Des centaines de faux militants acheminés L’histoire du meeting fantoche de Valérie Pécresse

La présidente de région Valérie Pécresse au meeting de Brive, le 31 août 2019. © Diarmid COURREGES / AFP La présidente de région Valérie Pécresse au meeting de Brive, le 31 août 2019. © Diarmid COURREGES / AFP

En août 2019, Valérie Pécresse organise le meeting le plus important de l’histoire de son parti, Libres!, à Brive-la-Gaillarde. Derrière la foule de 1 500 personnes se trouvaient des contingents entiers de faux militants rameutés depuis Paris et issus d’associations communautaires, selon notre enquête. Certaines de ces structures sont financées par la région Île-de-France, qu’elle préside.

G7 : une réforme fiscale mondiale sur mesure pour les géants du numérique

Présenté comme une avancée majeure contre l’évasion fiscale, l’accord du G7 sur une taxation de 15 % pour les multinationales est un moyen d’enterrer la querelle entre les États-Unis et l’Europe sur les Gafam. Cette fiscalité minimale risque de s’imposer comme une norme mondiale, au détriment des États.

La réforme des retraites de nouveau à l’agenda

Depuis quelques jours, les déclarations se multiplient en faveur du retour de la réforme des retraites, peut-être même avant la fin du quinquennat.

Le génocide des Tutsis au Rwanda et l’honneur perdu de la gauche

Des crânes de victimes du génocide des Tutsis pris en photo en avril 2021 au Mémorial de Kigali. © Simon Wohlfahrt / AFP Des crânes de victimes du génocide des Tutsis pris en photo en avril 2021 au Mémorial de Kigali. © Simon Wohlfahrt / AFP

En reconnaissant la « responsabilité accablante » de la France dans le dernier génocide du XXe siècle, le rapport Duclert et le discours d’Emmanuel Macron à Kigali ont permis une avancée considérable, parce qu’officielle, sur l’une des pages les plus sombres de l’histoire française. La gauche, elle, refuse toujours son examen de conscience, au risque de perdre le sens de l’Histoire.

Au PS : le « crash » du 19 mai, révélateur d’un parti à bout de souffle

La participation du premier secrétaire à la manifestation du 19 mai et sa sortie sur le « droit de regard » des policiers sur la justice ont généré un profond malaise chez beaucoup de militants socialistes. Ils y voient le symptôme d’une direction sans boussole à la tête d’une organisation sinistrée.

Elections régionales et départementales

Candidate voilée dans l’Hérault : « On profite de la notoriété. Pas de la haine »

Par

Pour la première fois depuis la polémique liée au port de son voile, Sara Zemmahi, candidate aux élections départementales dans l’Hérault, a participé à une distribution de tracts dans son quartier de Montpellier. LREM a retiré son soutien mais la campagne continue. Reportage au marché de la Paillade, où l’épisode ne fait pas débat mais suscite la sympathie.

« Malgré la crise climatique, le végétarisme est encore perçu comme dévirilisant »

Face à l’élevage industriel qui rejette 15 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, le végétarisme incarne un levier majeur pour réduire le réchauffement climatique. La journaliste Nora Bouazzouni explique pourquoi les hommes restent les plus réfractaires à une alimentation végétale.

« Pour moi, la PMA, c’est déjà trop tard » : ces projets empêchés par les lenteurs du pouvoir

La PMA leur est promise depuis presque dix ans, mais de nombreuses femmes lesbiennes, bis et célibataires ont dû reporter ou modifier leur projet de fonder une famille. Plusieurs ont accepté de témoigner pour Mediapart, alors que le projet de loi censé leur ouvrir la PMA revient lundi à l’Assemblée nationale.

Mimi Marchand mise en examen

Michèle Marchand, dite « Mimi », le 22 avril 2017 au Touquet. © Eric Feferberg / AFP Michèle Marchand, dite « Mimi », le 22 avril 2017 au Touquet. © Eric Feferberg / AFP

Au terme de 48 heures de garde à vue dans les locaux de la police anticorruption, la femme d’affaires Michèle Marchand, papesse de la presse people et confidente des couples Sarkozy et Macron, a été mise en examen, samedi 5 juin, pour « subornation de témoin » et « association de malfaiteurs » dans un volet de l’affaire des financements libyens. Quatre autres personnes ont été mises en examen.

Tash Aw, l’étranger de Kuala Lumpur

Par Linda Lê (En attendant Nadeau)

Dans le quatrième roman de Tash Aw, écrivain anglophone né en 1971 en Malaisie et salué par Doris Lessing comme un conteur hors pair, un homme raconte à une jeune étrangère le meurtre qu’il a commis. Mais Nous, les survivants va bien au-delà du récit d’un crime.

« J’ai voulu savoir jusqu’où je pouvais aller avec un type du XVIe siècle »

Expérience limite pour un historien, Serge Gruzinski s’emploie dans son dernier essai à faire parler, au sens propre, un métis de la Nouvelle-Espagne, naviguant entre les sphères indigène et espagnole. Avec l’espoir d’en finir avec les « caricatures » sur la conquête.

Athènes face au défi de la fin de la houille

La Grèce, longtemps troisième productrice de charbon d’Europe, veut fermer la plupart de ses centrales thermiques en 2023 et mettre fin à sa production d’ici à 2028. En Macédoine-Occidentale, les habitants s’inquiètent des conséquences socio-économiques.

Au large du Sri Lanka, les menaces d’un cargo « au chargement chimique très dangereux »

L’incendie déclenché il y a deux semaines sur un porte-conteneurs au large du Sri Lanka a déjà provoqué des dégâts irréversibles. À présent, sa cargaison de pétrole et de produits chimiques fait craindre le pire.

Camille de Toledo et Mathias Énard revivifient Isaac Babel et Vassili Grossman

Les romanciers Mathias Énard et Camille de Toledo évoquent Vassili Grossman et Isaac Babel, deux martyrs juifs soviétiques de la littérature russe. Ils avaient choisi l’humanité face à la déshumanisation. Et ils le payèrent cher. Entretien croisé.

Présidentielle : au Pérou, un maître d’école défie l’héritière de Fujimori

Pour le second tour de la présidentielle péruvienne, dimanche, Pedro Castillo, candidat de gauche, affronte la représentante de la droite, Keiko Fujimori, fille de l’ex-président emprisonné pour crimes contre l’humanité et corruption, qui tente d’effrayer l’électorat en dénonçant le « communisme » de son adversaire.

Que reste-t-il des ambitions économiques de Joe Biden ?

Joe Biden a fait de nouvelles concessions aux républicains en abandonnant son projet de hausse du taux dimpôt sur les sociétés et en réduisant son plan dinvestissements. Retraite tactique ou renoncement ?

Filtration de l’air : les TGV, possibles clusters ambulants

Mediapart révèle le contenu d’un rapport de l’Inspection du travail adressé à la direction de la SNCF le 21 mai, après des relevés de CO2 alarmants réalisés dans un TGV. L’entreprise ne filtre pas suffisamment l’air de ces trains, ce qui en fait de potentiels lieux de contamination au Sars-CoV-2.

L’ex-sénateur Bansard, destitué en 2018, prépare son retour par la petite porte

Jean-Pierre Bansard, l’une des plus grosses fortunes de France, avait été destitué de son siège de sénateur en 2018. Il espère retrouver la chambre haute en septembre, grâce aux retombées des élections consulaires, organisées en dehors de tout contrôle.

Le patron du PMU est sévèrement mis en cause par son prédécesseur

Déjà au centre d’une polémique à cause de ses rémunérations pharaoniques, le PDG de l’entreprise, Cyril Linette, est mis en cause par l’un de ses prédécesseurs, Philippe Germond. Dans une lettre aux administrateurs, celui-ci pointe des « erreurs stratégiques » et estime que les résultats du PMU sont calamiteux.

Au Mali, la France sanctionne les putschistes pour éviter des discussions avec les djihadistes

En réaction au coup d’État du 24 mai, la France a suspendu sa coopération militaire bilatérale avec le Mali. Officiellement, il s’agit d’exiger des putschistes qu’ils nomment un premier ministre civil et s’engagent à respecter le délai de 18 mois pour organiser une élection. Mais cette mesure vise surtout à empêcher l’ouverture d’un dialogue avec les djihadistes.

En catimini, la France prend ses distances avec la Centrafrique

Par et Michael Pauron

Ces derniers jours, des coopérants français déployés en République centrafricaine (RCA), parmi lesquels des militaires, ont pris l’avion en direction de Paris pour un vol sans retour. Emmanuel Macron a également décidé de geler l’appui budgétaire direct à la RCA, qui fut longtemps considérée comme un des fiefs de la « Françafrique » et s’est rapprochée de Moscou.

CNews et « Le Figaro » : des voix s’élèvent à propos du cas Éric Zemmour

Alors que sept femmes ont accusé Éric Zemmour d’agression sexuelle dans Mediapart, la société des journalistes du Figaro a demandé des comptes à sa direction, lors d’une réunion, le 2 juin. De son côté, le syndicat du groupe Canal+ a interpellé la direction lors d’un CSE le 3 juin. En vain.

Nos débats et entretiens vidéo

Face à la Chine, la diplomatie européenne entre coopération et confrontation

 © Mediapart © Mediapart

Pour les démocraties libérales, la Chine est à la fois une puissance incontournable et une autocratie fermée, accusée de politique génocidaire. En Europe comme aux États-Unis, analysent nos invités Sylvie Bermann et Antoine Bondaz, les dirigeants politiques recherchent un nouvel équilibre entre coopération, compétition et confrontation. 

La candidate de Pécresse en Seine-Saint-Denis soigne ses électeurs à coups d’ordinateurs

Numéro 2 de la liste de Valérie Pécresse dans le département, l’élue Farida Adlani a procédé, à la hâte, à d’opportunes distributions d’ordinateurs dans des collèges de sa ville à quelques semaines des élections. Faute d’anticipation et de coordination avec les institutions, une partie du matériel est condamnée à dormir dans des placards.

Israël : anatomie d’une démocratie à la dérive

Le chercheur Samy Cohen publie Israël, une démocratie fragile. Il décrypte la nature hybride d’un régime politique original, bien plus ouvert et pluraliste que ceux de la région, mais ne pouvant prétendre au statut de démocratie libérale à l’occidentale.

Le tribunal dans les méandres de « l’association de malfaiteurs » de Bure

Un an de prison ferme et des peines de sursis ont été requis jeudi 3 juin contre les sept opposant·e·s à Cigéo poursuivi·e·s par la justice. La défense a dénoncé des accusations « contraires au droit », fruits d’une enquête obsédée par l’idée d’une entente secrète au service de desseins illicites.

Procès Bygmalion : Jérôme Lavrilleux mouille le clan Sarkozy et protège Copé

Au tribunal, l’ancien bras droit de Jean-François Copé a insisté ce jeudi sur la responsabilité de l’Élysée dans l’explosion des dépenses de la campagne Sarkozy 2012.

Affaire Mila : au tribunal, des passes d’armes mais pas de débat de fond

Mila et son avocat Richard Malka (à droite) au tribunal judiciaire de Paris, le 3 juin. © Bertrand Guay / AFP Mila et son avocat Richard Malka (à droite) au tribunal judiciaire de Paris, le 3 juin. © Bertrand Guay / AFP


Le procès de treize personnes poursuivies pour cyberharcèlement et menaces de mort contre l’adolescente s’est ouvert jeudi à Paris. La première journée d’audience, réservée aux questions de procédure, n’a pas occulté les vives tensions qui entourent cette affaire.

Loi antiterrorisme et renseignement : haro sur la Constitution à l’Assemblée

À l’occasion du vote en première lecture du projet de loi « relatif à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement » par les députés, l’opposition de droite a multiplié les appels à changer la Constitution pour pouvoir durcir encore le texte.

La mairie de Marseille offre un après au McDo reconverti en restaurant solidaire

Par Benoît Gilles (Marsactu)

Benoît Payan a annoncé mercredi que la ville allait se porter acquéreur de l’ancien McDonald’s de Saint-Barthélemy occupé depuis plus d’un an par des anciens salariés et des militants. Le maire soutient ainsi leur volonté d’en faire un lieu de solidarité permanent.

Panne des numéros d’urgence : le réseau à moitié secouru

Dans la soirée du 2 juin, il était très difficile de joindre les numéros du Samu, des pompiers ou de la police. Les dysfonctionnements persistaient jeudi mais la panne est en train d’être palliée. Trois décès pourraient être liés à cet incident, une enquête judiciaire a été ouverte dans le Morbihan.

« Rafale Papers » : l’intermédiaire de Dassault s’est offert un haut gradé indien

Sushen Gupta, l’intermédiaire qui a touché des millions pour aider Dassault à vendre 36 Rafale à l’Inde, a rémunéré un ancien haut gradé de l’armée indienne, ainsi que sa fille via des sociétés offshore, sous couvert de prestations et de factures douteuses. Les intéressés répondent que tout était légal.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées