Convention pour le climat 150 citoyens qui veulent être entendus

À mi-parcours de la Convention citoyenne pour le climat, l’ambition des participants d’aboutir à des mesures de réduction des gaz à effet de serre est intacte. Mais des désaccords surgissent sur la méthodologie de ce processus inédit de démocratie directe.

La liberté à l’épreuve du désastre écologique


Dans un livre ambitieux, Abondance et liberté, le philosophe Pierre Charbonnier appelle à sauver le projet démocratique en le découplant de notre mode de vie destructeur. La tâche est immense, tant nos imaginaires et nos institutions ont été marquées par le pacte entre croissance et autonomie.

La révélation d’une liste noire de grévistes jette un froid à la fac de Toulouse

L’université Jean-Jaurès est secouée par la récente révélation d'un échange de courriels internes invitant à pénaliser des personnels engagés dans le mouvement de grève. Une « liste noire » qui pose la question du fichage politique et celle de la mainmise technologique exercée sur les personnels de la fac.

Devant l’école, une pause-café pour expliquer la grève

Les enseignants sont très investis dans la lutte contre la réforme des retraites. Dans certaines écoles, ils organisent des cafés des parents pour expliquer le sens de leur grève et les points névralgiques du projet de loi. Ils espèrent être soutenus et pourquoi pas rejoints dans leur combat.

L’âge pivot retiré «provisoirement» Sous couvert de compromis, le gouvernement arrive à ses fins

Par

Édouard Philippe a consenti à retirer « provisoirement » du projet de loi retraites la mesure d’économie qui crispait Laurent Berger. L’âge pivot est enlevé du texte, mais uniquement pour les départs avant 2027. La CFDT est ravie et pourtant, il y a de fortes chances qu’elle sorte une nouvelle fois perdante de ce jeu de dupes.

Le préfet de Paris libère l’extrême violence policière

Policiers des unités BRAV-M après l'une des charges opérées rue Saint-Lazare, jeudi. © Mediapart /KL Policiers des unités BRAV-M après l'une des charges opérées rue Saint-Lazare, jeudi. © Mediapart /KL

Les unités de la Brigade de répression de l’action violente motorisée (BRAV-M) ont chargé à trois reprises le cortège de tête de la manifestation parisienne, jeudi, faisant des blessés parmi les syndicalistes et les journalistes. Un policier a fait usage de son lanceur de balles de défense sur la foule à moins d’un mètre. Témoignages et vidéos.

Zalando joue-t-elle à Big Brother avec le logiciel Zonar?

La numérisation du monde du travail va-t-elle renforcer l’exploitation de l’homme par l’homme, via la machine ? Et comment l’éviter ? Ce sont les questions que pose la découverte de l’utilisation du trop curieux logiciel Zonar par l’entreprise berlinoise Zalando, leader européen de la vente de vêtements en ligne avec 14 000 salariés dans dix-sept pays.

Mégafeux en Australie: le philosophe Clive Hamilton redoute un «holocauste des animaux»

Plus de 8 millions d’hectares ont brûlé en Australie depuis le mois d’octobre, un milliard d’animaux pourraient avoir perdu la vie. Pour le philosophe Clive Hamilton, le climato-scepticisme fanatique du premier ministre Scott Morrison est en cause.

Municipales: le «Printemps marseillais» retrouve des couleurs

Par Lisa Castelly (Marsactu)

Coup de théâtre à Marseille. Alors que l’union de la gauche pour les municipales achoppait sur la désignation de la tête de liste, l’élection de l’écologiste Michèle Rubirola comme candidate à la mairie a mis tout le monde (ou presque) d’accord.

Rithy Panh à la rencontre des morts

Par Jean-Yves Potel (En attendant Nadeau)
Les dirigeants khmers rouges. Krama à carreaux, vêtements noirs, sourires de rigueur. Au centre, le Frère numéro 1, Pol Pot. Les dirigeants khmers rouges. Krama à carreaux, vêtements noirs, sourires de rigueur. Au centre, le Frère numéro 1, Pol Pot.

Depuis une trentaine d’années, le cinéaste Rithy Panh construit une œuvre-témoignage, une « proposition artistique », aime-t-il à dire : une vingtaine de films, des dizaines de milliers de photos, des livres. Rescapé du génocide perpétré au Cambodge par les Khmers rouges (1975-1979), il publie ces jours-ci son troisième texte, cosigné avec le romancier Christophe Bataille.

A Taïwan, la présidente qui dit non à la Chine remporte haut la main un second mandat

En novembre à Hong Kong, l’opposition démocrate raflait la majorité des sièges dans un scrutin local. Samedi à Taïwan, la présidente Tsai Ing-wen, opposée à toute forme d’unification avec la Chine, a été réélue. Dans ces deux territoires dont l’histoire a été marquée par le colonialisme, une majorité des habitants perçoivent l’ethno-nationalisme de Pékin comme une menace.

La Chine comme une épée de Damoclès

Par Alice Hérait

Opposée à toute unification, la présidente Tsai Ing-wen entretient des relations tendues avec Pékin, quand le parti nationaliste plaide pour une détente. Alors que la Chine s’ingère de plus en plus dans la vie politique de l’île, chaque camp accuse l’autre de propager des fausses nouvelles.

La rédaction de TV5Monde minée par une souffrance au travail généralisée

Accusations de harcèlement moral, d’agissements sexistes ou à connotation sexuelle, homophobie, comportements brutaux : des enquêtes internes ont révélé un climat « délétère » au sein de la chaîne, en pleine réorganisation de l'audiovisuel public. La direction de la rédaction est mise en cause.

L’Ecole polytechnique partiellement privatisée au profit de Total

C’est un pas de plus dans la privatisation de l’enseignement supérieur : Total va installer sa direction Recherche et innovation sur le campus et va financer une chaire d’enseignement, au mépris de la mission de l’école, qui est de former des ingénieurs au service de l’intérêt général. La neutralité scientifique de la formation est menacée.

Brittany Kaiser réveille le scandale Cambridge Analytica

Repentie, l’ancienne salariée de la société au cœur du scandale a livré via Twitter quelques documents issus de ses archives, et en annonce de nombreux autres. « Il y a maintenant des centaines de Cambridge Analytica dans le monde entier », prévient-elle.

L’Algérie fait du dossier libyen l’une de ses priorités

Alors que le général Haftar vient de prendre la ville de Syrte et que la Turquie menace d’intervenir militairement en Libye, le voisin algérien opère un retour sur la scène diplomatique dans un souci d’apaisement. 

Documentaire

Radar, la machine à cash

Par Extra Muros et Reflets.info
vignetteradar

Où vont les millions d’euros collectés chaque année par les radars ? Comment les entreprises privées profitent du système ? L’enquête de Stéphanie Fontaine, Lizzie Treu, Jacques Duplessy et Antoine Champagne révèle les coulisses d'un business juteux.

Incendie chez Lubrizol: le parquet de Paris élargit son enquête et vise directement les entreprises

Par Manuel Sanson (Le Poulpe)

Après avoir ouvert une information judiciaire contre X, le parquet de Paris a étendu le périmètre des infractions sur lesquelles les trois juges d’instruction doivent enquêter à la suite de la catastrophe rouennaise. Cette fois, les entreprises Lubrizol et Normandie Logistique sont directement visées. Une enquête de notre partenaire Le Poulpe.

Le show Ghosn

Carlos Ghosn, lors de sa conférence de presse du 8 janvier. © AFP Carlos Ghosn, lors de sa conférence de presse du 8 janvier. © AFP

Après avoir fui la justice japonaise, l’ancien PDG de Renault-Nissan a récusé, lors d’une conférence de presse, toutes les accusations portées contre lui. Carlos Ghosn s’estime victime d’un « complot » et a fui « l’injustice ». Pour lui, l’Alliance entre Renault et Nissan est morte, incapable de survivre à son départ.

Carlos Ghosn, roi de la com’ et des contrevérités

Une semaine après sa rocambolesque évasion qui l’a conduit à quitter le Japon pour se réfugier au Liban, Carlos Ghosn doit s’exprimer ce mercredi lors d’une conférence de presse pour laquelle il aura choisi lui-même les journalistes. Depuis quinze ans, le magnat de l’automobile témoigne dans ses prises de parole publiques d’un rapport distant avec la vérité.

L’Iran riposte, Trump sur le pied de guerre

capture-d-e-cran-2020-01-09-a-10-54-44

Dans la nuit de mardi à mercredi, le régime de Téhéran a répliqué depuis son territoire à l’assassinat du général Soleimani, ordonné par Donald Trump. Après une semaine de rhétorique incendiaire, le président américain a donné le sentiment de temporiser.

La guerre qui vient

Exécuté sur ordre de Donald Trump, l’assassinat du général Qassem Soleimani, haut dirigeant militaire iranien, est un pas de plus vers l’abîme guerrier. Si l’avenir n’est jamais écrit, comment ne pas voir que la puissance américaine met en péril le monde par son comportement d’État voyou, piétinant le droit international ? La France s’honorerait à le dire haut et fort.

Trump donne les clés de Bagdad à l’Iran

La mort de Soleimani et d’al-Mohandes va à tout le moins obliger Washington à un nouveau positionnement sur l’Irak, alors que la domination de Téhéran sur le pays devrait se renforcer à travers les milices pro-iraniennes. Principale victime collatérale, le grand mouvement de contestation de la jeunesse irakienne qui dure depuis octobre.

«On a tué mon fils. Je pars au combat pour la vérité et la justice»

« Que le ministre Christophe Castaner ne camoufle pas la vérité comme l’a fait la préfecture de police. » Christian Chouviat, le père de Cédric, livreur de 42 ans et père de cinq enfants, décédé par asphyxie lors de son interpellation, a accepté de témoigner. 

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées