Les gilets jaunes bousculent l’agenda des européennes

Lors de la manifestation du 1er-Mai, le 1er mai 2019, à Paris. © Reuters Lors de la manifestation du 1er-Mai, le 1er mai 2019, à Paris. © Reuters

Qu’ils les traitent par le mépris ou tentent de les récupérer, les partis en lice pour les européennes n’ont pu faire l’impasse sur les gilets jaunes. Mais ces manœuvres auront leurs limites: l'Europe mobilise peu les milieux populaires, qui constituent le cœur du mouvement.

«La Voix du Nord» et «Le Télégramme» refusent d’obtempérer à la «convocation» de Macron

Pour des raisons déontologiques, les deux journaux régionaux ont refusé de prendre sous la dictée l’entretien qu’Emmanuel Macron a organisé avec l’ensemble de la presse régionale. L’opération de communication ratée de l’Élysée est la dernière illustration en date du mépris que le chef de l’État ne cesse de manifester à l’encontre du droit de savoir des citoyens.

Affaire Vincent Lambert: des juges valident l’acharnement thérapeutique

Dans une décision surprenante, la cour d’appel de Paris contredit le Conseil d’État, et demande à ce que Vincent Lambert, en état végétatif, soit de nouveau alimenté et hydraté.

«Ibizagate»: les calculs du chancelier autrichien

Par Vianey Lorin

Le conservateur Sebastian Kurz espère sortir renforcé de la crise politique provoquée à Vienne par la révélation de l’enregistrement mettant en cause l’extrême droite. Mais l’opposition accuse le chancelier de se dédouaner de ses responsabilités, lui qui dirige le pays en coalition depuis 18 mois avec le FPÖ. Kurz fera face à une motion de censure lundi, au lendemain des européennes.

Comment François Ruffin et le journal «Fakir» ont été espionnés par LVMH

Le futur député François Ruffin et son journal Fakir ont fait l’objet, entre 2015 et 2016, d’un espionnage méthodique à la demande de la multinationale LVMH, selon les rapports d’un cabinet privé obtenus par Mediapart. Certains évoquent des informations relevant de la vie privée. « Je n’ai aucune information à ce sujet », a déclaré Bernard Arnault, le patron de LVMH, à la police.

Quand France Télécom se débarrassait des «fruits pourris»

Lors de la neuvième journée du procès France Télécom, une médecin du travail, Monique Fraysse-Guiglini, a fait le tableau glaçant des effets sur la santé du plan de restructuration à l’œuvre dans l’entreprise entre 2007 et 2009. Les ex-dirigeants minimisent toujours.

Monsanto, la firme qui a un problème avec la vérité

Faux journalistes, faux scientifiques, fausses études, faux paysans… Depuis des années, le producteur de glyphosate et d’OGM Monsanto, racheté par Bayer, tente par tous les moyens d’influencer l’information qui le concerne.

Le mensonge de Castaner sur la Pitié-Salpêtrière n’est pas une «fake news», selon la justice

Au titre de la loi « fake news », deux élus ont demandé le retrait du tweet mensonger du ministre de l’intérieur, qui avait évoqué le 1er Mai une attaque de l’hôpital et l’agression de son personnel. Ils ont été déboutés.

Belgique: les écologistes sont déterminés à accéder au pouvoir

Les Belges votent trois fois ce 26 mai, pour les européennes, les législatives et les régionales. Portés par l’affaiblissement des vieux partis et une mobilisation inédite pour le climat, les écologistes sont au coude à coude avec les nationalistes flamands et les socialistes francophones. Ils espèrent prendre la région de Bruxelles et accéder par la grande porte au gouvernement fédéral.

Les sociaux-démocrates roumains s’en prennent à l’Europe pour faire oublier leurs déboires

Par Florentin Cassonnet Et Jean-Arnault Dérens

Depuis son intégration en 2007, la Roumanie est l’un des pays les plus enthousiastes envers l’Union. Une relation de confiance que le Parti social-démocrate au pouvoir pourrait remettre en cause : empêtré dans des affaires de corruption, le parti contre-attaque en réclamant plus de « respect » de la part de Bruxelles et de ses partenaires européens.

A l’université, la parole se libère enfin

En mars 2019 devant Paris-Diderot. © Rémi Yang / StreetPress En mars 2019 devant Paris-Diderot. © Rémi Yang / StreetPress

Ces derniers mois, de nombreuses universités ont lancé, avec une ampleur inédite, des procédures disciplinaires visant certains de leurs enseignants, après des dénonciations de violences sexistes et sexuelles. Mais faute de formation ou de volonté politique, les démarches restent encore extrêmement longues et incertaines.

Les manuscrits de Romain Gary menacés de vente à la découpe

Où l’on découvre, à l’occasion de la publication des romans de Romain Gary en Pléiade, que les manuscrits de l’écrivain sont inaccessibles. Sous séquestre. Conséquence d’une escroquerie désastreuse : le scandale Aristophil.

Faire le pari de la société contre la politique du pire

Emmanuel Macron à l'Élysée, le 25 avril 2019. © Reuters Emmanuel Macron à l'Élysée, le 25 avril 2019. © Reuters

Plutôt le Rassemblement national que le mouvement social ! Après les avoir violemment réprimés, Emmanuel Macron entend congédier les « gilets jaunes » par la promotion électorale de l’extrême droite en seul adversaire de sa politique. Cette politique du pire est un hommage paradoxal à la nouveauté démocratique et sociale du mouvement.

Emmanuel Macron, le «point Godwin» permanent

Depuis la campagne présidentielle, et plus encore depuis le début du mouvement des « gilets jaunes », le chef de l’État et des membres de son gouvernement multiplient les parallèles douteux. Un procédé communément appelé « loi de Godwin », qui révèle en creux la faiblesse de certains discours politiques.

Donald Trump, fauteur de crises

iran-usa-vienne

La méthode du président américain consiste à semer le chaos pour tenter d’en récolter les fruits. Jusqu’ici, de la Corée du Nord à l’Arabie saoudite en passant par le Venezuela et la Chine, cela aura produit plus d’échecs que de succès.

John Bolton, l’homme qui pousse Trump à faire la guerre

Le conseiller à la sécurité nationale John Bolton fut un partisan de la guerre en Irak. Il réclame depuis longtemps des frappes contre l’arsenal nucléaire iranien. Le voilà qui cherche désormais à convaincre Trump de l’opportunité d’une guerre avec le régime de Téhéran.

«Bolton espère que les Iraniens seront assez stupides pour provoquer une guerre»

 « La confusion et l’ignorance de Trump rencontrent l’agenda néoconservateur de son entourage », juge l’historien américain Hussein Banai, spécialiste des relations chaotiques entre les États-Unis et l’Iran. Un cocktail explosif.

La «Cité de l’économie» fait l’économie du social

Une des salles de la « Cité de l'économie ». © Banque de France Une des salles de la « Cité de l'économie ». © Banque de France

Citéco, la « Cité de l'économie », ouvrira au public le 14 juin à Paris. Elle promeut une vision individualisée et apolitique de l'économie qui relègue le travail au second plan. Et souligne l'urgence d'un lieu de mémoire dédié à l'histoire sociale.

Un très proche de Salvini au cœur d’une affaire de corruption

Par Floriana Bulfon et Héloïse Rambert

Le sous-secrétaire d’État italien aux transports, Armando Siri, mis en cause dans une affaire de corruption, a été limogé le 8 mai. L’« affaire Siri » met en lumière les liens occultes entre la Ligue et la mafia sicilienne historique.

Indonésie: comment se gouverne la troisième démocratie du monde

 © Mediapart © Mediapart

Entretien avec Delphine Allès, afin de décrypter les résultats des élections indonésiennes qui ont vu la victoire du président sortant Joko Widodo.

Castaner, à coups de com’ et de matraques

Peu considéré dans la majorité et jusque dans les rangs du gouvernement, le ministre de l’intérieur assume, depuis le début, la répression du mouvement des « gilets jaunes ». Ce faisant, il applique surtout ce que les syndicats policiers lui demandent, et incarne le virage sécuritaire d’Emmanuel Macron.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées