Les retraites chapeaux bientôt encadrées Une loi pour amuser la galerie

Carlos Ghosn, Tom Enders et Thierry Pilenko. © Reuters Carlos Ghosn, Tom Enders et Thierry Pilenko. © Reuters

Renault, Airbus, TechnipFMC… Pour faire taire les polémiques sur les excès des retraites chapeaux et autres indemnités de départ, le ministre des finances Bruno Le Maire promet un texte pour mieux encadrer ces rémunérations. D’emblée, cette mesure s’annonce comme un trompe-l’œil.

En Corse, après la venue de Macron, certains «craignent le pire»

Emmanuel Macron a achevé son « grand débat » à Cozzano, jeudi 4 avril, sans rencontrer les dirigeants nationalistes qui ont boycotté le rendez-vous. Depuis le début du quinquennat, la situation reste bloquée. Impossible d’avancer sans avoir au préalable purgé l’ensemble des non-dits entre l’État et la Corse, mais aussi entre les Corses eux-mêmes.

A Génération·s, l’impossible campagne

Dans un paysage politique déjà saturé à gauche, le mouvement de Benoît Hamon aborde les européennes seul et affaibli. Retour sur deux années jonchées de loupés tactiques et d’errements stratégiques, qui ont conduit Génération·s à l’isolement.

Européennes: un tour de chauffe confus

Souvent chaotiques, le débat entre les 12 têtes de liste française aux élections européennes ont été dominées par les enjeux migratoires, offrant une tribune sur mesure aux candidats de droite et d’extrême droite.

Israël: Gantz veut convaincre qu’il peut remplacer Netanyahou

Benny Gantz en campagne à Ashkelon, le 3 avril 2019. © Thomas Cantaloube Benny Gantz en campagne à Ashkelon, le 3 avril 2019. © Thomas Cantaloube

L’élection israélienne du 9 avril tourne autour d’une seule question : pour ou contre le premier ministre. L’ancien général à la tête de sa coalition « Bleu et Blanc » attire les déçus de Netanyahou, mais son programme reste flou.

La loi santé veut changer la médecine de ville, sans s’en donner les moyens

Dans ses grandes lignes, le projet de loi santé est très allant pour transformer la médecine de ville, favoriser l’exercice groupé, faire le pont avec l’hôpital et réduire les inégalités d’accès aux soins. Sur le terrain, centres et maisons de santé restent prisonniers du fonctionnement traditionnel de la médecine libérale.

A Toulouse, Bercy tente, sans succès, d’intimider les grévistes des impôts

La direction générale des finances publiques a voulu montrer les muscles pour en finir avec le mouvement social qui agite ses services en Haute-Garonne depuis dix semaines. Mais vendredi, le tribunal administratif a rejeté sa requête. Et cette manœuvre inédite ravive un conflit qui commençait à s’essouffler.

Procès Tapie: ultimes joutes avant le jugement, le 9 juillet

Commencé le 11 mars, le procès Tapie s’est achevé jeudi 4 avril, après quatre semaines d’audiences, par une ultime plaidoirie, fougueuse, celle de l’avocat de Bernard Tapie, Me Hervé Temime qui a demandé la relaxe de son client. Le jugement a été mis en délibéré au 9 juillet.

Le mirage de l’attractivité économique de la France

Réforme du droit du travail, fiscalité, ISF… Emmanuel Macron a fait de l’attractivité du pays son cheval de bataille. À lire dans le détail le rapport de Business France sur l’investissement étranger, on est vraiment loin du compte.

«Mon école est par terre, c’est la faute à Blanquer!»

Myrtille Renard, enseignante, et ses enfants. © FZ Myrtille Renard, enseignante, et ses enfants. © FZ

Pour la troisième fois en trois semaines, des enseignants sont descendus dans la rue jeudi pour protester contre le projet de loi sur l’école et la réforme du lycée et du baccalauréat. Le ministre essaie de calmer les esprits mais l’inquiétude grandit chez les parents qui commencent à se mobiliser aux côtés des enseignants.

Brexit: le chaos permanent de l’après-23 juin 2016

Theresa May le 14 mars 2019 à Londres. © Reuters Theresa May le 14 mars 2019 à Londres. © Reuters

Des conservateurs assoiffés de pouvoir, des erreurs lourdes commises par Theresa May dans la négociation avec Bruxelles, des parlementaires et des fonctionnaires incapables de tirer les leçons du séisme nommé Brexit… Retour sur bientôt trois ans de marasme politique.

Le Conseil constitutionnel casse (partiellement) la loi «anticasseurs»

Les membres de l’institution ont retoqué jeudi l’article 3 de cette loi controversée, qui permettait à l’autorité administrative d’interdire des citoyens de manifestation. Une censure a minima.

Violences policières: le droit de manifester en question

Activistes, juristes, philosophes inquiets des atteintes à l’État de droit étaient sur le plateau de Mediapart Live.

1938-2018: l’histoire ne se répète pas, mais bégaie

Dans un essai lumineux, Récidive 1938, le philosophe Michaël Fœssel revisite un passé qui hoquette. Comme il y a 80 ans, nous mène au pire un manque de démocratie présenté tel un trop-plein démocratique. Démonstration imparable.

Les petits pas du président Macron

Le président de la République ne se rendra pas à Kigali pour le 25e anniversaire du génocide. Mais il a promis d’ouvrir à un comité d’historiens trié sur le volet « l’ensemble des fonds d’archives ». Qu’en sera-t-il vraiment ?

La nouvelle stratégie économique du gouvernement: moins d’impôt pour moins de croissance

Bercy annonce une baisse plus forte que prévu de la pression fiscale, mais révise fortement à la baisse ses objectifs de croissance. Un aveu d’échec. 

Documentaire

Notre podcast «Un micro au tribunal»

dessin-micro-au-tribunal

La première série de podcast de Mediapart « Un micro au tribunal » fait partie des cinq finalistes retenus dans la catégorie Documentaire du festival de podcast de Paris. La décision du jury sera rendue ce dimanche à 19 heures. C’est l’occasion de réécouter cette série.

Les victimes d’un médicament antipilosité poursuivent le laboratoire Bayer

 © DR © DR

Androcur, traitement destiné à réduire la pilosité, a été détourné pour être prescrit en cas d’acné et comme contraceptif, alors qu’il provoque des tumeurs au cerveau. Au moins 500 cas ont été recensés dans l’Hexagone en dix ans. Selon nos informations, pour la première fois, trois victimes ont déposé un recours en justice contre Bayer, le fabricant de ce médicament pris par 89 000 Françaises.

Les maternités ferment, des femmes et leurs bébés sont en danger

Le mouvement de restructuration des maternités s’accélère : les petites ferment, l’activité des plus grosses ne cesse d’augmenter. En zone rurale, les pouvoirs publics usent d’arguments de sécurité pour justifier le dangereux abandon de femmes enceintes. 

Documentaire

«Les Œuvres vives», avec ceux qui rêvent de larguer les amarres

Par Images En Bibliothèques et Mediapart
Extrait de « Les Œuvres vives ». © Bertrand Latouche Extrait de « Les Œuvres vives ». © Bertrand Latouche

Les œuvres vives d’un navire sont la partie de la coque toujours dans l’eau. Pourtant, dans ce documentaire, c’est au-dessus de l’eau, autour de bateaux en cale sèche que Bertrand Latouche promène sa caméra. Autour d’une communauté d’habitants, liés d’amitié, qui attendent, tôt ou tard, de pouvoir larguer les amarres.

Comment Saint-Nazaire se prépare à l’«AG des AG» des gilets jaunes

Par Pierre-Yves Bulteau

Fin janvier, Commercy accueillait 75 délégations de la France entière pour une « assemblée des assemblées ». Du 5 au 7 avril, elles seront 300 à converger vers Saint-Nazaire. Trois journées placées sous le signe de la « fraternité exemplaire », dont la préparation a donné quelques sueurs froides à leurs organisateurs.

Le départ de médecins cubains aiguise la crise sanitaire dans le nord du Brésil

Une rue d'Oiapoque. © MB Une rue d'Oiapoque. © MB

La crise diplomatique ouverte avec Cuba a engendré une rupture du système public de soins de première nécessité au Brésil, qui était en partie supporté par les médecins cubains. Reportage à Oiapoque, à la frontière avec la Guyane, où la situation est compliquée pour des milliers d’Amérindiens.

La société des contrats russes a loué une villa à Marrakech pour Benalla

Selon nos informations, la société France Close Protection, qui a conclu des contrats de sécurité avec deux oligarques russes, a loué une villa à Marrakech pour le compte d’Alexandre Benalla. Son coût : 14 500 euros. Le bail a été établi en décembre au nom de la compagne de Benalla.

Prud’hommes: le RN et un ex-salarié condamnés

Mickaël Ehrminger, ex-salarié de la campagne de Marine Le Pen, a été condamné mardi aux prud’hommes pour non-respect de sa clause de confidentialité. Le RN lui reproche d’avoir dévoilé à Mediapart les coulisses de la campagne. Le parti est en revanche condamné à lui verser près de 20 000 euros au titre de ses demandes reconventionnelles.

Chômeurs «trop» indemnisés: l’arnaque intellectuelle du gouvernement

Depuis un mois, le premier ministre et la ministre du travail agitent un chiffre choc : un chômeur sur cinq gagnerait plus au chômage que dans son travail précédent. Cette statistique a suscité le scepticisme des spécialistes. Et ils avaient raison.

Evaluation des substances chimiques: l’inaction européenne

Par Cédric Vallet

Le Bureau européen de l’environnement, une ONG bruxelloise, publie ce mardi 2 avril un rapport sur l’évaluation des substances chimiques en Europe, que Mediapart a pu consulter en exclusivité. Les conclusions de l’ONG sont troublantes. Lorsqu’une substance est considérée comme « à risque », les États membres n’entreprennent aucune démarche pour réguler son utilisation, dans 74 % des cas.

Nucléaire: le débat n’a pas lieu

La centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme. © Reuters La centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme. © Reuters

La concertation publique sur la prolongation des plus anciens réacteurs nucléaires français vient de se clore dans l’indifférence générale. Le débat est confisqué par la technicité des échanges, la bureaucratie des procédures et l’absence de volonté de faire de la place aux citoyen·ne·s.

Des «patriotes» projetaient des attentats islamophobes

350 militants de l’ultradroite en France possèdent légalement, comme le terroriste de Christchurch, des armes à feu. Tenant des propos similaires à ceux de Brenton Tarrant, certains membres du site Réseau libre ont cherché à perpétrer des attentats visant la communauté musulmane. Emportés par leur haine, ces nostalgiques de l’OAS exprimaient aussi leur mépris à l’encontre… des victimes du 13-Novembre ou du colonel Beltrame. 

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées