Lors de ses vœux pour la nouvelle année Macron fustige l’immobilisme, mais ne bouge pas d’un iota

Vœux d’Emmanuel Macron, le 31 décembre 2019. Vœux d’Emmanuel Macron, le 31 décembre 2019.

Au 27e jour de la grève contre sa réforme des retraites, le président de la République a livré mardi 31 décembre des vœux convenus. Toujours aussi sûr de son fait, il s’est contenté de répéter qu’il mènerait son projet « à son terme », malgré les colères sociales. Et critiqué ceux qui ne veulent pas bouger, sans proposer d’avancées.

Chaque 31 décembre, « Les vœux de... »

Les vœux de joie de Charline Vanhœnacker et Guillaume Meurice

 © Mediapart © Mediapart

Chaque nouvel an, Mediapart propose à un·e citoyen·ne d’être notre président·e de la République d’un soir, afin de rappeler que celle-ci nous appartient à toutes et tous. Pour 2020, c’est une présidence paritaire qui nous offre ses vœux joyeux avec Charline Vanhœnacker et Guillaume Meurice, accompagnés à la guitare par Frédéric Fromet.

Carlos Ghosn part en cavale et dénonce une cabale

Jusque-là assigné à résidence à Tokyo où il est sous le coup de quatre inculpations pour malversations financières, l’ancien PDG de Renault-Nissan a rejoint le Liban. Carlos Ghosn justifie sa fuite par sa volonté de ne plus être « l’otage d'un système judiciaire japonais partial où prévaut la présomption de culpabilité ». Depuis le début de l’affaire, il invoque un complot, ce qui lui évite de se confronter à la réalité des faits.

En Allemagne, la crise du secteur éolien

Au moment où Berlin se fixe l’objectif de produire 65 % de sa consommation d’électricité grâce aux énergies renouvelables d’ici à 2030, le secteur éolien, fer de lance de la transition énergétique allemande, est en plein ralentissement en raison de réformes inopérantes et de la pression d'associations de riverains et de protection de la nature.

Pourquoi les magistrats sont sceptiques face au plan stups de Castaner

Alors que l’Office anti-stupéfiants est créé ce 1er janvier 2020 pour remplacer l’OCRTIS, les magistrats se méfient toujours d’une institution qui, selon eux, a continué à avoir « une gestion problématique des informateurs » malgré la mise en examen de certains de ses policiers. La police fait, elle, valoir des relations désormais apaisées avec la justice. 

Commando à la fac de Montpellier: le procureur veut faire juger le doyen et des militants FN

Le procureur de la République de Montpellier a requis le renvoi en correctionnelle de sept personnes impliquées dans l’attaque armée d’étudiants grévistes en mars 2018. Parmi elles, l’ancien doyen de la faculté de droit, soupçonné de « complicité » avec les assaillants, qui appartiennent à l’extrême droite locale.

Procès des assassins de Khashoggi: le honteux silence de la France

Qualifié de « parodie » de justice par la rapporteuse spéciale des Nations unies sur les exécutions sommaires, le procès qui vient de s’achever à Riyad a débouché sur la condamnation à mort des hommes de main et la proclamation de l’innocence des commanditaires et des stratèges. Un verdict qui n’a pas empêché Paris de livrer, le même jour, trois navires de guerre à l’Arabie saoudite.

Ce que révèle le cadeau fait aux hauts salaires

Par

Dans son projet, le gouvernement prévoit que les salariés ne cotisent plus pour leur retraite au-delà d’un salaire de 10 000 euros par mois. Un bouleversement qui ouvre grand la porte à la retraite par capitalisation et qui risque de poser de graves problèmes d’équité et d’équilibre financier du régime actuel.

Quand la Pologne se rêvait elle aussi en empire colonial

À Paris, une exposition documente les ambitions coloniales oubliées de la Pologne dans les années 1930 et fait le lien avec les crispations racistes de certains gouvernements d’Europe centrale et orientale aujourd’hui.

Quels avenirs pour la démocratie, entre les deux rives de la Méditerranée? (4/4).

Par Les Rencontres d'Averroès
capture-d-ecran-2019-12-20-a-19-58-48

Mediapart diffuse l’édition 2019 des Rencontres d’Averroès, qui contribuent à penser la Méditerranée des deux rives. Quatrième volet en forme de bilan avec une table ronde consacrée au futur des régimes démocratiques et aux espoirs qui subsistent dans de nombreux contextes autoritaires.

«Grand remplacement»: le logo de l’homme blanc en colère

Omniprésent dans le débat public, le slogan du « grand remplacement » lancé en 2010 par Renaud Camus et médiatisé par Éric Zemmour n’est pas une idée neuve : c’est une vieille lubie qui a inspiré non seulement les fascismes européens du XXsiècle mais avant lui le suprémacisme blanc aux États-Unis.

Manuel Cervera-Marzal: «On est dans une phase de remontée des résistances»

Après une année forte en mobilisations contre l’exécutif, le politiste Manuel Cervera-Marzal revient sur le recours croissant à la désobéissance civile. Inscrite dans une histoire longue, elle est adoptée par des mouvements hétérogènes, qui bousculent un régime représentatif sclérosé. 

Les mutations de l’antiracisme

Pierre-André Taguieff, ancien du Mrap ayant viré de bord, brocarde les « antiracistes racistes ». Le sociologue Éric Fassin veut, lui, combattre un « racisme sans racistes ». Voici pourquoi et comment le champ antiraciste a été bouleversé.

«Nou Pap Domi», ces activistes qui veulent réinventer Haïti

Gilbert Mirambeau, Pascale Solages, Emmanuela Douyon, Gaëlle Bien-Aimé. Gilbert Mirambeau, Pascale Solages, Emmanuela Douyon, Gaëlle Bien-Aimé.

Jeunes, formés à l’étranger, ils ont décidé de rester en Haïti plutôt que d’émigrer au Canada ou aux États-Unis. Et ils sont à l’origine du soulèvement populaire qui, depuis plus de dix-huit mois, bouscule un pouvoir et tout un système politique miné par une corruption massive.

«Champagne», le sulfureux intermédiaire des industriels français au Brésil

Les fleurons de l’industrie hexagonale qui ont remporté ces dernières années d’importants contrats au Brésil sont désormais dans le viseur des magistrats anticorruption. Le consultant José Amaro Pinto Ramos (nom de code « Champagne ») est accusé d’avoir ventilé des pots-de-vin pour le compte des groupes français.

Au Maroc, la détention d’un journaliste confirme le durcissement contre les «voix dissidentes»

Le procès du journaliste Omar Radi, jugé en raison d’un tweet, doit reprendre le 2 janvier 2020 à Casablanca, alors que les condamnations pour « insulte à la police », « outrage au roi » ou « outrage au magistrat » se sont multipliées ces dernières semaines dans le pays.

Au Pakistan, un jeune professeur condamné à mort pour blasphème

Après six années passées à l’isolement dans la prison de Multan, Junaid Hafeez, un brillant enseignant de littérature anglaise, vient d’être condamné à mort. Son crime : avoir invité une romancière féministe à l’université et écrit une hypothétique critique de Mahomet sur Facebook.

Un «Journal d’un homme sans importance» ponctué d’humour anglais

Par Marc Porée (En attendant Nadeau)

Constamment réédité depuis sa publication anglaise en 1892, The Diary of a Nobody vient d’être traduit en français par Gérard Joulié, auteur d’une préface toute personnelle. Signé des frères Grossmith, il est un classique de l’humour anglais.

L’Inde s’enflamme contre de nouvelles lois qui limitent l’accès à la citoyenneté

Depuis mi-décembre, des manifestations géantes ont lieu en Inde en réaction à une nouvelle loi sur l’accès à la citoyenneté fondée sur la religion. Combiné à la mise à jour de registres nationaux de population et de citoyens, le dernier coup d’éclat du parti nationaliste hindou au pouvoir fait craindre à des millions d’Indiens (notamment musulmans) de perdre leur statut.

Au Kazakhstan, l’inévitable montée du sentiment anti-chinois

2019 fut l’année du retour des manifestations anti-Pékin, sur fond d’emprise économique grandissante et de répression chinoise dans le Xinjiang voisin. Entre réalité et fantasmes, il permet aussi la critique du pouvoir local.

La discrimination syndicale au quotidien, dans une société d’autoroutes publique

L’entreprise Autouroutes et tunnel du Mont-Blanc, détenue par l’État, a été définitivement condamnée pour discrimination syndicale en octobre. L’ex-salarié à l’origine de la procédure, aujourd’hui en invalidité, raconte des années de pressions et de bataille juridique.

A Marseille, la gauche s’entredéchire avant les municipales

Par et Lisa Castelly (Marsactu)

L’hypothèse d’une désignation du socialiste Benoît Payan à la tête d’une liste d’union de la gauche aux municipales a fait exploser le rassemblement, ainsi que La France insoumise locale. Retour sur des mois de tensions.

A Villeurbanne, comment le centre-ville populaire résiste à la gentrification

Par Nicolas Barriquand et Mathieu Périsse (Mediacités-Lyon)

Prisé des Lyonnais pour ses prix abordables et sa qualité de vie, le quartier des Gratte-Ciel de Villeurbanne voit ses prix exploser mais échappe pour le moment à la gentrification, grâce à des choix politiques historiques et à une forte présence publique. Pour combien de temps ?

Argentine: les délicats premiers jours du péroniste Alberto Fernández au pouvoir

Des pancartes à l'effigie d'Alberto Fernández, à Buenos Aires. © CA Des pancartes à l'effigie d'Alberto Fernández, à Buenos Aires. © CA

Élu fin octobre à la tête d’une vaste coalition de gauche, le nouveau président péroniste a fait adopter une série de mesures dites d’urgence sociale et économique. L’enjeu, pour lui, est d’améliorer le quotidien des personnes les plus affectées par la crise sans provoquer de déséquilibre budgétaire. Alberto Fernández s’est engagé à retrouver la croissance avant de rembourser la dette contractée auprès du FMI.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées