Au Parlement, la régression… «Amendement Unef»: la gauche tombe dans le piège

Dans la lignée des polémiques sur les réunions non mixtes, le Sénat a voté jeudi 1er avril, avec le soutien ou l’abstention de la gauche, un amendement qui prévoit la dissolution de certaines associations. Jean-Luc Mélenchon a dénoncé un « vote honteux ».

Loi «climat»: les multinationales françaises toujours irresponsables

Alors que le projet de loi « climat » est débattu à l’Assemblée, les députés ont appris ce mercredi 31 mars que tous leurs amendements visant à assigner des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre aux grandes entreprises ont été jetés à la poubelle.

Le préfet préféré de l’Elysée zappe les règles sanitaires

Le préfet Patrice Faure lors d’une visite scolaire, le 9 mars. © Document Mediapart Le préfet Patrice Faure lors d’une visite scolaire, le 9 mars. © Document Mediapart

À l’Élysée, on le présente comme « l’un des meilleurs préfets qu’ait connus la République ». Le préfet du Morbihan Patrice Faure n’hésite pourtant pas à s’arranger avec les règles dès lors qu’il s’agit du télétravail de son administration ou du port du masque. « Je n’ai pas la prétention de penser que je suis parfait », répond le représentant de l'Etat.

Dématérialisation du droit au séjour: des associations assignent plusieurs préfectures

Un collectif inter-associatif a décidé d’assigner en justice cinq préfectures contre la dématérialisation des démarches pour obtenir un titre de séjour, à l’heure où la prise de rendez-vous en ligne est mission impossible. Le 18 février dernier, la préfecture de Seine-Maritime a été condamnée.

Au CHU de Poitiers, le déni de la direction face au harcèlement des internes

Par Lilas Pepy

Des témoignages accablants d’internes en gynécologie-obstétrique au CHU de Poitiers font état de harcèlement moral par leurs supérieurs hiérarchiques. Après avoir tardé à prendre des mesures, la directrice générale Anne Costa cherche à sauver la face du service.

En Russie, plus de mille médecins signent un appel en faveur de Navalny

Emprisonné, l’opposant vient de commencer une grève de la faim pour obtenir des soins et la visite d’un docteur alors que sa santé se détériore. Fait inhabituel, un syndicat de médecins relaie ses demandes. À six mois des élections, le pouvoir mène une répression tous azimuts des oppositions.

L’éco à contre-courant

Dépasser le capitalisme en crise avec Frédéric Lordon

lordon-mediapart

Entretien avec Frédéric Lordon, économiste et philosophe, à l’occasion de la sortie de son ouvrage Figures du communisme. Une réflexion autour de la fermeture de l’espace social-démocrate, de sa vision du communisme et de la convergence des luttes.

Le pari économique de Joe Biden

En présentant un plan d’investissement ambitieux, le président des États-Unis entend promouvoir une nouvelle social-démocratie en rupture avec la révolution reaganienne du début des années 1980. Mais les obstacles seront nombreux et cette rupture est encore incomplète et, surtout, rien ne dit qu’elle sera efficace.

Wall Street: la faillite d’un fonds souligne à nouveau les trous noirs de la finance

La faillite du fonds Archegos a mis le monde financier en ébullition. Des banques font face à des pertes qui se chiffrent en milliards. Cette nouvelle débâcle illustre l’opacité des hedge funds, adeptes des produits dérivés. La finance est toujours hors contrôle.

Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon: la France accusée par l’ONU d’avoir freiné l’enquête

Dans une lettre adressée aux autorités françaises dont Mediapart et le Guardian ont pu se procurer une copie, la rapporteuse spéciale de l’ONU sur les exécutions extrajudiciaires dénonce les « zones d’ombres troublantes » entourant l’enquête sur l’assassinat au Mali en 2013 des reporters de RFI Ghislaine Dupont et Claude Verlon. Elle estime que les autorités françaises ont freiné les progrès de l’enquête, ce qui constitue une violation du droit international. L’Élysée et le parquet national antiterroriste nient toute volonté d’enterrer le dossier.

À l’air libre

Affaire Myriam Sakhri: la justice rouvre l’enquête

vignette-all-sakhri-play

L’enquête sur le suicide de la gendarme Myriam Sakhri a été rouverte vendredi par la justice, annonce l’avocat de la famille. Son suicide avait été considéré comme relevant de raisons personnelles. Dans sa demande de réouverture, sa famille avait apporté de nombreux témoignages contredisant cette version. Notre enquête vidéo.

A Mayotte, des demandeurs d’asile yéménites livrés à eux-mêmes et désespérés

Dès 2018, des Yéménites ont commencé à rejoindre l’île de Mayotte, fuyant la guerre et l’instabilité de leur pays, dans l’espoir d’y trouver refuge. Depuis, faute de prise en charge, ils sont confrontés à une grande précarité et se disent « abandonnés » par les autorités.

Question récurrente des covido-sceptiques Les morts du Covid seraient-ils de toute façon décédés?

Par

L’argument revient souvent : si l’élément déclencheur du Covid-19 n’avait pas emporté ces Français plus vieux, plus faibles, une autre maladie s’en serait chargée dans le même temps. Mediapart démêle le vrai du faux des spéculations avec ou sans fondement, à la lumière d’une science, la démographie.

Au Parlement, Castex est boycotté

Dénonçant une « mascarade » démocratique, les parlementaires d’opposition ont refusé de participer au vote sur les nouvelles mesures sanitaires. Jean Castex a défendu le tempo choisi ainsi que la décision d’« accélérer » désormais « pour casser la spirale épidémique »

Indemnités de licenciement: la cour d’appel de Paris menace le barème Macron

Le 16 mars, la cour a écarté l’application du barème, mesure phare des ordonnances qui ont réformé le droit du travail à l’automne 2017. Mais la controverse juridique est encore loin d’être éteinte.

Industrie: le laxisme du gouvernement est bousculé

Deux dossiers sensibles mettent l'exécutif au pied du mur: celui de Peters Surgical, une PME qui produit du matériel utile contre le Covid-19 et où des personnels protégés sont menacés ; et celui de Lapeyre, que Saint-Gobain veut céder à un fonds d’investissement controversé.

A l’heure des réquisitions, le parquet accable les frères Guérini

Par JEAN-MARIE LEFORESTIER (MARSACTU)

Au terme de huit heures d’explications, les procureurs Patrice Ollivier-Maurel et Étienne Perrin ont rendu de lourdes réquisitions contre le sénateur Jean-Noël Guérini et son frère entrepreneur Alexandre Guérini. Ils se sont attachés à convaincre de l’existence d'un duo complémentaire, qui utilisait son influence pour servir ses intérêts personnels.

Diffamation: la cour d’appel donne raison à l’initiatrice de #balancetonporc

La journaliste Sandra Muller, qui avait écrit le premier tweet du mouvement #balancetonporc, peu après la révélation de l’affaire Weinstein aux États-Unis, avait été condamnée en première instance. La cour d’appel a reconnu sa « bonne foi » et le « but légitime » de sa démarche.

Acculé, Macron se résout à prendre des décisions

Le chef de l’État a annoncé la fermeture des établissements scolaires pour trois semaines. L’ensemble du territoire est désormais concerné par les mesures de confinement. Macron cherche à rattraper ses erreurs, sans les reconnaître.

Brésil: Bolsonaro limoge un général et s’isole encore plus

Au Brésil, le monde politique est en ébullition, entre rumeurs de coup de force et anniversaire du coup d’État de 1964. Un remaniement ministériel surprise et des mésententes avec les militaires ont créé une crise profonde au sein du gouvernement de Jair Bolsonaro. 

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo définitivement acquitté par la CPI

Laurent Gbagbo, jugé depuis janvier 2016 devant la Cour pénale internationale pour « crimes contre l’humanité », a été acquitté, tout comme son co-accusé Charles Blé Goudé. C’est la fin d’un dossier très politique, marqué dès son départ par des ingérences françaises et des irrégularités juridiques assumées par le procureur de la Cour de l’époque.

Ce que Tchernobyl nous apprend de notre avenir

Dans un livre trépidant nourri d’archives inédites et soutenu par des enquêtes de terrain, l’historienne et professeure au MIT Kate Brown décortique la stratégie mise en place pour minimiser le bilan de la catastrophe nucléaire de 1986 et éviter les études des effets à long terme sur les populations civiles. 

À l’air libre

«A l’air libre» spécial. A un an de la présidentielle, tout est possible (même le meilleur)

© Mediapart

L’élection présidentielle, c’est déjà dans un an. Et nous ne nous résolvons pas aux scénarios annoncés ! Retrouvez notre émission « À l’air libre » : retour sur les mirages du macronisme, décryptage d’une fascisation générale en cours, et comment la société peut se mobiliser pour proposer un autre chemin.

Podcast

Assemblée et Sénat s’accordent sur la loi «Sécurité globale»

Aujourd’hui, Arnaud Romain lit l’article de Jérôme Hourdeaux : Assemblée et Sénat s’accordent sur la loi «Sécurité globale» publié sur Mediapart le 31 mars 2021.

Comment le récit conservateur sur la dette publique reprend le dessus

Deux chercheurs soulignent, dans une note récente, que les propositions du gouvernement sur la dette publique sont des moyens classiques d’imposer un récit conservateur face à une réalité qui lui échappe. Mais quelle réponse apporter à l’hégémonie d’un tel récit ?

Office Depot s’effondre, l’ombre de l’actionnaire «prédateur» plane

Le fonds d’investissement allemand Aurelius est accusé par les salariés de se servir dans les caisses. Et d’accélérer la chute de la filiale française du spécialiste des fournitures de bureau, dont le repreneur pourrait être désigné mi-avril. 1 500 emplois sont en jeu.

A Toulouse, des professeures se mobilisent contre le sexisme à l’école

Par Léna Coulon (Mediacités Toulouse)

Opacité, manque de financements, directives inopérantes : les professeures du collectif Ça commence à l’école dénoncent le manque d’initiative de l’Éducation nationale et du rectorat de Toulouse dans la prévention du sexisme et des violences sexuelles. Elles y opposent des initiatives concrètes.

Toulouse: la diffusion de vidéos intimes de collégiennes, un cas symptomatique

Par Alix Bayle (Mediacités Toulouse)

Deux élèves d’un collège toulousain ont dû changer d’établissement après la diffusion de vidéos d’elles dénudées sur un réseau social. La faiblesse des mesures de lutte contre ces violences continue de susciter des critiques.

Au Mali, l’ONU accuse la France d’avoir tué des civils

Une enquête des Nations unies conclut qu’une frappe aérienne conduite par l’armée française au Mali, en janvier, a tué dix-neuf civils réunis pour un mariage, et non pas seulement des djihadistes, comme le dit le gouvernement.

«Apologie du terrorisme»: des élèves accusés, un fiasco à l’arrivée

Par , , , Daniel Barrere, Jean-Marie Leforestier (Marsactu) et Samantha Rouchard
 © Illustration Fanny Monier © Illustration Fanny Monier

Lors de l’hommage à Samuel Paty, l’Éducation nationale a signalé, à tout-va, des élèves auteurs de propos problématiques. Cinq mois plus tard, qu’en reste-t-il ? Mediapart revient sur plusieurs cas, à Marseille, Albertville ou dans le Var, emblématiques d’un emballement et d’un immense gâchis.

Un droit de réponse de Carlos Da Silva

À la suite de la publication de notre enquête intitulée Au PS, un plan de licenciement fait déborder la colère publiée le 2 février 2021, Carlos Da Silva nous a adressé un droit de réponse.

  • Le Club
  • Notre sélection
  • Justice: de Rugy perd contre Mediapart, après tant d’autres

    Par
    François de Rugy a perdu le procès en diffamation qu’il avait intenté à Mediapart. Cette nouvelle relaxe de notre journal suit d’autres récentes décisions de justice similaires, face à l’homme d’affaires Bolloré, au procureur Philippe Courroye, au patron de presse Hervé Gattegno et à une proche de François Fillon.
  • Droit d’association et «amendement UNEF»: le vote de la honte!

    Par
    Ce vote unanime du Sénat, ce n’était pas un poisson d’avril. Faut-il être aveugle et naïf pour se laisser entraîner par une droite sans complexe de plus en plus extrême et pousser un ouf de soulagement parce qu’un tel « très bon compromis » aurait été obtenu. À la lecture des débats et du texte, ce n’est plus un compromis, c’est une compromission.
  • 10 ans après: perspectives de révolutionnaires en Egypte, Syrie et Tunisie

    Par
    10 ans après : perspectives de révolutionnaires en Égypte, Syrie et Tunisie © iReMMO
    Retour en vidéo sur la première session de l'Université populaire 2021 « Révolutions et contre-révolutions en Méditerranée et au Moyen-Orient (2011-2021) ». Cette table-ronde - organisée en partenariat avec la FIDH - a accueilli Hafidha Chekir, Mazen Darwish, Ziad Abdel Tawab.
  • Chasse aux sorcières en Loire-Atlantique

    Par
    Et si votre employeur pouvait vous licencier en fonction de votre opinion ou votre engagement citoyen ? Beaucoup en rêve, l'Agence départementale de prévention spécialisée de Loire-Atlantique l'a concrétisé. Pour s'être engagée auprès des Gilets Jaunes et avoir pris la parole dans des manifestations publiques, une cheffe de service a été remerciée. On ne contrarie pas le pouvoir.
  • «Liberté (d’association), j’écris ton nom»

    Par
    Sous couvert de contrôle des associations cultuelles et des lieux de culte, le projet de loi « confortant le respect des principes de la République » place tout le secteur associatif sous contrôle permanent de son droit d’expression et d’opinion.
  • Des deux côtés de la Méditerranée, la solidarité ne saurait être un délit

    Par
    ec72644a
    Il est rare que des décisions de justice nous donnent envie d’exulter, la relaxation définitive de Cédric Herrou est de celles-ci. Avec elle, c’est le délit de solidarité qui est enterré. Tout un symbole. Mais cette décision de justice ne peut pas nous faire oublier la France en particulier traite les migrant·e·s que la misère et des décennies de politiques néocoloniales balaient sur nos côtes.
  • L'expulsion d'Abakar est une ignominie

    Par
    Abakar était devenu un symbole de ces jeunes majeurs étrangers confrontés au système préfectoral aberrant et inhumain mis en place par l'Etat français. Il vient d'être expulsé. Il n'y a pas de mots pour dire ce que nous ressentons en voyant un jeune renvoyé ainsi dans un pays qu'il ne connaît plus, où il n'a plus d'attaches et sans un sou en poche.
  • La Commune de Paris: un saut de tigre dans le passé

    Par
    Toute révolution est,  comme l’écrivait Walter Benjamin, « un saut de tigre dans le passé » : ce fut le cas de la Commune de Paris de 1871, qui avait, dans la Commune parisienne de 1793-94 une de ses principales références ; et le même vaut, comme nous verrons plus loin, pour la Révolution russe, par rapport à la Commune de 1871.
  • Vers une islamophobie d’État

    Par
    Un collectif de citoyens strasbourgeois apporte son soutien à leur maire, Jeanne Barseghian, après les attaques des ministres Darmanin et Schiappa. En cause, la subvention accordée à une association turque en vue de la construction d’une mosquée. Sous le prétexte fallacieux de « lutte contre le séparatisme », « la dimension émancipatrice de la laïcité républicaine a été pervertie par une dérive ultra-laïciste qui a lieu en France depuis une trentaine d’années. »
  • L’observatoire, l’école et la laïcité

    Par
    Suppression de l'Observatoire de la laïcité : l'école peut-elle renoncer à des ressources indépendantes et objectives pour l'aider à penser les questions de laïcité ? Devra-t-on désormais concéder à ce que les conseils donnés aux enseignants soient assujettis aux volontés politiques particulières du gouvernement ?
  • La faute des mères – Récit d'une hospitalisation d'un jeune enfant

    Au printemps 2020, son tout jeune enfant est hospitalisé. cette brèche temporelle offre à Marie le temps d'écrire. Elle nous livre les réflexions dans l'intimité de l'accompagnement maternel.
  • Assurance chômage: travailler plus pour perdre plus

    Par
    Après une première annulation par le Conseil d’État, en décembre 2020, le gouvernement a décidé de relancer sa réforme de l’assurance chômage. Dans ce troisième décryptage, on montre que la réforme créée des situations dans lesquelles un seul contrat court peut non pas seulement « faire gagner moins » mais littéralement faire perdre des revenus. Beaucoup.
  • De quelques objections à «notre» responsabilité: poursuite d'un débat

    Par
    J’ai hésité un moment avant d’écrire ce billet, qui se nourrit d’un certain nombre de commentaires qui m’ont été faits sur le précédent critiquant la responsabilité d’un « nous » culpabilisant tout un chacun avec pour l’instant la poursuite de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre et de la destruction de la biodiversité. Continuons le débat pourvu qu'il soit argumenté.
  • Édition Appel à témoignages

    Morts du Covid: faire son deuil en pandémie. Votre témoignage nous intéresse

    Par
    appelrec2
    La France compte à présent plus de 100 000 morts mais ne s’intéresse plus beaucoup aux disparus. Mediapart veut donner la parole aux proches, parler de ces deuils contrariés, des souffrances qu’ils charrient. Si vous souhaitez témoigner, le pouvez, racontez-nous.
  • Parce que c’est Covid!

    Par
    Sophie Buys travaille comme médecin réanimateur dans un hôpital. Elle exprime ici, dans une langue directe, frappée d’humanité et d'humour, ce que lui inspirent la situation sanitaire et les décisions du pouvoir. Chroniques où il est question du tri des malades qui a déjà commencé, des classes sociales face à la santé, et de tout ce qui s’impose aux malades « parce que c’est Covid ».
  • Après la pandémie, pas question de se rendormir!

    Par
    Avant de mourir tragiquement en septembre 2020 à l'âge de 59 ans, l'anarchiste, anthropologue et activiste David Graeber a écrit cet essai dans lequel il refuse la perpétuation, après la pandémie, d'une société qui avilit la grande majorité d'entre nous pour assouvir les caprices d'une petite poignée de riches. Il est temps, selon lui, de « créer une "économie" qui nous permette de prendre réellement soin des personnes qui prennent soin de nous ».
  • Macron roi

    Par
    Alors que le Parlement est transformé en ce 1er avril en une chambre d’enregistrement des désirs du Roi, il importe de revenir sur le bilan d’une année de gouvernement-covid. Est-ce la pandémie qui est hors de contrôle, ou bien notre président ? Les deux certainement.
  • Nouvelles d'un théâtre occupé

    Par
    Cela fait trois semaines que nous occupons le CDN de l'Union à Limoges. Il est temps de partager un bilan d'étape sur notre expérience, mais aussi d'ouvrir des pistes sur la suite du mouvement. Il s'agit de faire comprendre que les revendications des occupantes et occupants vont bien au delà des questions culturelles ou sectorielles.
  • Le manifeste du collectif Les Dévalideuses

    Par
     © Plumy © Plumy
    Face à l’inacceptable invisibilisation des femmes handicapées dans le féminisme, en particulier sur la question des violences sexistes et sexuelles, que nous subissons pourtant de plein fouet, nous nous sommes rassemblées. Depuis ce thème, les échanges ont jailli, bouillonnants, et le besoin de nous organiser fut évident.
  • Le harcèlement n’est pas un fait divers

    « Nous sommes fatigué·es de travailler pour une institution qui cherche à traiter les symptômes, comme si nous étions des pompier·es face à un feu inarrêtable ». Un collectif d'assistants d'éducation et de membres de l'Education Nationale demandent une « réponse collective et puissante » face au fléau du harcèlement scolaire.
  • Poisson d'avril - Brésil, parfaite blague

    Par
    Le poisson d’avril a cessé d’être drôle le Premier Avril 1964. Cette année-là les militaires ont pris le pouvoir jusqu'en 1985. Officialisant le 31 mars comme date anniversaire du régime, ils ont voulu éviter toute assimilation à un poisson d'avril - ce jour de farces qu'on doit démasquer. Inaugurant le projet Les Yeux ouverts, la vidéo « Poisson d'avril - Brésil, parfaite blague » est une production des revues Sens Public et Cult à partir des peintures de Marcia Tiburi.
  • Lois sur les prisons: recherche cohérence désespérément

    Les parlementaires viennent d’adopter une loi qui crée une voie de recours contre des conditions de détention indignes. Un mécanisme qui pourrait s’avérer vain si des réponses ne sont pas apportées aux facteurs structurels à l’origine de cette indignité, à commencer par le surpeuplement des prisons. Pourtant, la déflation carcérale n’est toujours pas au menu des réformes envisagées... Et l’annonce de la suppression des crédits de réductions de peine ne peut qu’inquiéter. 
  • Pour l’école, reprendre la main

    Par
    C’est donc annoncé : les écoles, collèges, lycées et lycées professionnels vont fermer le 6 avril. Pour combien de temps ? L’annonce d’une reprise est à prendre à la mesure de ce qu’a été la politique de Jean-Michel Blanquer depuis le début : déni, mépris, mensonge et entêtement. Il y a urgence dans l’éducation, de la maternelle à l'université, et c’est à nous de reprendre la main.
  • Examens et concours «républicains»: poisson d'avril!

    Par
    Le baccalauréat, un examen « républicain » ? Poisson d'avril ! Le concours général ou l'agrégation, des concours « républicains » ? Poisson d'avril ! On pourrait espérer en l'occurrence un peu plus de rigueur ou de tenue (« républicaine » ) : poisson d'avril !
  • Le mascaron de Macron est tombé

    Par
  • D’une transition ontologique

    Par
  • Aucune menace ne nous empêchera de soutenir les Ouïghours

    Par
  • Accès aux soins des personnes trans: il est urgent d'agir

    Par
  • Le manifeste du collectif Méchandicapé

    Par
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées