Affaire de la candidate voilée: LREM colle au RN

Par

Répondant à une provocation du vice-président du RN, Stanislas Guerini a condamné le port du voile d’une candidate LREM aux départementales. Ce faisant, le délégué général du parti présidentiel a démontré à quel point l’extrême droite dicte l’agenda politique d’une majorité sans histoire ni colonne vertébrale.

L’échec du néolibéralisme latino-américain

Les émeutes en Colombie et leur répression violente ont rappelé que le modèle néolibéral latino-américain est un échec flagrant et ne saurait être une alternative crédible aux difficultés de la gauche locale. L’urgence est au dépassement de la logique extractiviste.

Climat: où est passée la colère?

Marche sans revendication offensive, controverse stérile sur un hypothétique référendum, discussion au Sénat d’une loi vide de sens : on n’a jamais autant parlé de climat pour en dire si peu. Face au travail de sape institutionnel, le mouvement climat apparaît en panne de stratégie.

La pénalisation des squats inquiète les associations

Des associations et syndicats s’inquiètent de l’article de la loi « sécurité globale » qui pénalise le squat et les occupations. Ils craignent que les militants et les plus précaires se retrouvent dans le viseur.

Ecole de Marion Maréchal: anatomie d’un fiasco

Lancé il y a trois ans, l’Issep, qui se voulait le « Sciences-Po » de la droite de la droite, vivote. Loin de la communication à outrance, l’école recrute surtout parmi le microcosme des proches de l’ancienne députée frontiste.

A l’hôpital, les listes d’attente s’allongent

La troisième vague de Covid a passé son pic. Mais par sa longueur, elle a contraint à des déprogrammations en nombre pour les autres malades. Les listes d’attente s’allongent pour de nombreux patients, jugés non prioritaires.

En Iran, une fuite plombe le ministre réformiste des affaires étrangères

Dans un entretien, qui devait rester secret, Mohammad Javad Zarif dénonce les ingérences permanentes des Gardiens de la révolution dans la diplomatie et leur volonté de saboter l’accord nucléaire. Des déclarations qui l’empêcheront de se présenter à l’élection présidentielle.

Ouvrez les guillemets

Usul. Pourquoi il faut absolument «cancel» Napoléon

Par Usul et Rémi Liechti
 © Christophe Petit Tesson / Pool / AFP © Christophe Petit Tesson / Pool / AFP

Emmanuel Macron voulait une commémoration mesurée, beaucoup ont trouvé son hommage à l’Empereur particulièrement appuyé. À l’heure où d’autres militaires s’emploient à peser sur la politique de ce pays, il serait temps de s’interroger sur le sens d’un tel éloge.

Loi de «gestion de la sortie de crise sanitaire»: un succédané d’état d’ugence

L’Assemblée examine ce lundi le projet de loi qui mettra fin à l’état d'urgence sanitaire à partir du 1er juin, mais pour lui substituer dès le lendemain un régime transitoire conférant au premier ministre des pouvoirs comparables. Le texte prévoit aussi la mise en place du « passe sanitaire ».

Affaire Tapie: l’insupportable lenteur de la justice

Bernard Tapie est jugé en appel à partir de lundi, avec cinq autres prévenus, dont Stéphane Richard, PDG d’Orange, pour « escroquerie » et « détournement de fonds publics » dans l’affaire de l’arbitrage frauduleux. Dans le volet civil et le volet pénal, la justice n’a pas démêlé une affaire qui a commencé voici… 27 ans !

La dette du Chili envers le peuple mapuche

Racisme, agressions et invisibilité politique ont marqué la relation entre l’État chilien et les Mapuches, groupe majoritaire parmi les peuples autochtones. Toutefois, dans un geste sans précédent, ces derniers disposeront de 17 des 155 sièges de l’Assemblée constituante qui est désignée les 15 et 16 mai.

A Belfort, GE poursuivi en justice pour non-respect de ses accords

Par Guillaume Clerc (Factuel Info)

Les syndicats CFE-CGC et Sud de l’entité gaz de General Electric à Belfort attaquent en justice le groupe pour le contraindre à respecter les accords d’entreprise signés en 2019. L’État, qui s’était engagé dans ces accords, n’a rien fait pour forcer la multinationale à les appliquer.

Parlement européen: des élus macronistes pour une autorité d’éthique au rabais

Par Cédric Vallet

Les règles en matière d’éthique sont souvent mal contrôlées au sein de l’Union européenne. Des eurodéputés planchent sur l’élaboration d’un organisme chargé des questions d’éthique. Des élus français du groupe centriste Renew œuvrent à en diminuer la portée. Les partisans d’une autorité forte, capable d’enquêter et de sanctionner en cas d’infraction, s’en inquiètent.

Dans les urnes, Boris Johnson met au pas les travaillistes, mais pas les indépendantistes écossais

Le premier ministre Boris Johnson en campagne électorale à Hartlepool, dans le nord-est de l'Angleterre, le 7 mai 2021. © Oli SCARFF / AFP Le premier ministre Boris Johnson en campagne électorale à Hartlepool, dans le nord-est de l'Angleterre, le 7 mai 2021. © Oli SCARFF / AFP

Les élections locales au Royaume-Uni ont confirmé la dynamique électorale du premier ministre conservateur, qui remporte des bastions travaillistes mais voit les indépendantistes écossais emporter la majorité au Parlement et relancer l’hypothèse d’un référendum.

Traite négrière: Bordeaux toujours aux prises avec son «tabou» mémoriel

Alors qu’Anne-Marie Garat publie un livre furieux sur le refus de Bordeaux de penser son passé négrier, Mediapart s’est rendu sur place pour prendre le pouls des débats mémoriels. Le nouveau maire écologiste Pierre Hurmic promet la création d’un mémorial public.

Les militants d’aujourd’hui face aux leçons de mai 81

capture-d-e-cran-2021-05-08-a-15-50-02

Certains n’étaient même pas nés, d’autres seulement des enfants. Que leur reste-t-il de la première alternance de la Ve République ? Adrien Quatennens, Fatima Ouassak, Claire Lejeune ou encore François Boulo racontent comment ils composent avec l’esprit du 10 mai 1981, pour s’en défaire ou le dépasser.

Comment l’alternance a été rendue possible

En 1969, la gauche est divisée et éliminée dès le premier tour de la présidentielle. Douze ans plus tard, elle parvient au pouvoir pour la première fois depuis les débuts de la Ve République. François Mitterrand restera comme l’habile architecte de la stratégie ayant mené à cette issue, s'appuyant sur un PS défendant une troisième voie doctrinale entre collectivisme et capitalisme.

1981-83: pourquoi le renoncement économique n’était pas inéluctable

En moins de deux ans, les priorités économiques du PS au pouvoir se sont renversées. La perspective d’une troisième voie entre capitalisme et collectivisme, déjà floue, s’évapore définitivement. Un choix qui s’explique moins par la réalité économique objective, que par des motifs politiques.

Drones: comment Gérald Darmanin a voulu échapper à toute sanction

Par Clément Le Foll et Clément Pouré
Des policiers utilisent un drone le 8 avril 2020, pendant le confinement à Paris, sur le pont d'Iéna. © ANTOINE LORGNIER / Only France via AFP Des policiers utilisent un drone le 8 avril 2020, pendant le confinement à Paris, sur le pont d'Iéna. © ANTOINE LORGNIER / Only France via AFP

Alors que le Conseil constitutionnel doit se prononcer sur la loi « Sécurité globale », Mediapart révèle que le ministre de l’intérieur a tenté, fin 2020, d’échapper à une sanction de la Cnil qui enquêtait sur cette surveillance illégale. Il a surtout réclamé que cette sanction, une fois prononcée, soit dissimulée aux citoyens et aux parlementaires.

Dans l’édition, «l’omerta est toujours puissante»

Plus de trois ans après l’émergence du mouvement #MeToo, le milieu de l’édition semble encore hermétique à la prise de conscience collective qui s’est ensuivie. Entre-soi, précarité, pouvoir masculin… Des autrices et des éditrices analysent les ressorts d’une mécanique vieille comme la littérature.

#MeTooGay: de jeunes mannequins brisent un tabou 

Par Hervé Bossy et Yasmine Sellami

Pendant plusieurs mois, Mediapart a rencontré des jeunes hommes, mannequins ou modèles amateurs et professionnels, qui rapportent avoir été confrontés à des propos et gestes à connotation sexuelle avec un photographe. Mais ils ont du mal à se faire entendre.

La plume de Jean Meckert dans la plaie de l’après-guerre

Par Sébastien Omont (En attendant Nadeau)

Chez les anarchistes rassemble les reportages écrits par Jean Meckert entre 1946 et 1953, parallèlement à ses romans. Décrivant une société médiocre, bien éloignée des espoirs de la Libération, ces portraits font entendre la voix d’un homme désabusé mais pas résigné, dont l’humour et l’énergie dépassent les déceptions.

Documentaire

«Nous la mangerons», par amour du troupeau

Par Tënk & Mediapart
Extrait de « Nous la mangerons, c'est la moindre des choses ». © Elsa Maury Extrait de « Nous la mangerons, c'est la moindre des choses ». © Elsa Maury

Nathalie, bergère dans le Piémont cévenol, vit dans et pour son petit troupeau. Elle écoute ses brebis, les soigne, les caresse, apprend à les tuer et les mange. La chercheuse et plasticienne Elsa Maury enregistre tous ses gestes et montre la complexité de cet amour de l’élevage. En partenariat avec Tënk, plateforme du documentaire d’auteur.

Des communards devenus salopards

Suivons la trace de quelques traîtres à l’idéal communeux. Ils furent frappés, à partir des années 1880, de fièvre patriotarde, de haine antisémite et xénophobe, de désirs d’homme providentiel musclé, de soif d’exclusion. Parcours révélateurs.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées