• La Une
Documentaire

Dix ans après «Entre les murs» «Les marches de Belleville», une Palme d’or et après?

Par Brigitte Tijou
Esméralda et Rabah dans «Les marches de Belleville» © Brigitte Tijou Esméralda et Rabah dans «Les marches de Belleville» © Brigitte Tijou

En 2008, le Festival de Cannes consacrait Entre les murs, le film de Laurent Cantet sur une classe d’un collège ZEP du XXe arrondissement de Paris. Ils étaient en 3e, l’année aussi de l’orientation. Dix ans plus tard, Brigitte Tijou a voulu savoir ce qu’ils étaient devenus.

Flambée des cours: l’or attise une nouvelle ruée en Afrique…

Les pays africains assurent près du quart de la production mondiale de l'or, alors que l’extraction s’intensifie en raison de la hausse des cours. Une partie exploitée illégalement est vendue par les réseaux mafieux.

… et sème la discorde en Irlande du Nord

La communauté rurale installée dans les montagnes Sperrin en Irlande du Nord se déchire sur le projet d’exploitation des métaux précieux enfouis dans son sous-sol. Il pourrait s’y développer une des plus grandes mines d’or d’Europe occidentale.

Covid-19: après la deuxième vague, le temps des vaccins

Aux racines de l’hésitation vaccinale en France

Par

Au pays de Pasteur, le vaccin a longtemps été une fierté nationale. Mais la confiance s’est érodée. Les campagnes ratées ont fait le lit des discours anti-vaccins et complotistes. Les éclairages d’une philosophe, d’un sociologue et d’un pharmacologue.

Le Rallye Dakar au service de la dictature saoudienne

 © THOMAS COEX / AFP © THOMAS COEX / AFP

Ce n’est pas pour promouvoir le sport automobile au Moyen-Orient que les inventeurs du rallye-raid ont vendu à l’Arabie saoudite l’organisation de l’épreuve qui s'élance dimanche. Mais bien pour aider le régime wahhabite de Riyad, despotique et intolérant, à améliorer son image internationale. Avec la bénédiction de l’Élysée et du Quai d’Orsay, résolus à ménager tyrans et dictateurs quand ils sont bons clients de nos industries d’armement.

«Depuis les années 1990, la CGT traverse mieux la tourmente que le PCF»

L’historien Michel Pigenet revient sur la lente désaffiliation de la CGT vis-à-vis du PCF, entamée dès la fin des années 1970. Il détaille aussi comment, cinquante ans plus tôt, les communistes français avaient mis la main sur le syndicat né avant eux.

A travers la figure de Sheikh Bedreddin, le cinéma turc lance l'appel à la révolte

Prenant le contrepied de l’« ottomania » qui s’est emparée de l’industrie cinématographique turque, l’équipe du réalisateur Hakan Alak achève le tournage d’un film qui rend hommage à la révolte initiée par le penseur soufi.

Régine Poloniecka: du malheur juif à la solidarité tous azimuts

Régine Poloniecka, médecin engagée dans les causes humanitaires, écrivaine à ses heures, publie, à 84 ans, un recueil de récits insolites, poétiques. Et parcourus d’effrois du passé, convertis en ouvertures généreuses vers autrui. Rencontre.

Les vœux surjoués d’Emmanuel Macron

Le chef de l’État a consacré l’essentiel de ses vœux pour l’année 2021 à remercier les Français pour leurs « sacrifices ». Ce faisant, Emmanuel Macron a aussi pu cacher ses propres manquements, en s’incluant dans ce « nous » dont il affirme être « fier ».

… la position de la France controversée

La visite de Jean Castex et Florence Parly aux soldats engagés dans l’opération Barkhane ne doit pas faire oublier une autre réalité de la politique française dans la région : une diplomatie fondée sur des préoccupations sécuritaires et économiques, silencieuse lorsqu’il s’agit de défendre les droits humains.

En Afrique de l’Ouest, haro sur les libertés publiques…

Dans les pays francophones de l’ouest du continent africain, plusieurs organisations de défense de droits humains constatent un recul croissant des libertés publiques, dû notamment à une dérive sécuritaire et des motifs politiques.

Maghreb Express

Quand la musique sert l’émancipation des peuples

maghreb-express-21-illustr-1

Que ce soit au Maroc, en Algérie ou en Tunisie, chants et chansons s’imposent comme des outils au service des luttes politiques, sociales, contre l’oppression coloniale et postcoloniale. Passage en revue de quelques emblèmes avec les historiennes Hajer Ben Boubaker et Naïma Yahi.

Une ex-figure de la mouvance néonazie condamnée pour des menaces de décapitation

Le 30 décembre, Didier Magnien a écopé de quatre mois de prison avec sursis et mille euros d’amende pour des menaces de mort, proférées sur Twitter, contre le sociologue Éric Fassin. La victime regrette que le procureur de Saint-Brieuc ait écarté un procès public en optant pour le « plaider-coupable ». 

À Laguiole, les couteliers veulent labelliser leur nom

Par Romain Gruffaz

Le syndicat des fabricants aveyronnais du célèbre couteau va déposer auprès de l’Institut national de la propriété industrielle une demande d’obtention d’une indication géographique. Objectif : protéger le savoir-faire local.

Maati Monjib: «La police politique gouverne au Maroc: l’atmosphère est irrespirable»

Par et Rosa Moussaoui (L’Humanité)
Maati Monjib pendant l'une de ses nombreuses grèves de la faim. © FADEL SENNA/AFP Maati Monjib pendant l'une de ses nombreuses grèves de la faim. © FADEL SENNA/AFP

L’historien et défenseur des droits humains marocain a été arrêté mardi, à Rabat. Cet intellectuel critique était depuis plusieurs années dans le collimateur du pouvoir monarchique, harcelé par la police et la justice. Il s’était confié avant son incarcération à Mediapart et L’Humanité.

Tabassé «pour avoir fêté Noël»: itinéraire d’une «fake news»  

Rien ne permet d’affirmer qu’un jeune homme de confession musulmane a été tabassé à Belfort, samedi 26 décembre, parce qu’il fêtait Noël. C’est pourtant le récit qui a été fait par plusieurs médias, par des syndicats de policiers, et par le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin.

Léonora Miano imagine une utopie afropéenne

Dans son dernier livre, l’écrivaine Léonora Miano poursuit son sillon à la fois politique et littéraire pour dessiner un monde « post-occidental » et « post-raciste ». Une réflexion autour de la notion peu usitée d'« Afropea ».

Le philosophe Pierre Crétois veut sortir la propriété privée des droits fondamentaux

Dans son livre La Part commune, le philosophe Pierre Crétois entreprend une critique radicale de la propriété privée et de ses fondements. Pour lui, la propriété est un droit secondaire au service d’autres droits, plus fondamentaux.

Amazon: le double discours de Le Maire

Alors que le ministre de l'économie dénonce les géants du numérique comme les « adversaires des États », la Banque publique d’investissement passe des accords discrets avec Amazon. L’un d’eux lui donne un accès partiel aux données de près de 550 000 entreprises françaises éligibles aux prêts garantis par l’État.

Compteurs Linky: les inflammables omissions d’Enedis

En faisant installer au pas de charge les compteurs Linky pour rentabiliser les 5 milliards d’euros investis dans l’installation nationale, la filiale réseau d’EDF n’a pas toujours tenu compte des normes de sécurité et des voix discordantes dénonçant des risques d’incendie. Face aux réponses insuffisantes de sa hiérarchie, un technicien a alerté le parquet de Caen et une enquête préliminaire pour « mise en danger d’autrui » a été ouverte.

EDF mène la vie dure à ses lanceurs d’alerte

Les salariés d’EDF qui ont osé dénoncer des manquements à des règles internes ou soulever des soupçons de malversations n’ont pas été écoutés et ont été malmenés. Malgré les dispositifs obligatoires de signalements éthiques, la société peine à installer une culture de la vigilance.

Poubelle de l’Europe, la Bulgarie n'en peut plus

Par Alexandre Lévy, avec Atanas Tchobanov et Dimitar Stoïanov (BIRD)

Depuis 2014, date des premiers contrats d’importation signés avec des entreprises italiennes, la Bulgarie est devenue un eldorado pour les déchets en provenance des pays riches de l’Union européenne. La prise de conscience des autorités est récente.

Djihad en prison: ces «sortants» qui terrorisent l’Etat

Entre 2019 et 2022, ce sont 242 « terroristes islamistes » qui seront sortis de prison. Auxquels s’ajoutent au moins 327 détenus de droit commun radicalisés. L’État essaie de trouver la formule magique pour empêcher que certains ne commettent un attentat.

2020 ne finit jamais

Par Paul B. Preciado

2020, « l’année où les jours, comme des perles brisées, ont glissé du collier du temps », n’a pas cessé de recommencer, encore et encore : année du virus, de l’enfermement, de la catastrophe au Liban, des révoltes contre la violence raciste de la police et contre le patriarcat.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées