Avec #EnaZeda, la Tunisie vit son moment #MeToo

Conférence de presse de l'association Aswat Nissa le 24 octobre. © LB Conférence de presse de l'association Aswat Nissa le 24 octobre. © LB

Après un scandale de harcèlement sexuel à l'encontre d'une lycéenne, commis par un député élu en octobre et militant des droits de l'homme, un mouvement spontané est né sous le mot-dièse #EnaZeda (« Moi aussi »). Il révèle l’omniprésence du harcèlement sexuel sévissant dans la société tunisienne.

Hong Kong: «Le gouvernement devrait accorder l’amnistie» à certains manifestants

Par Jean-Philippe Béja

Pro-Pékin, Jasper Tsang Yok-sing est l’une des seules figures à Hong Kong capable de dialoguer avec les protestataires. Dans un entretien à Mediapart, cet ancien président du parlement plaide pour une enquête indépendante sur les violences policières et une amnistie pour certains manifestants. Une illustration des tensions qui traversent les soutiens de Carrie Lam, la cheffe de l’exécutif.

Eloi Laurent: «Les partisans de la croissance sont les vrais naïfs»

Dans un entretien à Mediapart, l’économiste Éloi Laurent, auteur de Sortir de la croissance, explique en quoi la dépendance au PIB nuit au bien-être humain. Pour en sortir, il propose de changer de priorités et d’indicateurs. 

Julian Assange en danger de mort, selon un rapporteur de l’ONU

Un dessin de Julian Assange durant l'audience du 21 octobre. © Reuters/Julia Quenzler/Handout Un dessin de Julian Assange durant l'audience du 21 octobre. © Reuters/Julia Quenzler/Handout

Le 21 octobre, le fondateur de WikiLeaks est apparu devant un tribunal de Londres affaibli, s’exprimant avec difficulté, tandis que des « représentants du gouvernement américain » discutaient ouvertement avec le ministère public, selon un ex-diplomate présent. L’« exposition continue [d’Assange] à l’arbitraire et aux abus pourrait lui coûter bientôt la vie », alerte le rapporteur spécial de l’ONU sur la torture, Nils Melzer.

A Montpellier, le mouvement des gilets jaunes en quête d’un nouveau souffle

Quelque six cents « gilets jaunes » ont convergé ce week-end à Montpellier pour la quatrième « Assemblée des assemblées ». À la veille de fêter son premier anniversaire, le mouvement cherche à se réinventer pour durer.

Prudhomme érige l’autostop en art

Récompensé mardi 5 novembre par le jury du prix Femina, Sylvain Prudhomme, qui a connu les plaisirs du voyage et des croisements, raconte dans Par les routes, son huitième roman, une France qui sait ouvrir sa portière.

Mike Nicol: «Le Cap est la capitale du polar de l’Afrique du Sud»

L’écrivain sud-africain Mike Nicol sort un roman policier, L’Agence, qui plonge dans l’ère Jacob Zuma de corruption politique. Rencontre avec l’un des meilleurs stylistes du genre.

En Algérie, la vie en marge des ouvriers chinois se déroule loin de l’agitation du «hirak»

Par Nejma Brahim
Un ouvrier chinois fait sa toilette sur le chantier de logements à Ouled Fayet (Alger). © NB Un ouvrier chinois fait sa toilette sur le chantier de logements à Ouled Fayet (Alger). © NB

En Algérie, 40 000 à 80 000 Chinois travaillent sur les chantiers, profitant de la compétitivité des entreprises de leur pays. En plein soulèvement, et alors que certains projets sont à l’arrêt, la plupart vivent reclus, étrangers victimes de tous les fantasmes. Reportage.

Les privatisations de la «Treuhand», toujours au cœur du malaise est-allemand

À la veille du 30e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, la question de la spoliation de la RDA est toujours vive. Ainsi, la « Treuhand », organisme chargé à la va-vite de privatiser l’économie est-allemande entre 1990 à 1994, employeur direct ou indirect d’environ 4 millions de salariés, est sans doute l’organe le plus détesté à l’Est.

Après l’échec de Sylvie Goulard, l’Elysée veut plus de «stabilité» au Parlement européen

À l’approche de l’audition de Thierry Breton pour la Commission, l’Élysée plaide pour tirer les leçons du rejet de la candidature de Sylvie Goulard, et réclame une « majorité de responsabilité » au Parlement européen. Quitte à réactiver le spectre de cette « grande coalition » mécanique entre droite et gauche, qui a longtemps étouffé l’hémicycle.

Portfolio

Dans la Somme, des classes pour renouer avec la réussite scolaire

La Section d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) du collège Béranger à Péronne, dans la Somme, accueille Mediapart pour une année scolaire. Elle compte trois classes pour élèves « considérés comme en grande difficulté scolaire ». Premier volet de cette série de reportages : présentation du collège et des méthodes d’enseignement avec Sabar Habla, le directeur adjoint chargé des Segpa.

Au Chili, le mouvement de contestation s’installe dans la durée

Début de la mobilisation sur la place d'Italie, le 30 octobre 2019. © JMA Début de la mobilisation sur la place d'Italie, le 30 octobre 2019. © JMA

Quinze jours après le lancement d’un mouvement de protestation contre l’augmentation du ticket de métro, le pays continue de se mobiliser tous les jours. Les Chiliens tentent de transformer une explosion sociale inattendue en réforme réelle d’une société avide de changement. À Santiago, des groupes informels se constituent pour discuter politique, pendant que des manifestants n’hésitent pas à en découdre avec la police.

Bayonne: retour sur les racines d’extrême droite de l’attentat

Comment un attentat raciste a-t-il pu atteindre une ville d’accueil comme Bayonne ? Depuis lundi, la question taraude élus, représentants des cultes et militants associatifs, parfois désemparés. Cette attaque s’inscrit dans la continuité de plusieurs actes de militants d’extrême droite visant, depuis sa construction, la mosquée devant laquelle l’ancien candidat du FN Claude Sinké a tiré sur des fidèles.

En milieu rural, le service public minimum se fait désirer

Une poste des Pyrénées-Orientales © KZ Une poste des Pyrénées-Orientales © KZ

Après le « grand débat », Emmanuel Macron promettait de rapprocher les services publics des citoyens, avec notamment une maison France Services dans chaque canton. À Saint-Paul-de-Fenouillet, commune rurale des Pyrénées-Orientales, ces promesses semblent bien éloignées de la réalité.

Dans la gueule de l’ours

Dans Croire aux fauves, l’anthropologue Nastassja Martin fait le récit saisissant de sa rencontre avec un ours. Ou comment un combat sanglant peut devenir un échange et faire imploser les frontières entre les mondes.

A hauteur de taudis

Par Pierre Tenne (En Attendant Nadeau)

Prix Pulitzer de l’essai, Avis dexpulsion de Matthew Desmond est traduit en français. Cette enquête socio-ethnographique impressionne autant par sa rigueur méthodologique que par sa capacité à penser la complexité de la pauvreté urbaine aux États-Unis.

Visas: les ratés de la sous-traitance à des sociétés privées

Par Michael Pauron

En quelques années, la France a généralisé la délégation à des entreprises privées de ses services de délivrance des visas. Difficultés à obtenir un rendez-vous, bugs informatiques, surcoût : les demandeurs se plaignent de nombreux dysfonctionnements résultant de cette nouvelle donne, qui, par ailleurs, pose de sérieuses questions en matière de protection des données personnelles.

Frontex renonce à surveiller les réseaux sociaux

L’agence européenne de surveillance des frontières voulait pister en ligne les migrants afin de faciliter ses opérations. 

Au procès Chossat: la vie «ordinaire» des parrains corses

Le procès de l’assassinat de Richard Casanova, pilier du gang corse de la Brise de mer, jette une lumière crue sur la réalité du grand banditisme insulaire. Un milieu opaque, mélange de trahisons, de mensonges et de peur, où tout le monde se connaît, mais où personne ne sait rien.

Un ethnographe s’est glissé au cœur de l’émeute

Un an après le début du soulèvement des « gilets jaunes », et à l’heure où l’Irak, le Chili ou l’Équateur s’embrasent, le chercheur Romain Huët ethnographie le « vertige de l’émeute » (aux éditions PUF) sur la base d’une observation très participante, en proposant une perspective à la fois originale et limitée.

Mouvement social: «Face à l’inattendu, le pouvoir se cabre»

Contournement des syndicats, montée en puissance des mouvements spontanés : la mobilisation à la SNCF, portée par la vague « gilets jaunes », témoigne du retour de la « transgression » dans le combat social. Entretien avec l’historien Stéphane Sirot.

Le sommet de l’Etat toujours plus gagné par la finance

Nouvelle illustration de la consanguinité entre Bercy et le monde de la finance : la patronne de la Fédération bancaire française, Marie-Anne Barbat-Layani, est nommée secrétaire générale des ministères économiques. Le porte-parole du lobby bancaire qui lui succède est le haut fonctionnaire qui fut chargé de défendre le projet de taxe Tobin à Bruxelles.

Trump fulmine, pris dans un «impeachment» qui va se tenir au grand jour

La Chambre des représentants a adopté ce 31 octobre une résolution qui renforce encore la procédure de destitution engagée contre Donald Trump. Le scandale ukrainien a déjà produit des dégâts politiques considérables. Des diplomates parlent haut et fort contre le président et des conseillers démissionnent à la file.

FDJ: la privatisation de tous les dangers

La privatisation de la Française des jeux, qui est ouverte aux souscripteurs du 7 au 19 novembre, comporte d’innombrables dangers. Elle pourrait aggraver les risques d’addiction et ouvrir la porte à l’affairisme, dans un secteur où les grands opérateurs ont leur siège à Malte, gangrené par les réseaux mafieux.

Futurs actionnaires: 100% des perdants auront tenté leur chance

Avec la privatisation de la FDJ, ouverte aux particuliers, le gouvernement veut « renouer avec le capitalisme populaire ». Mais lors des deux dernières opérations de ce type, EDF et France Télécom, les petits épargnants ont été les dindons de la farce.

Jeux d’argent: l’impôt sur les pauvres

Les jeux d’argent constituent une économie trop souvent opaque sinon douteuse, pour ne pas dire carrément mafieuse, exploitant la misère sociale et la crédulité publique. Selon les études disponibles, ils constituent aussi un impôt fortement régressif : un « impôt sur la fortune du pauvre ».

Assurance-chômage: une réforme désastreuse pour les concernés

daniel

La réforme des règles de l’assurance-chômage, d’une ampleur inégalée, entre en vigueur ce vendredi 1er novembre. « On va passer d’un système d’indemnisation chômage à un système d’accroissement de la pauvreté », dénonce la CFDT. Simulations à l’appui, Mediapart en détaille les conséquences catastrophiques pour les chômeurs.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées