Suite de l’enquête sur l’attentat de Bayonne Extrême droite: des paroles et des actes

En garde à vue, Claude Sinké, ex-candidat du FN et assaillant de la mosquée de Bayonne, a expliqué mardi qu’il voulait « venger la destruction de la cathédrale de Paris » qu’il attribue à des musulmansLe Rassemblement national tente de prendre ses distances, mais l’avait investi en 2015 malgré des propos haineux tenus auparavant sur Facebook.

Mères voilées accompagnatrices: les sénateurs LR se défoulent

Les sénateurs LR ont défendu avec outrance leur proposition de loi visant à interdire le port du voile aux mères accompagnatrices de sortie scolaire. Le ministre de l’éducation nationale s’est prononcé contre une telle interdiction, passant presque pour un modéré. Le texte a été adopté mardi soir par 163 voix contre 114. Les 23 sénateurs LREM ont voté contre. 

Enfants pauvres: Blanquer réduit de moitié les fonds sociaux

En débat à l’Assemblée, le budget 2020 de l’Éducation nationale sabre dans les fonds sociaux prévus pour les familles pauvres. Justification du ministère ? Ils ne sont jamais dépensés en intégralité. Mais trop de parents ignorent leur existence ou n’osent pas les réclamer.

La mort d’al-Baghdadi ne change pas la donne en Syrie

La mort d’al-Baghdadi et l’offensive turque de ces dernières semaines n’ont fait que renforcer les positions des acteurs dominants en Syrie, à savoir Moscou et Ankara, qui sont les seuls à pouvoir mettre un terme au conflit.

Effondré ici, éventré là: «C’est atterrant»

Un an après l’effondrement des immeubles de la rue d’Aubagne à Marseille, Mediapart a visité des propriétés de la Ville qui tombent en ruine, certaines bientôt revendues à perte. Zoom sur le quartier commerçant de Noailles.

Brexit: Corbyn se range à l’idée d’élections dès décembre

Après s’être abstenus lundi, les députés travaillistes semblaient bien partis pour soutenir, mardi 29 octobre, la tenue d’élections anticipées en décembre au Royaume-Uni, dans l’espoir de sortir du chaos né du Brexit. Entretien avec l’universitaire Clément Claret, pour comprendre les subtilités travaillistes.

Karachi: le réquisitoire implacable des procureurs

En dénonçant une opération de « prédation » destinée à financer la campagne de Balladur, le procureur de la République a souligné « l’enjeu moral » de l’affaire et a requis des peines de prison allant de trois à sept ans. Cinq ans de prison dont deux avec sursis ont été réclamés à l’encontre de Nicolas Bazire et Renaud Donnedieu de Vabres.

La fabrique des images

Le photojournalisme rongé par la précarité

la-fabrique-des-images-02-illustr2

Mediapart questionne la précarité qui ronge le photojournalisme avec Maryvonne Lepage, la mère de la photographe française Camille Lepage tuée en Centrafrique en mai 2014 et la sociologue Irène Jonas, auteure d’un rapport sur les conditions dégradées dans lesquelles se pratique le métier.

La Cnil juge illégale la reconnaissance faciale à l’entrée des lycées

La Région Sud avait demandé à la Cnil d’analyser son projet d’installation de dispositifs biométriques à l’entrée de deux lycées situés à Nice et à Marseille. « Ce dispositif ne saurait être légalement mis en œuvre », affirme la Commission dans sa réponse, obtenue par Mediapart.

Les orphelins des féminicides sont les grands oubliés de l’Etat

Lors d'un rassemblement contre les féminicides à Paris, jeudi 20 juin 2019. © Pierre Michel Jean Lors d'un rassemblement contre les féminicides à Paris, jeudi 20 juin 2019. © Pierre Michel Jean

Partout en France, des enfants deviennent orphelin·e·s de mère à la suite de féminicides. Ils sont bien souvent laissés à leur sort, sauf en Seine-Saint-Denis. Le sujet est abordé mardi à l’occasion du Grenelle des violences conjugales. Témoignages.

Assurance-chômage: une réforme désastreuse pour les concernés

daniel

La réforme des règles de l’assurance-chômage, d’une ampleur inégalée, entre en vigueur ce vendredi 1er novembre. « On va passer d’un système d’indemnisation chômage à un système d’accroissement de la pauvreté », dénonce la CFDT. Simulations à l’appui, Mediapart en détaille les conséquences catastrophiques pour les chômeurs.

Lutte anti-mafia: la France à la traîne

Le procès de l’assassinat de Richard Casanova, pilier du gang corse de la Brise de mer, s’ouvre lundi. Y comparaît notamment Claude Chossat, premier « repenti » corse, qui ne bénéficie ni du statut ni de la protection qui l’accompagne. Un cas qui met en lumière le retard français en matière de lutte contre le grand banditisme.

La Turquie réprime aussi les Kurdes sur son territoire

Pendant que l’armée turque prend pied dans le nord-est de la Syrie pour mettre fin à l’expérience de l’entité kurde autonome du Rojava, la police et la justice mettent les bouchées doubles en Turquie pour démanteler l’opposition politique kurde.

Dans l’ex-RDA, la gauche s’impose devant une extrême droite galopante

La gauche de Die Linke a remporté dimanche les élections en Thuringe, région d’ex-RDA où l’aile radicale du parti d’extrême droite AfD, qui a séduit près d’un votant sur quatre, renforce considérablement son ancrage.

L’Irlande du Nord dépénalise l’avortement

Par Audrey Parmentier

L’avortement vient d’être dépénalisé en Irlande du Nord, et le mariage ouvert aux personnes du même sexe. Une victoire de la société civile à Belfast, tandis que le parti ultraconservateur DUP, décisif sur le Brexit, espère encore annuler ces décisions.

Ouvrez les guillemets

Usul. Il est venu le temps de l’insurrection mondiale

Par Usul et Rémi Liechti
 © Reuters © Reuters

Après les « gilets jaunes », voilà que se multiplient dans les manifestations les maquillages du Joker. Les costumes changent mais un certain climat semble s’être durablement installé. Que comprendre de ce qui est train d’arriver au Chili, au Liban et dans pas mal d’autres coins du globe ?

En Bolivie, l’opposition se mobilise contre la réélection d’Evo Morales

La Bolivie a enfin pu connaître vendredi les résultats définitifs du vote de la présidentielle : Evo Morales est élu dès le premier tour pour la 4fois. L’opposition dénonce une élection frauduleuse et appelle à une mobilisation « permanente et pacifique », tandis que l’Organisation des États américains et l’Union européenne réclament un second tour.

Secours en mer aux migrants: un trafiquant était à la table des discussions

La presse italienne vient de révéler que l’un des pires trafiquants libyens d’êtres humains participait tranquillement à des réunions officielles en Italie, en 2017. Au moment où Rome est justement soupçonnée d’avoir dealé un blocus des migrants avec les trafiquants libyens eux-mêmes.

Etats-Unis: les grèves font leur retour

Natalie Walkers, gréviste de General Motors dans le Kentucky (Midwest), le 20 septembre 2019. © Reuters Natalie Walkers, gréviste de General Motors dans le Kentucky (Midwest), le 20 septembre 2019. © Reuters

Mobilisations massives dans l’éducation l’an dernier et en ce moment à Chicago, conflit historique de cinq semaines chez General Motors : après des années d’atonie sociale, les travailleurs américains commencent à réutiliser l’arrêt de travail et les blocages pour faire entendre leurs revendications.

Al-Baghdadi: la victoire de Trump est surtout symbolique

La liquidation tardive du fondateur de feu le « califat » islamique ne pèsera pas lourd dans le calamiteux bilan du président américain au Moyen-Orient, où fausses manœuvres et échecs se sont accumulés.

Al-Baghdadi a été tué «comme un chien»

Dans une allocution martiale, le président américain a révélé dimanche que le chef de l’organisation djihadiste État islamique avait trouvé la mort au cours d’une opération de l’armée américaine dans le nord-ouest de la Syrie.

Au Liban, la difficile contestation du leadership chiite

Le vaste mouvement de contestation qui touche le Liban entre dans son onzième jour. S’il est marqué par une critique inédite des partis de la scène politique chiite, Hezbollah et Amal, il doit aussi faire face depuis quelques jours à des tentatives d’intimidation.

Vladimir Safatle: «Ce qui se passe en Equateur ou au Chili va nous toucher»

Le philosophe brésilien revient sur la victoire à la présidentielle de Jair Bolsonaro le 28 octobre 2018, ce qu’elle a entraîné depuis et ce qu’elle prépare pour demain. Faut-il boycotter le Brésil, devenu le laboratoire mondial du néolibéralisme autoritaire ?

«Lava Jato», l’arme anti-Lula, ne sert plus à Bolsonaro

La vaste opération anticorruption a permis à Jair Bolsonaro de se débarrasser de son principal rival à la présidentielle, Lula, et d’être élu il y a un an. Mais aujourd’hui, la priorité n’est plus à la lutte anticorruption et le dirigeant de gauche, emprisonné depuis 2018, pourrait même recouvrer la liberté.

Du rêve altermondialiste au cauchemar néolibéral

Le Brésil de Lula a été l’objet des rêves d’une gauche européenne. Celui de Bolsonaro s’apparente à un cauchemar mené par d’anciens « Chicago Boys ». Saisir à la fois les échecs endogènes des gauches latinos et la soif de revanche d’une petite élite ultra-libérale peut clarifier un regard brouillé et clivé sur le géant lusophone.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées