En Belgique, les écologistes aux portes du pouvoir

Les Belges votent trois fois ce 26 mai, pour les européennes, les législatives et les régionales. Portés par l’affaiblissement des vieux partis et une mobilisation inédite pour le climat, les écologistes sont au coude à coude avec les nationalistes flamands et les socialistes francophones. Ils espèrent prendre la région de Bruxelles et accéder par la grande porte au gouvernement fédéral.

Les manuscrits de Romain Gary menacés de vente à la découpe

Où l’on découvre, à l’occasion de la publication des romans de Romain Gary en Pléiade, que les manuscrits de l’écrivain sont inaccessibles. Sous séquestre. Conséquence d’une escroquerie désastreuse : le scandale Aristophil.

Ces élections ouvrent une longue séquence de négociations à Bruxelles

Par

Les élections du 26 mai ouvrent une longue séquence de négociations à Bruxelles pour renouveler les postes de dirigeant à la tête des institutions de l’UE, jusqu’à fin octobre. Mode d’emploi.

Faire le pari de la société contre la politique du pire

Emmanuel Macron à l'Élysée, le 25 avril 2019. © Reuters Emmanuel Macron à l'Élysée, le 25 avril 2019. © Reuters

Plutôt le Rassemblement national que le mouvement social ! Après les avoir violemment réprimés, Emmanuel Macron entend congédier les « gilets jaunes » par la promotion électorale de l’extrême droite en seul adversaire de sa politique. Cette politique du pire est un hommage paradoxal à la nouveauté démocratique et sociale du mouvement.

Emmanuel Macron, le «point Godwin» permanent

Depuis la campagne présidentielle, et plus encore depuis le début du mouvement des « gilets jaunes », le chef de l’État et des membres de son gouvernement multiplient les parallèles douteux. Un procédé communément appelé « loi de Godwin », qui révèle en creux la faiblesse de certains discours politiques.

Donald Trump, fauteur de crises

iran-usa-vienne

La méthode du président américain consiste à semer le chaos pour tenter d’en récolter les fruits. Jusqu’ici, de la Corée du Nord à l’Arabie saoudite en passant par le Venezuela et la Chine, cela aura produit plus d’échecs que de succès.

John Bolton, l’homme qui pousse Trump à faire la guerre

Le conseiller à la sécurité nationale John Bolton fut un partisan de la guerre en Irak. Il réclame depuis longtemps des frappes contre l’arsenal nucléaire iranien. Le voilà qui cherche désormais à convaincre Trump de l’opportunité d’une guerre avec le régime de Téhéran.

«Bolton espère que les Iraniens seront assez stupides pour provoquer une guerre»

 « La confusion et l’ignorance de Trump rencontrent l’agenda néoconservateur de son entourage », juge l’historien américain Hussein Banai, spécialiste des relations chaotiques entre les États-Unis et l’Iran. Un cocktail explosif.

La «Cité de l’économie» fait l’économie du social

Une des salles de la « Cité de l'économie ». © Banque de France Une des salles de la « Cité de l'économie ». © Banque de France

Citéco, la « Cité de l'économie », ouvrira au public le 14 juin à Paris. Elle promeut une vision individualisée et apolitique de l'économie qui relègue le travail au second plan. Et souligne l'urgence d'un lieu de mémoire dédié à l'histoire sociale.

Un très proche de Salvini au cœur d’une affaire de corruption

Par Floriana Bulfon et Héloïse Rambert

Le sous-secrétaire d’État italien aux transports, Armando Siri, mis en cause dans une affaire de corruption, a été limogé le 8 mai. L’« affaire Siri » met en lumière les liens occultes entre la Ligue et la mafia sicilienne historique.

Indonésie: comment se gouverne la troisième démocratie du monde

 © Mediapart © Mediapart

Entretien avec Delphine Allès, afin de décrypter les résultats des élections indonésiennes qui ont vu la victoire du président sortant Joko Widodo.

Castaner, à coups de com’ et de matraques

Peu considéré dans la majorité et jusque dans les rangs du gouvernement, le ministre de l’intérieur assume, depuis le début, la répression du mouvement des « gilets jaunes ». Ce faisant, il applique surtout ce que les syndicats policiers lui demandent, et incarne le virage sécuritaire d’Emmanuel Macron.

A Toulouse, la répression en marche pour affaiblir les «gilets jaunes»

Interpellés dans le cadre des manifestations des « gilets jaunes », une activiste du mouvement social, un militant autonome et des street medics ont comparu jeudi et vendredi au tribunal de Toulouse. Peu importe l’extrême pauvreté des chefs d'accusation.

Acte XXVII: les «gilets jaunes» défilent pour les six mois du mouvement

Pour célébrer l’anniversaire du mouvement entamé le 17 novembre, les « gilets jaunes » ont poursuivi samedi leur mobilisation dans toute la France, avec des intensités variables.

Loi Blanquer: les regroupements écoles-collèges supprimés au Sénat

Le rapprochement entre les écoles et les collèges, prévu dans le projet de loi Blanquer, a été supprimé par les sénateurs avec l’accord du ministre, contraint de reculer face à la polémique que cette disposition a suscitée auprès de la communauté éducative et des syndicats.

Le roman de Pierre Goldman, figure déchiquetée de 68

Par Cécile Dutheil (En Attendant Nadeau)

Pierre Goldman a été assassiné en 1979. Son seul roman LOrdinaire Mésaventure dArchibald Rapoport vient d’être réédité. Écrit alors que son auteur était depuis six ans en prison à Fresnes, ce livre excessif, échevelé, refusé par son éditeur, peut être lu aujourd’hui comme un carnaval.

Documentaire

«Lisboa orchestra», au son de la capitale portugaise

Par Tënk & Mediapart
Extrait de «Lisboa orchestra» © Guillaume Delaperrière Extrait de «Lisboa orchestra» © Guillaume Delaperrière

Le bruit d’un ballon de foot, des dominos sur une table, d’un tramway, d’un orgue ou d’un chanteur de fado… Guillaume Delaperriere a recueilli ces sons à Lisbonne et les a arrangés pour en faire 12 minutes d’une succulente balade musicale dans la ville. Un court-métrage visible en intégralité sur Mediapart, en partenariat avec Tënk, plateforme du documentaire d’auteur.

Les «gilets jaunes», un nouvel âge des mouvements sociaux

Pour le politiste Samuel Hayat, la mobilisation des « gilets jaunes » constitue un signe, parmi d’autres, d’un basculement profond du rapport à la politique, clôturant un siècle et demi d’un espace fondé sur les affrontements partisans et idéologiques. Pour ce spécialiste de la révolution de 1848, « les gilets jaunes ne clivent pas la France ».

Le monde de la psychiatrie s’oppose au fichage des patients

Le Conseil national de l’ordre des médecins annonce le dépôt d’un recours contre un décret qui autorise les préfets à interconnecter les fichiers des personnes hospitalisées sous contrainte en raison de troubles psychiatriques avec le fichier des personnes signalées pour radicalisation. Cette nouvelle polémique, après celle du fichier SI-VIC, est révélatrice d’une pression sécuritaire pesant de plus en plus sur le monde médical.

Au procès, les ex-dirigeants de France Télécom jouent sur les mots

Tout au long de la septième séance du procès de France Télécom, la présidente s’est livrée à un exercice sémantique pour débusquer ce que les anciens dirigeants du groupe mettaient derrière les mots, les projets secrets qu’ils auraient pu avoir. Au cœur des débats : les 22 000 suppressions d’emploi annoncées en février 2006. Prévisions ou objectifs ?

Une avocate expulsée «manu militari» d’une salle d'audience

Une avocate en robe a été traînée de force par plusieurs policiers hors d’une salle d’audience du tribunal d’instance de Paris, jeudi 16 mai, sur ordre de la magistrate qui présidait l’audience. L’incident ne passe pas auprès des avocats.

L’homme de Moscou derrière Benalla

Jean-Louis Haguenauer et Alexandre Benalla dans un château en Dordogne en août 2018. © Document Mediapart Jean-Louis Haguenauer et Alexandre Benalla dans un château en Dordogne en août 2018. © Document Mediapart

Dans le feuilleton Benalla, il joue le rôle de l’homme de l’ombre. L’intermédiaire français Jean-Louis Haguenauer, qui fut l’architecte du contrat russe d’Alexandre Benalla du temps où celui-ci travaillait à l’Élysée, a développé depuis plus de trente ans un réseau d’influence unique en Russie, ainsi qu’une grande proximité avec les services secrets du pays.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées