Des partis de gauche viennent soutenir la grève en gare de Lyon

Le 27 décembre, quatre représentants des gauches, issus du PCF, d’EELV, de Place publique et de Génération·s, se sont rendus auprès de cheminots et de contrôleurs grévistes méfiants, pour soutenir leur lutte face à la réforme des retraites. Ils assurent travailler ensemble pour présenter à la rentrée un contre-projet commun, avec le PS. La France insoumise, à ce stade, ne s’associe pas à cet embryon d’union.

L’Inde s’enflamme contre de nouvelles lois qui limitent l’accès à la citoyenneté

27 décembre 2019, manifestation après la prière du vendredi dans le vieux quartier de Delhi, en Inde. © Anushree Fadnavis / Reuters 27 décembre 2019, manifestation après la prière du vendredi dans le vieux quartier de Delhi, en Inde. © Anushree Fadnavis / Reuters

Depuis mi-décembre, des manifestations géantes ont lieu en Inde en réaction à une nouvelle loi sur l’accès à la citoyenneté fondée sur la religion. Combiné à la mise à jour de registres nationaux de population et de citoyens, le dernier coup d’éclat du parti nationaliste hindou au pouvoir fait craindre à des millions d’Indiens (notamment musulmans) de perdre leur statut.

La discrimination syndicale au quotidien, dans une société d’autoroutes publique

L’entreprise Autouroutes et tunnel du Mont-Blanc, détenue par l’État, a été définitivement condamnée pour discrimination syndicale en octobre. L’ex-salarié à l’origine de la procédure, aujourd’hui en invalidité, raconte des années de pressions et de bataille juridique.

A Marseille, la gauche s’entredéchire avant les municipales

Par et Lisa Castelly (Marsactu)

L’hypothèse d’une désignation du socialiste Benoît Payan à la tête d’une liste d’union de la gauche aux municipales a fait exploser le rassemblement, ainsi que La France insoumise locale. Retour sur des mois de tensions.

A Villeurbanne, comment le centre-ville populaire résiste à la gentrification

Par Nicolas Barriquand et Mathieu Périsse (Mediacités-Lyon)

Prisé des Lyonnais pour ses prix abordables et sa qualité de vie, le quartier des Gratte-Ciel de Villeurbanne voit ses prix exploser mais échappe pour le moment à la gentrification, grâce à des choix politiques historiques et à une forte présence publique. Pour combien de temps ?

Quelle place pour le peuple en démocratie? (3/4)

Par Les Rencontres d'Averroès
capture-d-ecran-2019-12-20-a-16-55-16

Mediapart diffuse l’édition 2019 des Rencontres d’Averroès, qui contribuent à penser la Méditerranée des deux rives. Troisième volet avec une table ronde consacrée au statut accordé au peuple en démocratie, alors que nous vivons en réalité dans des régimes représentatifs avec peu de pouvoir direct des citoyens. 

Les métamorphoses de la question raciale (2/6). Les raisons d’une tension

Si les questions raciales se transforment sous nos yeux, c’est en raison à la fois de la montée de nouveaux publics qui s’en emparent, d’évolutions politiques et analytiques qui les entourent, et de mouvements tectoniques qui les rendent plus saillantes.

«La concurrence est un bien commun»

Dans son dernier ouvrage, Thomas Philippon décrit l’affaiblissement « dramatique » de la concurrence aux États-Unis, qui se paie par des coûts élevés pour le consommateur. Tandis que l’Europe se montre, dans l’organisation de ses marchés, plus efficace. Un plaidoyer pour la régulation.

Les espèces menacées contre-attaquent (5/13): l’arme nucléaire

Par Ulys
 © Ulys © Ulys

Les espèces menacées ne disparaissent pas, elles préparent en secret leur revanche sur les humains. Regroupés sur le continent de plastique, les animaux en voie d’extinction viennent grossir les rangs de « La Meute », un projet initié il y a des années par un dodo pour combattre l’humanité. Pour retrouver les précédents épisodes, cliquer ici.

Argentine: les délicats premiers jours du péroniste Alberto Fernández au pouvoir

Des pancartes à l'effigie d'Alberto Fernández, à Buenos Aires. © CA Des pancartes à l'effigie d'Alberto Fernández, à Buenos Aires. © CA

Élu fin octobre à la tête d’une vaste coalition de gauche, le nouveau président péroniste a fait adopter une série de mesures dites d’urgence sociale et économique. L’enjeu, pour lui, est d’améliorer le quotidien des personnes les plus affectées par la crise sans provoquer de déséquilibre budgétaire. Alberto Fernández s’est engagé à retrouver la croissance avant de rembourser la dette contractée auprès du FMI.

La Chine, nouvelle amie de la Turquie

Si le récent rapprochement entre Ankara et Moscou s’affiche avec ostentation, Pékin voit aussi dans la Turquie un partenaire majeur pour son programme des « nouvelles routes de la soie » vers les marchés européens. A condition que les Turcs ferment les yeux sur les exactions chinoises contre leurs cousins ouïghours.

Dans la campagne allemande, des Chinois vivent leur dolce vita

Par et Lei Yang

Depuis peu, de petits patrons chinois font le choix de s’installer dans un village paisible de Rhénanie-Palatinat, proche du Luxembourg et de la France. Pour le bonheur d’un couple de promoteurs germano-chinois.

L’Etat s’oppose à l’action anti-Total d’un petit maire

La préfecture de la Meuse enjoint à la petite commune de Champneuville de se retirer d’une action collective contre Total pour inaction climatique. Et prend la défense du pétrolier dans un recours gracieux dont Mediapart a obtenu une copie.

«Ça va être une longue course» A Paris, reportage avec les grévistes de Noël

Par

Le gouvernement n’a pas réussi son pari : il n’y aura pas de trêve de Noël pour les grévistes qui s’opposent au projet de réforme des retraites. Les initiatives foisonnent, la mobilisation s’ancre à la SNCF et à la RATP. Mais les opposants ont presque trois semaines de grève derrière eux. Sans horizon pour le moment.

Le Zimbabwe est pris dans l’étau de ses dettes

Le Zimbabwe traverse sa plus grave crise économique et sociale depuis dix ans. Il a absolument besoin d’un soutien de l’extérieur. Mais ayant des arriérés de paiement, il n’a droit à aucun crédit des Occidentaux. Or, pour certains citoyens, une partie de ses dettes sont « illégitimes » et devraient être annulées.

Au Venezuela, l’opposition cherche la confrontation musicale

L’opposition au président vénézuélien Nicolás Maduro se joue aussi sur la scène musicale. Le chavisme a longtemps pu compter sur l’engagement d’artistes à ses côtés. Aujourd’hui, le rapport de force se renverse.

Documentaire

«En équilibre»: voltiges de l’amour

Par Tënk & Mediapart
Extrait d’« En équilibre ». © Antarès Bassis et Pascal Auffray Extrait d’« En équilibre ». © Antarès Bassis et Pascal Auffray

Ils forment un couple à la ville comme à la scène. Kati est voltigeuse, Victor est porteur. Ils se produisent depuis des années dans leur cirque Aïtal, vivent ensemble, travaillent ensemble. Un jour, Kati apprend qu’elle est enceinte. Leur équilibre va en être bouleversé. Ce documentaire d’Antarès Bassis et Pascal Auffray vous est proposé grâce à notre partenariat avec la plateforme de vidéo à la demande Tënk.

Une fuite de documents fragilise la Société générale, la police accélère son enquête

Le plus haut niveau de la Société générale a validé des montages dans des paradis fiscaux, le versement de commissions occultes exorbitantes et leur dissimulation, afin de permettre une vaste opération de corruption en Libye avec la dictature Kadhafi, selon une fuite de documents internes. L’un des principaux lanceurs d’alerte de la banque a été entendu par l’office anticorruption de la police judiciaire.

Natixis: une pluie de sanctions, sans le moindre effet!

Si les mauvais conducteurs s’exposent à un retrait de permis, les banquiers qui ne respectent pas la loi ne sont, eux, jamais sanctionnés, sauf par des amendes dont ils se moquent, car elles ne sont pas puisées dans leur poche. Sans cesse sanctionnée, la banque Natixis en est l’illustration caricaturale. L’établissement apporte la preuve que la régulation est totalement défaillante.

Après 20 ans d’absence, les «cocos» sétois se réinventent pour reconquérir la mairie

Par François de Monès et Annabelle Perrin (Le D'Oc)

Malgré plusieurs infidélités, l’histoire d’amour entre Sète et le PCF dure depuis 1959. Pourtant à l’origine de nombreuses avancées sociales et culturelles, les communistes ne parviennent plus à reconquérir Sète depuis 2001. Pour les prochaines municipales, ils misent tout sur une liste citoyenne regroupant plusieurs forces de gauche. Mais pas le PS.

Démocratie: fin de l’histoire ou d’une histoire? (2/4)

Par Les rencontres d’Averroès
capture-d-ecran-2019-12-20-a-16-27-04

Mediapart diffuse l’édition 2019 des Rencontres d’Averroès, qui contribuent à penser la Méditerranée des deux rives. Deuxième volet avec une table ronde consacrée à la crise contemporaine des régimes représentatifs et aux attentes suscitées par l’idéal démocratique dans des autocraties encore en vigueur mais contestées. 

Algérie: la mort du général Gaïd Salah affaiblit le nouveau président

Par Lofti Barkati

Le chef d’état-major de l’armée algérienne est mort lundi d’une crise cardiaque. Il était depuis dix mois et le début du soulèvement populaire l’homme fort du régime et sa voix unique. Intronisé il y a seulement quatre jours, le nouveau président Abdelmadjid Tebboune se retrouve un peu plus isolé face à une contestation qui ne faiblit pas.

Au Liban, la nomination d’un premier ministre ne calme pas les tensions

Par Justine Babin et Nada Maucourant Atallah

Une grande partie des contestataires reste sceptique face à la nomination du nouveau chef de l’exécutif libanais Hassan Diab, alors que le pays connaît ces derniers jours une recrudescence des altercations communautaires violentes.

Au Chili, footballeurs et supporters sont acteurs de l’opposition à Sebastián Piñera

Par Mickaël Correia

Dans un pays où le football a été un vecteur de contestation sous la dictature de Pinochet, les stars du ballon se disent solidaires des manifestants et le championnat a été annulé sous la pression des joueurs et ultras. Ces derniers dépassent leurs rivalités pour unir leurs forces et grossir les cortèges contre le président Sebastián Piñera.

Années de plomb en Argentine: retour sur les failles révélées par le parcours de Mario Sandoval

Mario Sandoval encadré par la police à son arrivée en Argentine. © Reuters Mario Sandoval encadré par la police à son arrivée en Argentine. © Reuters

Extradé par la France, Mario Sandoval, ex-policier argentin sous la dictature militaire, est soupçonné d’avoir participé à plus de 500 faits de meurtre, séquestration et torture. La justice argentine l’accuse spécifiquement de la disparition d’un étudiant en 1976. Retour sur une histoire qui révèle la complexité de l’instruction des procès de la dictature et les failles entourant un parcours qui serait parvenu à taire en France un sinistre passé.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées