Au cabinet de Muriel Pénicaud Le directeur adjoint a été nommé illégalement

Stéphane Lardy, ancien homme fort de Force ouvrière, est directeur adjoint du cabinet de la ministre du travail depuis mai 2017. Mais selon les textes officiels, il n’avait pas le droit d’être nommé avant le printemps 2018 : il n’a pas occupé assez longtemps son poste précédent, à l’Igas.

Climat: à Bruxelles, la France lâche les renouvelables

La France œuvre-t-elle contre les énergies renouvelables en Europe, tout en prétendant le contraire en public ? C'est ce que prouve un document informel transmis par Paris au Conseil européen dans le cadre de discussions sur les objectifs climatiques européens.

Catalogne : l'indépendantisme est aussi une mobilisation de gauche

Par

Loin des caricatures, les indépendantistes ne forment pas un bloc uni. Aux côtés de courants conservateurs, arc-boutés sur la défense de leurs intérêts économiques, figurent des mouvements de gauche, qui posent la question de la démocratie, du renouveau institutionnel de l’Espagne post-franquiste, et de la naissance d'une république. Il faut savoir entendre ces héritiers du mouvement des Indignés de 2011.

Avant le référendum, les Calédoniens exposent leurs divergences à l’Onu

La commission de la décolonisation de l’Onu a offert une tribune, mercredi 4 octobre, aux acteurs politiques de Nouvelle-Calédonie permettant de mesurer les rapports de force sur cet archipel français de l’océan Pacifique, avant le référendum d’autodétermination qui devrait avoir lieu en novembre 2018.

Sous contrôle des pétroliers, les députés interdisent l’exploitation des hydrocarbures

C’est la première loi « climat » du quinquennat Macron : l’Assemblée nationale a terminé mercredi l’examen du texte mettant fin à la recherche et à l’exploitation des hydrocarbures. Mais les pétroliers et le vieux monde institutionnel se battront jusqu’au bout contre les restrictions.

Les mots de Macron parlent pour lui

Après les « illettrées », les « fainéants » et « les gens qui ne sont rien », le président suscite la polémique en s’en prenant à ceux qui « foutent le bordel ». Malgré les exégèses de l’Élysée, ses « petites phrases » façonnent une image dont il aura du mal à se départir.

Un colloque universitaire sur l’islamophobie annulé sous la pression

Une conférence mêlant universitaires et acteurs associatifs dédiée à l'islamophobie devait se tenir à l'Université de Lyon-2, avant de subir une offensive menée par le Printemps républicain et l'extrême droite. Les organisateurs dénoncent une atteinte à la liberté d'expression.

Sexisme en politique: notre «MachoScope»

Mediapart a lancé son « MachoScope » pour recenser le sexisme en politique. Dernière mise à jour le 5 octobre, avec la parité au Front national et la polémique autour de Claudine Kauffmann.

Réfugiés, migrants: la France des solidarités

Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Bénévolement, ils ou elles sauvent en mer, hébergent, alphabétisent ou offrent une aide juridictionnelle aux migrants. Sur le plateau de notre émission mensuelle En direct de Mediapart, leurs témoignages, au côté de celui de Cédric Herrou, militant de la vallée de la Roya, ont mis au jour l'égoïsme des politiques.

Les secrets de la justice internationale

Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

François Bonnet et Fabrice Arfi détaillent l'importance de nos révélations sur les conflits d'intérêts et les rémunérations cachés à la Cour pénale internationale.

Crimes contre l’humanité au Kenya: l’incroyable double jeu du procureur de la CPI

En 2010, la Cour pénale internationale accusait six responsables kényans, dont l’actuel chef de l’État, Uhuru Kenyatta, de crimes contre l’humanité commis en 2007. La totalité du dossier s’est depuis effondrée. Notre série Les Secrets de la Cour révèle les intrigues de l’ex-procureur Ocampo qui, après avoir inculpé Kenyatta, a œuvré en coulisses pour lui offrir « une sortie honorable ».

«A Mauranne et Laura»

Par Rohân Houssein

D’où que l’on vienne, Marseille appartient à celles et ceux qui l’habitent et la visitent. Elle appartenait donc aussi à Laura et Mauranne, dont les vies ont été arrachées. Encore ému et touché par cette tragédie, le rappeur et poète phocéen Rohân Houssein rend hommage à ces deux jeunes femmes. 

Cantines scolaires: les élèves défavorisés y ont moins accès que les autres

Une étude met en évidence les disparités d'accès à la cantine selon les catégories socioprofessionnelles des parents. Les élèves plus vulnérables les fréquentent peu : 60 % des collégiens des établissements en éducation prioritaire n'y mangent pas. Et en REP+, 75 % des élèves sont dans ce cas.

Que faire de la révolution d'Octobre-17

Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Sur le plateau de Mediapart, les historiennes Sophie Cœuré et Cécile Vaissié, Christian Salmon et Olivier Besancenot s'interrogent sur les effets et l'utilité de la commémoration du centenaire de la révolution russe d'octobre 1917.

Amazon et le Luxembourg condamnés pour leur accord fiscal

Le Luxembourg n'avait pas le droit de signer en 2003 un accord pour minimiser les impôts d'Amazon, vient de trancher la Commission européenne. Le premier va devoir réclamer 250 millions d'euros impayés au second.

Budget: la note de Bruxelles qui met en garde Paris

Dans une note interne, le cabinet de Pierre Moscovici juge « borderline » la trajectoire budgétaire française et redoute l'effet de la transformation en 2019 du CICE en baisse de charges. 

«Va, Toto!»: animal, on est bien

va-toto-17

Sortie en salle ce mercredi 4 octobre de Va, Toto !. Un marcassin surgit dans la vie d'une vieille dame, la fiction surgit dans le documentaire, le rêve dans la réalité, l'écran se casse en deux, tout arrive : éloge de Pierre Creton.

Les cinq plaies de Theresa May

Par Marion L'Hour

La conférence annuelle des conservateurs, à Manchester jusqu'au 4 octobre, met en lumière la fragile solidité de la première ministre britannique : de nombreux défis à relever mais personne, dans l’immédiat, pour lui succéder.

Etats-Unis, Etat voyou?

Le massacre de Las Vegas n'est pas un fait divers. Il est un épisode de plus dans la lente dérive de la société américaine vers le pire. Dérive dont le pouvoir politique se fait aujourd'hui l'expression avec Donald Trump.

Quand la liberté s’éteint en silence

L’Assemblée nationale a adopté, mardi 3 octobre, le projet de loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme. En faisant entrer dans le droit commun l’état d’urgence, une majorité de députés, socialistes compris, a ainsi choisi de sortir la France de l’État de droit.

Canal+ déprogramme un documentaire sur la mère d’Ali Bongo

Le film, programmé le 28 septembre sur Planète+, propriété du groupe de Vincent Bolloré, portait notamment sur Patience Dabany, ancienne première dame du Gabon.

La guerre des gangs déferle sur le Brésil

Les deux principaux groupes criminels s’affrontent à travers le pays, tandis qu’à Rio, sur fond d’impuissance et de corruption policière, des bandes locales ensanglantent la favela de la Rocinha.

Affaire des assistants FN: un aveu et des preuves

Mediapart a eu accès à des documents qui montrent « l'absence totale ou quasi totale » de travail au parlement d'une partie des collaborateurs d'eurodéputés FN « et, au contraire, un travail effectué au profit du Front national ». Révélations.

Une réplique de l’affaire Bettencourt secoue Bayonne

Une histoire de gros sous, des avoirs cachés, une brouille familiale, des accusations d’abus de faiblesse : le sort de la richissime marquise de Moratalla, au cœur d'une vraie guérilla procédurale, est entre les mains du tribunal.

A la fête de la CFDT, la fronde de la base

La CFDT fêtait en grande pompe sa première place d'organisation syndicale dans le privé, en réunissant 10 000 militants à Paris. Au-delà de l'autocélébration, de nombreux syndicalistes ont fait savoir leur incompréhension face à la stratégie de leur centrale, qui se refuse toujours à appeler à manifester contre la réforme du code du travail.

L’orgie libérale, l’anorexie démocratique

Jamais dans le pays autant de réformes néolibérales n’ont été menées de front et à un rythme aussi effréné. Jamais non plus le souci de concertation n’a été aussi faible. Et la raison, la voici : en la personne d’Emmanuel Macron, c’est l’oligarchie de Bercy qui a pris le pouvoir, et celle-ci s’accommode fort bien des institutions autoritaires de la Ve République.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées