Dupond-Moretti, « un ami du Maroc » au gouvernement

Par et

L’affaire Pegasus pose la question des relations du ministre de la justice français avec le Maroc, dont le roi a compté parmi ses clients. Le risque de conflit d’intérêts est à nouveau présent. « Le garde des Sceaux n’est pas un agent double au service d’une puissance étrangère », répond le cabinet d’Éric Dupond-Moretti.

Lubrizol : l’État minimise la pollution

Presque deux ans après le grave accident industriel à Rouen, la puissance publique sous-estime l’ampleur de la contamination. Des mesures de pollution ont été dissimulées alors qu’elles auraient permis une surveillance sanitaire, selon les documents et témoignages recueillis par Mediapart.

La géopolitique par le sport ne paie plus forcément

Sur fond de crise des grandes compétitions internationales, les régimes autoritaires se substituent aux démocraties pour les accueillir et en faire des outils de « soft power ». Mais alors que débutent à huis clos les Jeux olympiques de Tokyo, cette instrumentalisation est compromise par la politisation croissante du sport et des sportifs.

Les victimes possibles d’accidents vaccinaux, oubliées du passe sanitaire

Celles et ceux qui ont déjà eu des problèmes de santé potentiellement causés par une vaccination se sentent exclus de l’extension du passe sanitaire. Le ministre de la santé envisage des contre-indications, mais seulement pour de rares cas propres au Covid-19.

Crise sanitaire : l’Assemblée fait durer l’examen du projet de loi

Pressés par le gouvernement, au nom de « l’urgence sanitaire », les députés ont livré bataille dans la nuit de mercredi à jeudi et prolongent l’examen du projet de loi qui doit instaurer le passe sanitaire, l’isolement contraint et la vaccination obligatoire des soignants.

La Norvège remunicipalise ses maisons de retraite

Par Anne Jo Lexander et Ingeborg Eliassen (Investigate Europe)
Ann Désirée Brekke, soignante et déléguée syndicale à l’Ehpad d’Austevoll (Norvège). © IE Ann Désirée Brekke, soignante et déléguée syndicale à l’Ehpad d’Austevoll (Norvège). © IE

Il y a quelques années, à Oslo, une maison de retraite sur trois était gérée par un groupe privé. Aujourd’hui, il ne reste plus que cinq Ehpad à but lucratif dans tout le pays. Des multinationales considèrent désormais la Norvège comme « politiquement difficile » : une no-go zone.

À Bruxelles, les sans-papiers suspendent leur grève de la faim

Après des mois de mobilisation, les sans-papiers ont décidé de suspendre leur grève de la faim à Bruxelles, après que des propositions de régularisation leur ont été faites par le cabinet du secrétaire d’État à l’asile et à la migration, Sammy Mahdi, ce mercredi 21 juillet.

Contrôles au faciès : six ONG saisissent le Conseil d’État

Après avoir mis en demeure plusieurs ministères qui n’ont pas souhaité réagir, six ONG saisissent le Conseil d’État ce jeudi 22 juillet pour faire cesser les contrôles au faciès. Elles dénoncent une « discrimination systémique » dans la mise en œuvre des contrôles d’identité et veulent, par une action de groupe, faire constater le « manquement » de l’État.

Des grands soirs aux petits matins : la politique de la nuit

À l’issue d’une année qui a vu la réactivation de la pratique médiévale du couvre-feu, et mis nombre de nos activités nocturnes en veille, comment habitons-nous politiquement la nuit ? Entretien avec le philosophe Michaël Fœssel, premier volet de notre série de débats consacrés à la nuit, depuis le festival d'Avignon . 

« L’octroi de mer », un impôt colonial qui a de l’avenir

Au cœur des critiques contre « la vie chère », l’octroi de mer est une taxe spécifique aux Dom : elle s’applique sans discontinuer depuis 1670 et vient d’être prolongée jusqu’en 2027 par le Parlement européen. Premier volet de notre série sur les conséquences contemporaines de l’économie coloniale.

Rapport annuel de l’IGPN : la cheffe Brigitte Jullien assume son soutien aux policiers

Brigitte Jullien, cheffe de l'IGPN, lors de la présentation du rapport annuel de la police des polices, à Paris, le 20 juillet 2021. © Photo Sébastien Calvet / Mediapart Brigitte Jullien, cheffe de l'IGPN, lors de la présentation du rapport annuel de la police des polices, à Paris, le 20 juillet 2021. © Photo Sébastien Calvet / Mediapart

L’IGPN présentait, le 20 juillet, son rapport annuel d’activité. Rituel censé démontrer la transparence de l’institution. Néanmoins, les chiffres sont têtus et révèlent à nouveau les limites de ce service d’enquête.

La trésorière historique de Mélenchon mise en examen dans l’affaire des comptes de campagne

La trésorière historique de Jean-Luc Mélenchon, Marie-Pierre Oprandi, et l’association L’ère du peuple, support logistique du candidat insoumis, ont été mises en examen dans le cadre de l’enquête judiciaire sur la campagne présidentielle de 2017.

La gestion familiale des ports de Menton dans le viseur de la justice

Plusieurs perquisitions ont été menées ce mercredi matin dans la municipalité de Menton, selon des informations de Mediapart. La justice s’intéresse notamment à la gestion de la Société publique locale (SPL) des ports de Menton, dirigée par la belle-fille de Jean-Claude Guibal, maire de la commune depuis plus de trente-deux ans.

Comment le régime militaire brésilien a imposé sa doctrine paranoïaque en Amazonie

Un camion à bétail, sur la Transamazonica. © Photo Jean-Mathieu Albertini pour Mediapart Un camion à bétail, sur la Transamazonica. © Photo Jean-Mathieu Albertini pour Mediapart

L’immense Amazonie et ses habitants ont longtemps été marginalisés et déconsidérés, y compris dans le champ des idées. Une absence de reconnaissance sur laquelle a prospéré une idéologie paranoïaque et destructrice durant la dictature. Une doctrine à laquelle le gouvernement Bolsonaro cherche à redonner une nouvelle vigueur.

Décimé en Turquie, le mouvement güleniste perdure hors du pays

La répression qui a suivi le coup d’État manqué de 2016 semble avoir porté un coup fatal à la communauté du prédicateur Fethullah Gülen en Turquie. Mais ses réseaux restent actifs à l’étranger, malgré les pressions turques contre les pays hôtes et les enlèvements de cadres gülenistes.

Libertés amputées : le Conseil d’État convaincu par l’impératif sanitaire

Passe sanitaire et isolement obligatoire des personnes infectées : le projet de loi déposé lundi soir à l’Assemblée nationale n’a été que légèrement assoupli par le gouvernement, après l’avis du Conseil d’État. S’appuyant sur l’avis du Conseil scientifique, il n’a tiqué qu’à la marge.

Passe sanitaire, vaccination : le numéro d’équilibrisme de l’opposition

Alors que l’Assemblée nationale débat du passe sanitaire, les gauches se retrouvent une nouvelle fois sur une ligne de crête, entre la défense des libertés individuelles et les impératifs sanitaires. Quand le PS prône la vaccination obligatoire pour tous, La France insoumise veut « convaincre » et non « contraindre ».

Des risques d’insécurité juridique pour employeurs et salariés

Adopté en conseil des ministres, le projet de loi renforçant les mesures sanitaires a entamé, au pas de course, son chemin parlementaire pour un vote attendu vendredi. Légèrement remanié après l’avis du Conseil d’État, le texte pose toujours de sérieuses questions en termes de droit du travail.

Décès de l’économiste hétérodoxe Michel Husson

L’économiste et statisticien Michel Husson, figure de la pensée marxiste en France, est décédé. Ses réflexions sur les crises du capitalisme, ainsi que sur les politiques de l’emploi, étaient appréciées par de larges pans du mouvement social et de la gauche critique. 

Mort de Steve à Nantes : le commissaire chargé des opérations mis en examen

Plus de deux ans après la mort de Steve Maia Caniço, à la suite d’une intervention de police au bord de la Loire, le commissaire Grégoire Chassaing, qui en était chargé, a été mis en examen pour « homicide involontaire ».

Podcast

Redon : le jeune homme mutilé porte plainte pour « violences volontaires » contre les gendarmes

Aujourd’hui, Arnaud Romain lit l’article de Pascale Pascariello, Redon : le jeune homme mutilé porte plainte pour « violences volontaires » contre les gendarmes, publié le 20 juillet 2021 sur Mediapart .

Portage salarial : des travailleurs reprochent à l’exécutif d’avaliser une « escroquerie »

Un avenant à la convention collective permet à toutes les entreprises de portage de prélever des charges liées à l’activité de leurs salariés, en plus des frais de gestion déjà ponctionnés. Une association va saisir le Conseil d’État pour dénoncer « la légalisation de prélèvements abusifs ».

Irresponsabilité pénale : le projet de l’exécutif pénalise « l’intoxication volontaire »

Trois mois après la décision de la Cour de cassation dans l’affaire Sarah Halimi, le ministre de la justice ouvre une brèche dans le régime de l’irresponsabilité pénale pour raisons psychiatriques, en cas d’« intoxication volontaire ».  

Théâtre : à Avignon, le chant funeste des Afghanes

Présenté au festival Off, le spectacle « Je Hurle » met en scène l’immolation d’une adolescente afghane dont la famille refusait qu’elle écrive de la poésie.

Plaine Saint-Denis : le parquet ouvre une enquête sur les violences policières commises sur des habitants

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête préliminaire visant des policiers à la suite de violences commises, le 8 juin, à l’encontre de familles réunies pour une veillée funéraire. Vingt habitants ont déposé plainte pour « violences volontaires » et « mise en danger de la vie d’autrui ».

Affaire Benbassa : englués dans leur malaise, les Verts tardent à sanctionner la sénatrice

Dix jours après nos révélations sur le comportement délétère de la parlementaire Esther Benbassa vis-à-vis de ses collaborateurs, le parti n’a toujours pas prononcé officiellement de sanction. La gêne est d’autant plus palpable que l’affaire était en réalité connue de longue date chez EELV . D’après des mails consultés par Mediapart, certains cadres avaient reçu des alertes détaillées.

Podcast

Accoucher à domicile, « un acte militant » qui fait débat

Aujourd’hui, Arnaud Romain lit l’article d'Adama Sissoko : Accoucher à domicile, « un acte militant » qui fait débat, publié sur Mediapart le 18 juillet 2021.

Des experts en santé publique jugent Macron : une drôle d’« appétence pour les outils contraignants »

Sous l’effet du variant Delta, la quatrième vague se forme déjà, plus puissante. Pour empêcher des hospitalisations nombreuses, il y a urgence à vacciner plus largement. Mais depuis les annonces du chef de l'Etat lundi, les restrictions de libertés mutent à leur tour. Comment la France en vient-elle à envisager des mesures de police aussi lourdes ?

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées