cour des comptes. L’Élysée veut aussi placer à la tête de l’institution un premier président à sa main, Pierre Moscovici.

Saint-Denis: enquête ouverte après le passage à tabac d'un jeune homme

Arrêté pour vol, un jeune homme a été victime de violences policières lors de sa garde à vue à Saint-Denis en octobre 2018. Le procureur de la République de Bobigny a ouvert une enquête préliminaire, et une plainte a aussi été déposée.

A Cotiza, là où l’affrontement a commencé au Venezuela

Deux jours avant la proclamation de Juan Guaidó, un quartier chaviste et populaire manifestait, pour la première fois, contre Nicolás Maduro. La crise a poussé les habitants, et en particulier les femmes, à soutenir des militaires en rébellion. Alors que l’opposition tente d’en profiter pour mettre un pied dans le quartier, les soutiens au président socialiste n’ont pas pour autant disparu.

Répression des gilets jaunes: l’avertissement du Conseil de l’Europe

Au terme d’une mission conduite en France, la commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe a recommandé la « suspension » de l’usage du lanceur de balles de défense (LBD) lors des manifestations. Cette décision ouvre la voie à une nouvelle saisine de la Cour européenne des droits de l’homme.

Affaire Macron-Benalla: réponse à nos détracteurs

Mediapart n’est pas une officine de renseignement, mais un journal d’information. Nous n’espionnons personne ni ne posons de micros clandestins. Nous nous contentons de révéler des informations d’intérêt public dans le respect du droit de la presse. Dans l’affaire Benalla aujourd’hui, comme hier dans les affaires Bettencourt, Sarkozy-Kadhafi ou Cahuzac.

Documentaire

«Cuba Feliz», dans les pas des chanteurs cubains

Par Tënk & Mediapart
Extrait de « Cuba Feliz ». © Karim Dridi Extrait de « Cuba Feliz ». © Karim Dridi

Pour Miguel Del Morales, dit El Gallo, chanteur de rue à La Havane, la musique est un mode de vie. Toute rencontre se traduit chez lui en chanson. Sur sa route surgissent des orchestres de vieux endiablés, des stars de la salsa, des jazzmen improvisateurs, des tambours mystiques… Sous la caméra de Karim Dridi, chaque instant est émotion.

Chômage: le faux suspense du gouvernement

Une semaine après l’arrêt des négociations entre les syndicats et le patronat sur les nouvelles règles de l’assurance-chômage, le premier ministre et la ministre du travail ont relancé mardi 26 février la concertation, qui aboutira à l'été. Mais les priorités de l’exécutif sont déjà connues, les perdants du futur système aussi.

Services publics: la dématérialisation en marche forcée

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, la numérisation des procédures administratives progresse à une vitesse exponentielle, laissant sur le côté ceux qui ne peuvent accéder à Internet. Les administrés les plus pauvres, ceux en situation de handicap ou vivant en « zone blanche » sont les victimes d'une « fracture sociale et territoriale » dénoncée par un rapport du Défenseur des droits.

Comment les réfugiés secourus en mer sont répartis: enquête sur une Europe de marchands de tapis

Ces quatre bateaux d'ONG ont été bloqués, au moins une fois, au large de Malte ou de l'Italie avec des rescapés à bord : l'« Aquarius », le « Lifeline », le « Sea Watch » et l'« Open Arms » (de bas en haut et de gauche à droite). © DR Ces quatre bateaux d'ONG ont été bloqués, au moins une fois, au large de Malte ou de l'Italie avec des rescapés à bord : l'« Aquarius », le « Lifeline », le « Sea Watch » et l'« Open Arms » (de bas en haut et de gauche à droite). © DR

Mediapart a enquêté sur la manière dont les passagers de l’Aquarius, du Lifeline ou encore du Sea Watch, une fois débarqués, sont négociés entre pays européens. Depuis que l’Italie a fermé ses ports, huit accords de répartition ont été bricolés. À la clé ? À peine 850 réfugiés « dispatchés » et 16 États membres aux abonnés absents.

Droit de réponse de Laurent Serubuga

Nous publions le droit de réponse de Laurent Serubuga, en réaction à l’article du 6 février 2019, Génocide au Rwanda: révélations sur les mensonges de la France.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées