Pas tout à fait mortes, les gauches bougent encore

Culture-Idées — Entretien

David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »

Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 

par Jade Lindgaard
Portrait du boxeur Christophe Dettinger pendant le mouvement des "gilets jaunes", à Paris, en 2019. (JL)
Politique

Comment reprendre la main pour 2022 ?

Échaudées par les tentatives ratées de « triangulation » dans leurs propres rangs, et encouragées par l’actualité, les gauches recentrent leur discours sur le social. Mais se faire entendre reste une gageure dans un paysage médiatico-politique saturé par les thématiques identitaires.

par Mathilde Goanec et Pauline Graulle
Gauche(s) — Reportage

Cette deuxième ligne qui prépare l’après

« Refondation », « Front populaire écologique », « Bloc arc-en-ciel »… Au sein des partis de gauche, des personnalités s’activent pour éviter les logiques de division présidentielle. Pour elles, la reconstruction de la gauche commence maintenant, pour ne pas disparaître. 

par Mathieu Dejean
Afrique — Reportage

Soudan : un mois après, le coup d’État n’est pas achevé


En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux : la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.

par Gwenaelle Lenoir
Des jeunes femmes manifestent le 21 novembre, jour de l’accord entre les militaires et Abdallah Hamdok qui rétablit celui-ci dans ses fonctions de premier ministre. © GL

Migrations

Migrations — Reportage

De Calais à l’Angleterre, les traversées de tous les dangers

par Sheerazad Chekaik-Chaila
Des Irakiens, Iraniens et Afghans secourus par un bateau de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) à Calais, le 15 septembre 2021. © Bernard Barron / AFP
International — Analyse

Des deux côtés de la Manche : la politique du blâme

Londres et Paris se renvoient la responsabilité à la suite du naufrage qui a coûté la vie à 27 demandeurs d’asile le 24 novembre. Après une lettre que Boris Johnson a adressée à Emmanuel Macron et publiée sur Twitter, le gouvernement français a désinvité la ministre de l’intérieur britannique lors des pourparlers européens prévus à Calais ce dimanche.

par Marie Billon
Migrations — Reportage

À Calais, la nuit des corbillards

Ce mercredi 24 novembre, au moins vingt-sept personnes sont mortes noyées dans le naufrage de leur embarcation au large des côtes calaisiennes alors qu’elles tentaient de rejoindre l’Angleterre. Aucune traversée illégale de la Manche n’avait été aussi meurtrière auparavant.

par Sheerazad Chekaik-Chaila
Essais — Entretien

« Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation »

par Joseph Confavreux
Baptême d’une jeune chasseuse pour son premier sanglier. © Jacky Renard
Justice

Affaire Tapie : radiographie d’une escroquerie au cœur de l’État

Mediapart publie l’intégralité de l'arrêt de la cour d’appel de Paris qui décrypte la mécanique de l’escroquerie ayant permis à Bernard Tapie d’empocher frauduleusement 403 millions d’euros. Les magistrats résument le scandale d’une formule choc : « Les intérêts de M. Tapie étaient pris en considération au plus haut niveau de l’État. »

par Laurent Mauduit
Europe

Paris et Rome s’accordent a minima pour peser dans l’après-Merkel européen

Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.

par Ludovic Lamant et Ellen Salvi

Outre-mer : la colonialité du pouvoir

Nouvelle-Calédonie — Parti pris

Nouvelle-Calédonie : la faute d’Emmanuel Macron

En maintenant le troisième référendum d’autodétermination le 12 décembre, malgré la crise sanitaire et politique qui frappe l’archipel, le président de la République déchire un contrat signé il y a trente ans. Le processus de décolonisation va se conclure en l’absence du peuple colonisé. Une aberration politique aux lendemains dangereux.

par Ellen Salvi
Emmanuel Macron sur l’île d’Ouvéa, le 5 mai 2018. © Photo Ludovic Marin / AFP
Outre-mer — Note de veille

Crise aux Antilles : le gouvernement cherche à calmer le jeu

Le gouvernement se dit prêt à « évoquer » l’autonomie de la Guadeloupe, après avoir retardé l’obligation vaccinale pour les soignants et les pompiers sur l’île ainsi qu’en Martinique.

par La rédaction de Mediapart
Libertés publiques — Analyse

Le couvre-feu, un outil en voie de banalisation 

Déclaré en Guadeloupe et en Martinique cette semaine, l’usage du couvre-feu est resté très ciblé en France jusqu’à l’état d’urgence sanitaire de 2020. Il a toutefois été utilisé pendant la guerre d’Algérie, en 2005 et localement par certains maires, au nom de la lutte contre la délinquance des mineurs. 

par Camille Polloni
Afrique — Enquête

Des entreprises françaises parmi les bénéficiaires d’un possible réseau de blanchiment

Les 3,5 millions de documents bancaires de « Congo hold-up » permettent d’identifier un réseau d’entreprises, opérant dans la communauté indienne de RDC, qui pourraient avoir blanchi des centaines de millions de dollars. Plusieurs entreprises françaises figurent parmi les bénéficiaires.

par Justine Brabant et Sonia Rolley (RFI)
La carte d'électeur utilisée comme pièce d'identité par Benie Nsimba Madumukina, associé unique de l'entreprise Nizal. © Document PPLAAF/Mediapart

Documentaire

« Silabario », là où l’homme parle comme un oiseau


En douze minutes, la réalisatrice Marine de Contes nous plonge dans ce qui pourrait être un conte : dans de somptueux paysages, l’homme communique en sifflant. Nous sommes sur l’île de Gomera, dans les Canaries, là où les anciens utilisaient le Silbo pour se parler à distance. Cette langue aborigène, composée de sifflements très élaborés, a failli disparaître. Reconnue aujourd’hui patrimoine culturel immatériel de l’humanité, elle est enseignée aux plus jeunes. Un court-métrage en forme de balade onirique dans les brumes et forêts, au son des animaux et des humains. En partenariat avec les 26e Rencontres du cinéma documentaire.

par Marine de Contes
Extrait de "Silabario". © Marine de Contes

Covid : la cinquième vague

Santé

Le variant Omicron, identifié en Afrique australe, déjà repéré en Europe

La communauté scientifique est en alerte depuis l’identification d’un nouveau variant au Botswana. Les premiers séquençages en Afrique du Sud font craindre une propagation à grande vitesse. L’Organisation mondiale de la santé vient de le classer parmi les variants préoccupants et l’a baptisé Omicron.

par Caroline Coq-Chodorge
France — Enquête

Le gouvernement a oublié les gestes barrières

par Sarah Brethes et Antton Rouget
Audio disponible
Santé — Analyse

Une forte vague de contaminations arrive par l’Est

par Caroline Coq-Chodorge
International

Chili, Barnier, discriminations à l’embauche... Nos articles audio de la semaine

Chaque week-end, retrouvez notre sélection d’articles lus par les comédiens Arnaud Romain et Christine Pâris tout au long de la semaine. Écoutez Mediapart, écoutez l’indépendance.

par La rédaction de Mediapart
Audio disponible
© Mediapart

L'affaire Nicolas Hulot

Violences sexuelles — Parti pris

L’impunité et la lâcheté des puissants

Après la révélation des accusations contre l’ancien ministre, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire. Au-delà de son devenir judiciaire, cette affaire nous interpelle sur l’insuffisance de la lutte contre les violences sexuelles et sur l’impunité des sphères de pouvoir.

par Lénaïg Bredoux
Nicolas Hulot au ministère de l'écologie, à Paris, le 4 septembre 2018. © Photo Philippe Lopez / AFP
Violences sexuelles — Analyse

La stratégie médiatique des personnalités accusées

​​Dans les affaires de violences sexuelles, les personnalités mises en cause choisissent souvent d’esquiver les questions des journalistes, préférant monter leur propre opération de communication. Tout en dénonçant un « tribunal médiatique ». La presse, pourtant, ne se substitue pas à la justice.

par Marine Turchi
Violences sexuelles — Reportage

En politique, l’espoir d’une campagne sous le sceau de #MeToo

Inertie institutionnelle, résistance des partis, épuisement militant : les collectifs féministes, mis à l’épreuve par l’hostilité du monde politique, espèrent faire de cette première campagne présidentielle depuis #MeToo un moment de grands changements.

par Mathieu Dejean
Justice — Chronique

Le témoignage sous tension d’un policier belge

Quatre accusés ont refusé de comparaître devant la cour d’assises, jeudi, après la décision d’anonymiser les policiers belges. L’un de ces enquêteurs n'a pas voulu répondre aux questions qui touchaient les failles de l’enquête belge.

par Karl Laske
Au procès des attentats du 13 novembre 2015, la question de l'anonymat des enquêteurs belges. © Photo illustration Sébastien Calvet / Mediapart

« Black Friday » et blues salarial

Social — Entretien

« Amazon tire vers le bas les conditions de travail dans tout le secteur »

par Dan Israel
Dans le tout nouvel entrepôt Amazon d’Augny, en Moselle, en septembre. © Photo Sébastien Bozon / AFP
Social — Enquête

Amazon épinglé par la justice pour « discrimination syndicale »

Le groupe américain de commerce en ligne n’hésite pas à licencier des syndicalistes, et la CGT multiplie les procédures judiciaires. En cinq mois, l’entreprise a été condamnée trois fois pour avoir écarté trop facilement des militants ou des responsables syndicaux.

par Léo Le Calvez
Social — Reportage

Chez le géant de l’e-commerce, l’intérim, c’est toute l’année

Si la préparation des fêtes de fin d’année y fait grimper en flèche le nombre d’intérimaires, le recours au travail temporaire est une réalité incontournable chez Amazon. Les agences d’intérim ont même leurs propres locaux « on site » dans les huit entrepôts français.

par Mélanie Mermoz
Réseaux sociaux

Climat : comment Facebook laisse les fausses informations se propager

Depuis le début de l’année, la désinformation climatique est en plein boom sur le premier réseau social au monde, exacerbée par le manque de vérification des contenus postés et les millions de dollars publicitaires déversés par l’industrie fossile.

par Mickaël Correia
Couverture du rapport du Center for Countering Digital Hate à propos du déni climatique sur Facebook, novembre 2021. © Illustration CCDH
Europe

Dans les Balkans, les luttes écologistes au fil de l’eau

De passage à Paris, plusieurs représentants de mouvements citoyens dans les Balkans ont décrit les batailles du moment – contre l’installation du géant Rio Tinto en Serbie ou de centrales hydrauliques qui saccagent les rivières. Beaucoup d’entre eux ont aussi décidé de basculer dans l’arène institutionnelle.

par Ludovic Lamant
Nucléaire — Enquête

Centrale de Tricastin : des dissimulations en cascade

Dans l’affaire du lanceur d’alerte de la centrale du Tricastin qui porte plainte contre EDF, de nouveaux éléments consultés par Mediapart révèlent que l’Autorité de sûreté du nucléaire connaissait depuis longtemps le problème. Selon un document interne, EDF a menti et l’autorité de sûreté également dans sa communication publique.

par Jade Lindgaard
Police

Un policier émirati accusé de torture prend la tête d’Interpol

Malgré plusieurs plaintes et accusations d’actes de torture, Ahmed Nasser al-Raisi, inspecteur général de la police des Émirats arabes unis, a été élu président de l’organisation mondiale de police ce jeudi 25 novembre, à Istanbul. Un vote qui assoit l’influence démesurée d’Abou Dhabi sur l’institution.

par Mathieu Martiniere (We Report)
Istanbul, le 23 novembre 2021. Ahmed Nasser al-Raisi, lors de la 89e Assemblée générale d'Interpol. © Photo Ozan Kose / AFP
Justice

Meurtre de Sarah Halimi : une commission d’enquête dévoyée par son président 

Le député Meyer Habib (UDI) dirige les travaux d’une commission d’enquête sur l’affaire Sarah Halimi, dont il n’admet pas la conclusion judiciaire. Imposant son opinion lors des auditions, le député a aussi posté sur Facebook des éléments confidentiels. D’après nos informations, le président de l’Assemblée nationale l’a rappelé à l’ordre. 

par Camille Polloni
Meyer Habib, à gauche, lors du rassemblement pour demander « justice pour Sarah Halimi » à Paris, le 25 avril 2021. © Photo Nicolas Portnoi / Hans Lucas via AFP
Justice — Note de veille

Malaise dans la justice : un tiers des magistrats français signe une tribune d’alerte

par Camille Polloni et Michel Deléan
Extrême droite

Plusieurs coups de filet dans les milieux d’ultradroite

Alors que les arrestations se multiplient ces derniers jours dans les milieux d’ultradroite, la DGSI a, selon nos informations, redéployé des moyens humains pour faire face à cette menace. À ce jour, neuf enquêtes judiciaires sont en cours sous une qualification « terrorisme » et 53 militants mis en examen.

par Matthieu Suc et Marine Turchi

Fachosphère : vieille menace, nouveau péril

Médias

Couvrir l’extrême droite, affronter la violence politique

par Mathilde Goanec et David Perrotin
Eric Zemmour face aux journalistes au Palais des Congres de Versailles, le 19 octobre 2021. © Photo Cyril Bitton / Divergence-images
Numérique

Internet : que faire de la fachosphère ?

Influenceurs et youtubeurs d’extrême droite se jouent des règles de modération des plateformes, qui sont souvent réticentes à censurer leurs contenus. La justice, elle, manque cruellement de moyens.

par Jérôme Hourdeaux
Numérique

Le florissant business des startupeurs de la haine

Tout en menant une bataille culturelle visant à banaliser leurs idées et ridiculiser celles de la gauche, les influenceurs de la fachosphère ont mis en place un écosystème numérique très rentable.

par Jérôme Hourdeaux
Médias — Enquête

Bataille de milliardaires autour de « La Provence »

Selon nos informations, le rachat des parts de la famille Tapie dans le quotidien « La Provence » fait l’objet d’une âpre confrontation entre Xavier Niel et Rodolphe Saadé, patron du groupe CMA CGM. Le groupe Fiducial, actionnaire de Sud Radio, et le groupe La Dépêche vont aussi déposer une offre.

par Laurent Mauduit
Rodolphe Saadé et Xavier Niel. © Photomontage Mediapart avec AFP
Violences sexuelles

Affaire Deaf Rock : le parquet de Strasbourg classe toutes les plaintes

Près d’un an après les révélations de témoignages d’agressions sexuelles sur une dizaine de femmes, de la part de Julien Hohl, fondateur du label, le parquet de Strasbourg a décidé de classer les cinq plaintes déposées en janvier et février 2021.

par Maud de Carpentier (Rue89 Strasbourg)
Le studio de Deaf Rock à Strasbourg. © Wikipédia CC BY-SA 4.0
Violences sexuelles — Enquête

L’affaire PPDA pointe l’inaction de TF1

par Marine Turchi
Violences sexuelles — Enquête

L’avocat Juan Branco mis en examen pour viol

par Lénaïg Bredoux et Marine Turchi
Discriminations — Document

Une vaste étude confirme la discrimination à l’embauche des candidats d’origine maghrébine

Selon une enquête menée sous l’égide de l’institut d’étude du ministère du travail, un candidat au nom à consonance maghrébine « doit envoyer 1,5 fois plus de CV » pour obtenir le même nombre de rappels de la part des recruteurs qu’un candidat considéré comme d’origine non étrangère.

par Dan Israel
Audio disponible
Gauche(s) — Analyse

Programme de Mélenchon : ce qui change, ce qui demeure

Réactualisé à l’aune du quinquennat écoulé, « L’Avenir en commun » est débarrassé des points qui avaient le plus fait polémique en 2017, comme l’hypothèse d’une sortie de l’Union européenne. Pour le reste, la continuité domine : VIe République, planification écologique et partage des richesses.

par Fabien Escalona et Pauline Graulle
Photo illustration. © Sébastien Calvet / Mediapart
Droite

Michel Barnier fait sa mue droitière pour séduire LR

par Ilyes Ramdani
Audio disponible
Gauche(s) — Reportage

À Paris, le communiste Fabien Roussel défend un « droit universel au travail »

par Pauline Graulle
Audio disponible

Portfolio

La vie au rythme des parloirs

Épouses, mères, sœurs, filles… leurs vies sont rythmées par les visites aux détenus. La plupart des femmes que nous avons rencontrées ont, à côté, une vie sociale, une famille, des enfants à élever. La pandémie a rendu l’accès aux parloirs encore plus difficiles et eu des effets néfastes sur le lien conjugal. Elles ne restent pas passives, elles bataillent, envoient des lettres afin que leurs droits soient respectés : « On ne lâche rien durant la détention de nos hommes, dit l’une d’elles. Eux n’ont pas le droit de parler.  À l’extérieur, nous, on est libre, on a le droit de s’exprimer, le droit de se plaindre. »

par Isabelle Eshraghi

19 photos

© Isabelle Eshraghi