Nos informations contredisent l’Elysée La cession Suez-Veolia: un maquillage d’Etat

Bruno Le Maire et Philippe Varin, président du conseil de Suez, à Bercy en 2018. © AFP Bruno Le Maire et Philippe Varin, président du conseil de Suez, à Bercy en 2018. © AFP

Rien ne colle dans la version officielle donnée par le gouvernement sur la cession Suez-Veolia. Les nouveaux éléments collectés par Mediapart montrent, en dépit des démentis, que l’Élysée s’est directement impliqué dans le dossier. Et que les cartes, comme le dénoncent les salariés de Suez, « étaient truquées dès le début ». Révélations.

L’ex-otage Sophie Pétronin révèle les détails de sa captivité

Par Anthony Fouchard

L’humanitaire française a passé 1 384 jours aux mains d’un groupe djihadiste, sans jamais perdre espoir de recouvrer la liberté. De retour dans sa famille, en Suisse, elle livre des détails inédits sur sa captivité.

Aux discours identitaires, Mélenchon oppose la «créolisation»

Cette notion, empruntée à Édouard Glissant, permet au leader des Insoumis de concilier sa fidélité à l’idéal universaliste et une acceptation franche du pluralisme culturel de la société française. Mais le flou demeure sur sa traduction en politiques concrètes. 

Enard nous convie à un succulent banquet des fossoyeurs

Par Sébastien Omont (En attendant Nadeau)

Après l’Orient de Boussole ou de Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants, Mathias Énard écrivant un roman sur les Deux-Sèvres pouvait sembler à contre-emploi. Mais, en adoptant une forme baroque où les histoires s’enchâssent, il parvient à inscrire l’histoire d’un territoire dans celle d’une humanité mortelle. Avec érudition et non sans humour.

Sonia Chiambretto: «J’ai eu l’impression de traverser un champ de mines»

Dans un texte polyphonique et choral, Gratte-ciel, Sonia Chiambretto remonte le cours des violences dont l’Algérie n’a cessé d’être le théâtre depuis bientôt deux siècles. Entretien avec une sculptrice de dissonances, qui traque la fausse note.

Jason Stanley: «Trump n’a aucune intention de quitter le pouvoir»

À 23 jours de l’élection présidentielle, le philosophe américain Jason Stanley, spécialiste du fascisme, est inquiet de la mainmise du parti républicain sur le système politique américain, qui pourrait aboutir à une reconduction d’un Trump minoritaire en voix. Stanley était l’invité de notre émission « À l’air libre » cette semaine.

Un millier de signatures pour une candidature unique de gauche en 2022

Un texte signé par des figures de l’écologie et de la gauche réclame la désignation d’un seul et même candidat à la prochaine présidentielle. Lancé par les mouvements de jeunesse, l’appel vise à faire pression sur des partis pour l’instant divisés.

Un commissariat de police attaqué au mortier d’artifice

Une quarantaine de personnes se sont attaquées dans la nuit de samedi à dimanche à un commissariat de police situé dans la banlieue de Paris avec des tirs de mortiers d’artifice, sans faire de blessés, a-t-on appris de source policière.

Corona-blues: la fête est-elle finie?

Le 1er juillet, à Paris, mobilisation dans un bar contre la fermeture des boîtes de nuit © AFP Le 1er juillet, à Paris, mobilisation dans un bar contre la fermeture des boîtes de nuit © AFP

La fermeture des lieux de fête, désormais couplée à la limitation des rassemblements et au rideau baissé des bars dans plusieurs métropoles, est lourde de conséquences économiques, mais aussi culturelles et psychologiques. Entre prohibition, précaution et transgression, le corona est-il synonyme de fin de party ? « Il est nécessaire de réfléchir à comment continuer à s’amuser », plaident ceux qui ne veulent pas se résoudre à seulement travailler et dormir.

En Algérie, dix ans de prison pour une page déchirée du Coran

Un militant du « Hirak », le soulèvement populaire en Algérie, a écopé de dix ans de prison, la plus lourde condamnation jamais prononcée à l’égard d’un manifestant, pour une page déchirée d’un Coran. À quelques semaines d’une révision de la Constitution, la répression s’accentue encore.

Un an après les violences sexuelles au club de foot, Port-Saint-Louis se déchire toujours

Par Lisa Castelly (Marsactu)

En juin 2019, des parents ont signalé les agissements d’un entraîneur du club de foot vis-à-vis de leurs enfants. Pendant que l’enquête judiciaire avance, Port-Saint-Louis est encore secouée par l’impact des révélations. Des familles de victimes dénoncent un climat d’omerta dans le huis clos de cette petite ville.Une enquête de notre partenaire Marsactu.

Julia Cagé veut rendre leur voix aux exclus de la représentation

Dans Libres et égaux en voix, l’économiste avance une série de propositions pour casser le monopole des hommes et des riches sur la représentation. Avec quelle pertinence ? Quels sont les obstacles à franchir pour leur mise en œuvre ?

Les méthodes obscures de l’investisseur chinois Jinjiang

La reprise de deux sous-traitants automobiles par l’investisseur chinois Jinjiang a tourné au fiasco. Les deux entreprises sont en redressement judiciaire. Cela n’a pas empêché Bercy de donner son feu vert à une troisième reprise en octobre 2019. 

Crise économique: le gouvernement sans solutions

Le niveau d’activité pourrait rester durablement faible mais l'exécutif s’enferre dans sa « politique de l’offre », supposée « fonctionner déjà ». La gestion de la crise économique s’annonce aussi désastreuse que celle de la crise sanitaire.

Télétravail: l’urgence de poser des règles collectives

Malgré la recrudescence de circulation du Covid-19, le gouvernement ne veut pas forcer les entreprises à organiser le télétravail. Et pour cause : le patronat rejette toute formalisation des règles. Un débat approfondi est pourtant nécessaire.

Données de santé: la Cnil demande l’arrêt du stockage par Microsoft

A Issy les Moulineaux. © Riccardo Milani / Hans Lucas via AFP A Issy les Moulineaux. © Riccardo Milani / Hans Lucas via AFP

Dans le cadre d’un recours visant la suspension du Health Data Hub, projet de plateforme pour centraliser nos données de santé, le gendarme de la vie privée a transmis au Conseil d’État un mémoire demandant aux acteurs de cesser de confier leur hébergement à Microsoft ou toute société soumise « au droit étatsunien ».

Suez-Veolia: la justice ordonne «la suspension de l’opération»

Le tribunal judiciaire de Paris a ordonné vendredi en référé la « suspension de l’opération » d’acquisition par le géant de l’eau et des déchets Veolia des actions de son concurrent Suez (détenues par l’énergéticien Engie) et de l’OPA à venir de Veolia sur Suez.

A Bobigny, trois anciens élus UDI suspectés de malversations

Par Paul Aveline et David Perrotin

Après la passation de pouvoir entre centristes et communistes, l’enquête de Mediapart révèle les graves soupçons qui pèsent sur la gestion de l’organisme HLM de la ville, dirigé jusqu’en juin par un adjoint à la mairie UDI. Des transactions suspectes ont été conclues à la veille des municipales.

Hajar Raissouni: «J’ai été violée par l’Etat marocain»

Par et Et Rosa Moussaoui (L'Humanité)

Emprisonnée pour avortement et débauche puis graciée, désormais exilée au Soudan, la journaliste marocaine dénonce « l’instrumentalisation du corps des femmes » par l’État marocain et l'absence de liberté de la presse, dans un entretien exclusif pour Mediapart et L’Humanité.

Nos débats et entretiens vidéo

Séparer l’œuvre de l’artiste, vaine tentative

entretien-68-illustr3

Roman Polanski, Gabriel Matzneff, Heidegger… Mediapart a interrogé la sociologue Gisèle Sapiro sur son essai Peut-on dissocier l’œuvre de l’auteur ?.

Ehpad: des salariés «lessivés», des familles qui entrent «par la fenêtre»

Alors que les portes se referment et que les foyers de contamination se reforment dans les établissements, le personnel au chevet des personnes âgées attend toujours une amélioration de ses conditions de travail et des salaires.

Covid-19: les ratés du Samu

Salle de régulation, Samu, Paris. © AFP Salle de régulation, Samu, Paris. © AFP

Des échanges de documents, que Mediapart a pu se procurer, révèlent que, durant la première vague de la pandémie, des Samu submergés ont tardé à prendre en charge des patients en urgence vitale. Un problème d’organisation qui a causé des pertes de chances de survie et pourrait se reproduire, les leçons n’ayant pas été tirées.

«Dolly venait de faire un massacre, j’ai jeté mon téléphone»

Entendu mercredi et jeudi, Amar Ramdani est soupçonné de s’être rendu à Lille chercher des armes destinées à Amedy Coulibaly. Il s’est débarrassé de son téléphone après les faits, mais ses contacts avec le tueur avant les attaques laissent de nombreuses zones d’ombre.

L’Assemblée allonge les délais pour avorter, malgré l’hostilité du gouvernement

Les députés ont adopté jeudi une proposition de loi favorisant l’accès à l’interruption volontaire de grossesse, grâce aux voix de LREM, de certains de ses alliés et de toute la gauche. LR et le RN étaient contre. Comme le gouvernement. 

Crise sanitaire: le parti de Marine Le Pen sur une ligne de crête

Coincé entre son désir de crédibilité et ses postures antisystème, le RN louvoie face à la pandémie. Son dilemme : ne pas se couper d’une frange de son électorat vent debout contre « la dictature sanitaire », tout en parlant à ceux que la propagation du virus inquiète.

Tapie: une mystérieuse offre pour l’hôtel de Cavoye

Une riche Canadienne, Louise Blouin, a fait une offre pour acheter l’hôtel particulier de Tapie. Mais en l’assortissant d’une étonnante condition : que la justice rejette la mise en liquidation du groupe de l’ex-homme d’affaires demandée par le Parquet. Cinq ans après sa condamnation, grâce à ces artifices, Tapie n’a toujours pas remboursé le moindre centime.

Economie américaine: continuité et aveuglements

Donald Trump semble incapable de prendre conscience de l’ampleur de la crise. Et s’enferme dans ses fausses certitudes.

Trump: une présidence sous le parapluie de la Fed

Qu’aurait été la présidence Trump sans la Fed ? Pendant quatre ans, sa politique monétaire ultra-accommodante a permis à Donald Trump tous les errements politiques, diplomatiques, économiques. En retour, celui-ci a miné un capital précieux des États-Unis : le dollar.

Covid, la deuxième vague

La crise sanitaire révèle un pouvoir en désordre

Par

Des professionnels de santé aux membres du gouvernement, rares sont ceux à comprendre la façon dont est gérée la crise depuis la rentrée. Alertes ignorées, consultations bâclées, défiance généralisée... « On est en train de créer un problème de nature politique et démocratique qui menace l’avenir du pays », estime l’ancien directeur général de la santé William Dab.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées