Darmanin veut les prendre pour modèle Grèce : des camps de migrants aux allures de « prisons »

Par , Vera Deleja Hotko, Franziska Grillmeier et Katy Fallon
Un bus de migrants arrive dans le camp de Samos, le 20 septembre. © Photo Louisa Gouliamaki / AFP Un bus de migrants arrive dans le camp de Samos, le 20 septembre. © Photo Louisa Gouliamaki / AFP

Athènes vient d’ouvrir son premier « centre fermé » pour les demandeurs d’asile à Samos, une île grecque proche de la Turquie. Érigé en exemple par le ministre de l’intérieur français, ce centre est une « prison » pour beaucoup d’ONG.

Pour Réjane Sénac, les luttes pour l’émancipation valent mieux que les anathèmes

Avec « Radicales et fluides », la directrice de recherche délivre une enquête fouillée sur les mobilisations contemporaines pour l’émancipation et la justice. La chercheuse constate une attention plus grande portée à la parole des premiers concernés et une stratégie d’alliances tous azimuts.

Refoulement et persistance de la question coloniale

Plus que toutes les autres anciennes puissances impériales, la France est travaillée en profondeur par la question coloniale, structurant la relation qu’elle entretient avec le monde et façonnant le regard qu’elle porte sur elle-même. Un article de la « Revue du crieur », dont le numéro 19 vient d’être publié.

« Autoréduction » ou vol ? Deux militants parisiens en procès

Après une « action de solidarité » dans un Carrefour Market parisien en janvier, un homme et une femme ont comparu ce 14 octobre pour des faits de vol en réunion. Ils assurent avoir obtenu l’accord du directeur pour se servir dans son magasin.

Au procès du 13-Novembre « Ce soir-là, nous avons tous perdu le sens de la vie »

Par

Une famille presque entière est venue, jeudi, dans la salle de la cour d’assises raconter la perte du fils, du père, de l’ex-mari, du compagnon : Nicolas, un universitaire de 43 ans tué au Bataclan.

Assurance-chômage : au Conseil d’État, gouvernement et syndicats refont le match

Pour la troisième fois en moins d’un an, la réforme portée par l’exécutif a été attaquée devant la plus haute instance de la justice administrative. Mais cette fois, le texte est entré en vigueur et a déjà commencé à pénaliser les plus précaires.

En Allemagne, les sociaux-démocrates, les libéraux et les Verts annoncent un accord préliminaire pour former un gouvernement

« Nous avons effectivement réussi à nous mettre d’accord sur un document », a salué vendredi Olaf Scholz, probable futur chancelier, en remplacement d’Angela Merkel, lors d’une déclaration à la presse avec les dirigeants des partis écologiste et libéral.

Le ruissellement de Macron a été évalué : il fera bien le bonheur des riches

Le troisième rapport d’évaluation de la réforme de la fiscalité du capital de 2018 n’a pas pu identifier d’effets économiques positifs, seulement une hausse gigantesque des dividendes versés aux ultra-riches. Le récit d’Emmanuel Macron s’effondre face à la réalité.

Mesures contre la grippe aviaire : les élevages de plein air en péril

Le ministère de l’agriculture a pris fin septembre deux arrêtés pour favoriser le confinement des volailles en cas de risque de grippe aviaire. Une réponse technique qui menace directement les élevages de plein air.

Paris 2024 : la tentation sécuritaire

Les Jeux olympiques de Paris 2024 vont servir d’immense terrain de jeu pour « expérimenter » de nouvelles technologies (analyse d’images, de foules, suivi d’individus en temps réel...). Une aubaine pour les industries de la surveillance.

À l’air libre

« L'algérianité existe avant la colonisation »

Ce soir dans « À l’air libre » notre émission consacrée aux relations franco-algériennes. En pleine fâcherie diplomatique, la France doit commémorer dimanche le massacre de travailleurs algériens, le 17 octobre 1961, par la police parisienne. Nos invités sont Alice Zeniter, Nedjib Sidi Moussa et Farida Souiah.

Émission

À l’air libre

En cette année de campagne présidentielle, l’émission quotidienne de Mediapart est en accès libre et en direct, du lundi au jeudi à 19 heures. Le fond de l’air est rance, ouvrons les fenêtres !

Fuite de données de tests : Francetest écope d’une simple « mise en demeure »

Une faille béante dans sa plateforme repérée à la fin du mois d’août permettait d’accéder à plusieurs centaines de milliers de résultats de tests anti-Covid. Si celle-ci a été réparée, la Cnil a découvert durant son enquête d’autres manquements. Elle donne 2 mois à la société pour se mettre en conformité.

Le coup de force de Macron contre l’Autorité de la concurrence

Sans explication, au dernier moment, l’Élysée a décidé de ne pas renouveler Isabelle de Silva à la présidence de l’Autorité de la concurrence. Son opposition au projet de rapprochement TF1-M6 est donnée comme le principal motif de son éviction. L’institution est aussi perçue comme un obstacle à la création des champions nationaux chers à Emmanuel Macron.

Les autorités administratives indépendantes à la botte de l’Élysée

Du CSA à l’Autorité de la concurrence, en passant par l’AMF ou l’Arcep, l’Élysée multiplie les chausse-trappes contre ces institutions garantes de l’impartialité de l’État. Ce qui en dit long sur l’autoritarisme d’Emmanuel Macron et l’anémie de notre démocratie.

La guerre s’achève à la CGT des hôtels parisiens

Un intense conflit interne déchire le syndicat à l’origine des luttes emblématiques du secteur ces dernières années. Le nouveau bureau, élu ce jeudi, conforte l’ancienne direction. Trois de ses dirigeants seront néanmoins jugés pour « escroquerie ».

Le mystérieux réseau derrière l’ONG qui emploie Benalla

Lors de son procès, Alexandre Benalla a dit travailler pour une ONG internationale basée en Suisse, l’OMRGC. Derrière cette structure, il y a en réalité un mystérieux réseau, dans lequel on retrouve un ancien policier aux prises avec la justice mais aussi un contrat de protection de l’ambassadrice des Émirats arabes unis à Paris.

Gaston Flosse condamné à six mois de prison ferme

L’ancien homme fort de Polynésie française pourra effectuer sa peine à son domicile, sous surveillance électronique. Il a été reconnu coupable de dissimulation de patrimoine et déclaration mensongère à la HATVP.

La droite se dispute l’héritage macroniste

À six mois de la présidentielle, la majorité, ses alliés et une partie de LR s’agitent déjà pour construire un futur rapport de force politique avec Emmanuel Macron, en misant sur sa réélection. Des manœuvres qui en disent long sur la faiblesse de la droite.

Emmanuel Macron investit dans sa campagne électorale

En présentant un plan d’investissement en grande pompe et par un long discours, le président de la République a dabord dessiné les grandes lignes de son programme électoral. Un programme marqué par le conservatisme social et environnemental.

Après le départ de Merkel, la droite européenne « déboussolée »

Après le départ forcé de Viktor Orbán en mars, le retrait d’Angela Merkel laisse la droite européenne sans leader naturel, ni stratégie évidente. Des eurodéputés exhortent le PPE, le parti de la démocratie chrétienne en Europe, à « se ressaisir ».

Pédocriminalité : l’incurie des évêques

Par et Mathieu Périsse
Lourdes, le 25 mars 2021. Office dans la basilique du Rosaire, lors de l’Assemblée des évêques de France. © Laurent Ferrière / Hans Lucas via AFP Lourdes, le 25 mars 2021. Office dans la basilique du Rosaire, lors de l’Assemblée des évêques de France. © Laurent Ferrière / Hans Lucas via AFP

Après la remise du rapport de la Ciase, la Conférence des évêques de France veut éviter toute remise en cause de l’institution alors que prêtres et fidèles réclament des actes forts. Son président Éric de Moulins-Beaufort a été convoqué mardi par le ministre Darmanin.

Violences sexuelles dans l’Église : l’enjeu judiciaire

La Ciase a effectué vingt-deux signalements auprès des parquets pour des violences sexuelles dont elle a eu connaissance dans le cadre de ses travaux. Ce chiffre, peu élevé au regard du nombre de victimes identifiées, pose de nombreuses questions sur les suites à donner à ce rapport accablant.

Procès du ministre Griset : le parquet requiert de la prison avec sursis

L’actuel ministre délégué aux PME comparaissait mardi pour omission dans sa déclaration de patrimoine et d’intérêts. Le procureur a requis contre lui « entre 10 et 12 mois de prison avec sursis », 30 000 euros d’amende et trois ans d’inéligibilité et d’interdiction d’exercer une fonction publique.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées